Wikiquote:Le Salon/août 2012

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Août 2012[modifier]

Importations de pages[modifier]

Cela fait des années que w:Catégorie:Article pour Wikiquote culmine à plus de 100 pages. Grondin m'avait dit jadis que les non sourcées ne devaient pas être importées, cela veut dire qu'il est possible de les traiter ainsi :

  1. Source : importation et effacement.
  2. Sans source : effacement justifié.

JackPotte (discussion) 6 août 2012 à 20:47 (CEST)

Exact. On ne peut conserver les informations non sourcées selon les règles de la WMF.-- Bertrand GRONDIN  → (écrire) 6 août 2012 à 22:23 (CEST)
J'essaie de vider la catégorie depuis longtemps, mais Rome ne s'est pas fait en un jour.--Morphypnos [blabla] 6 août 2012 à 22:32 (CEST)

je veux savoir qui est l'auteur de la pensée selon laquelle: un peuple sans histoire est une nation sans âme[modifier]

je veux savoir qui est l'auteur de la pensée selon laquelle: un peuple sans histoire est une nation sans âme

C'est w:Alain Foka De son émission " Archives d'Afrique " ou L'histoire contemporaine de l'Afrique à travers ses grands hommes, Illustrée d'archives sonores et de témoignages des acteurs encore vivants, est tirée la citation qui ouvre chaque émission, une phrase devenue leitmotiv pour les auditeurs: " Nul n'a le droit d'effacer une page de l'histoire d'un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans Ame" (Wikipédia).--Morphypnos [blabla] 11 août 2012 à 13:09 (CEST)

Objectivité des citations[modifier]

Bonjour,

J'ai corrigé/supprimé hier des citations détournées de leur sens : ce sont celles de Voltaire concernant Mahomet (sur la page de Mahomet).
Les deux citations que j'ai supprimées étaient des propos rapportés :
Par exemple, Voltaire a écrit :

Toto a dit : j'aime les tomates.

donc Voltaire a dit :

j'aime les tomates.


Les autres citations étaient tronquées de manière à faire disparaître une comparaison, ou de l'ironie, ce qui donnait à la citation une opinion opposée au texte original. Je me suis donc contenté de rajouter la partie manquante.

Ces corrections étaient faciles à faire, et forcément objectives.

Là où c'est plus compliqué, c'est quand je vais voir la page sur Jésus (rassurez-vous, je suis athée). Elle commence par une citation fragmentée en 4 morceaux, sans doute pour "peser plus lourd" :

Je ne suis pas venu apporter la paix sur terre, mais l'épée.
On sera contre son propre père, la fille s'opposera à sa mère et la jeune mariée à sa belle-mère.
Chacun aura pour ennemi les gens de sa maison.
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Celui qui aime son fils et sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Et, celui qui ne prend pas sa croix pour marcher derrière moi n'est pas digne de mo. Celui qui vit pour soi la perdra et celui qui la sacrifie pour moi l'aura finalement pour lui...

C'est très bien, d'apporter un peu de contradiction à l'idée selon laquelle Jésus n'aurait délivré que des messages pacifiques. Je suis friand de ce genre de chose.
Avec cette citation seule, j'ai compris que Jésus a voulu initier une guerre sainte, et comme j'y connais rien, j'imagine qu'il a dû la rater ou bien changer d'avis plus tard.
Mais j'ai vérifié le chapitre entier (c'est court), et en fait ça dit d'abord que ceux qui prêcheront sa parole vont être chassés et tués à cause de lui. Ils doivent prêcher quand même, mais il n'est jamais question de s'imposer par les armes.
Je trouve que ça change complètement le sens.
Exemples (tous issus du même chapitre que la citation en question) :

Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.
Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ;
Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas achevé de parcourir les villes d'Israël que le Fils de l'homme sera venu.
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

(source)

Le chapitre est critiquable pour le fait qu'il envoie les fidèles au casse-pipe en les forçant à faire du prosélytisme (avec la menace de l'enfer, appelé "géhenne").
Mais l'important, c'est que la citation était isolée de manière à perdre son sens.

Donc je m'en remets à vous pour savoir ce qu'il faut faire dans ces cas-là.
Déjà, est-ce que vous confirmez le manque d'objectivité de la citation ?
Ensuite, faut-il :
1. Ressouder les 4 morceaux de citation ? (qui sont 34-38 et non 34-36 d'ailleurs)
2. Ajouter une citation du chapitre pour ré-équilibrer ?
3. Supprimer la citation ?
4. Autre ?

Avez-vous des conseils sur la ligne de conduite à adopter pour respecter le principe de neutralité ?

Merci d'avance.

--Ouvalmonde (discussion) 27 août 2012 à 23:20 (CEST)

1 : Ressoudons . 2 : Concevable. 3 : Non. De plus, si Hitler ait dit " Haïssez les Juifs ", ce serait notre devoir de l'insérer aux articles concernés. Ce n'est pas parce qu'une citation n'est pas neutre (car aucune citation n'est neutre) que l'on ne doit pas la recueillir.--Morphypnos [blabla] 29 août 2012 à 11:13 (CEST)
OK merci. Je me contenterai de recoller les morceaux de citation, tant pis pour le sens de du texte, Matthieu n'avait qu'à le formuler autrement ! --Ouvalmonde (discussion) 29 août 2012 à 20:37 (CEST)