Williams Sassine

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Williams Sassine est un écrivain guinéen francophone né en à Kankan (Guinée) et mort le à Conakry (Guinée).

Le zéhéros n'est pas n'importe qui, 1985[modifier]

Le bon Dieu ne laisse jamais vide une bouche qu’il a créée.
  • Le Zéhéros n'est pas n'importe qui, Williams Sassine, éd. Présence Africaine, 1985  (ISBN 2-7087-0462-1), p. 17


Le monde va par deux
Il y’a l’homme et la femme
Il y’a le bourreau et la victime
Il y’a le pauvre et le riche
Il y’a les morts et les vivants
Il y’a le bien et le mal
Mon meilleur ami est parti
Moi je pleure
Le voisin danse
J’ai pris sa femme
Son ami pleure
Et moi je ris.

  • Le Zéhéros n'est pas n'importe qui, Williams Sassine, éd. Présence Africaine, 1985  (ISBN 2-7087-0462-1), p. 50-51


Le jeune homme de sable, 1979[modifier]

Le premier cri d’un bébé et les derniers cris d’un homme sont toujours douloureux. C’est pour cette raison, comme dans la chanson, que chaque homme doit laisser après lui une grotte pour les petits oiseaux de son âme.
  • Le jeune homme de sable, Williams Sassine, éd. Présence Africaine, coll. « Ecrits », 1979  (ISBN 2-7087-0368-4), p. 66


Douter d’aujourd’hui, c’est apprendre à avancer à coups de révoltes ; il faut bien le comprendre et s’accrocher à la vie pour trouver les chemins les plus droits qui conduisent au bonheur de tout partager.
  • Le jeune homme de sable, Williams Sassine, éd. Présence Africaine, coll. « Ecrits », 1979  (ISBN 2-7087-0368-4), p. 93


Il faut apprendre à travailler pour aujourd’hui, au rythme des battements de cœur qui ont faim et soif, pour s’entraider à transformer chacun de ces battements de cœur en coup de canon contre les menteurs.
  • Le jeune homme de sable, Williams Sassine, éd. Présence Africaine, coll. « Ecrits », 1979  (ISBN 2-7087-0368-4), p. 93


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :