Aller au contenu

Wided Bouchamaoui

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Portrait de Wided Bouchamaoui en 2013.

Wided Bouchamaoui est une femme d'affaires tunisienne, née le 18 octobre 1961 à Gabès.

Citations[modifier]

Il y a six ans, à quelques jours près, et à quelques centaines de mètres d’ici, les Tunisiens ont scandé d’une seule voix pour réclamer plus de liberté, plus de justice et plus de dignité. Le monde leur a rendu un vibrant hommage et leur a exprimé une admiration incommensurable pour l’amorce d’une épopée jalonnée de promesses mais aussi compromise à des risques et à des aléas que peu en mesuraient l’ampleur.


Prenez le code des investissements. Il a été annoncé sans pour autant être adopté. Or nous ne pouvons pas nous contenter d’effets d’annonce. Il y va de la crédibilité de l’État et du pays.
  • « Wided Bouchamaoui : « La Tunisie a besoin de visibilité » », Frida Dahmani, jeuneafrique.com, 26 octobre 2015 (lire en ligne)


Le gouvernement doit simplement remplir son rôle. Nous voulons tous que le pays aille mieux et puisse opérer avec un secteur privé fort. Gagner en efficience passe par des décisions simples, comme la suppression de pratiques obsolètes, par exemple la légalisation de signature obligatoire. Il nous faut regarder ce qui se fait ailleurs. Ce qui importe au patronat, ce sont des conditions de travail convenables, avec une législation simplifiée, notamment en matière de création d’entreprise.
  • « Wided Bouchamaoui : « La Tunisie a besoin de visibilité » », Frida Dahmani, jeuneafrique.com, 26 octobre 2015 (lire en ligne)


Il était important de jeter les bases d’une démocratie. Les nouveaux acquis de la Tunisie sont indéniables. Mais nous attendions de ce retour à la stabilité politique qu’il incite les responsables à remettre l’économie au centre des priorités.
  • « Wided Bouchamaoui : « La Tunisie a besoin de visibilité » », Frida Dahmani, jeuneafrique.com, 26 octobre 2015 (lire en ligne)


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :