Washington Irving

Citations « Washington Irving » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Washington Irving

Washington Irving, né le 3 avril 1783 dans le quartier de Manhattan, à New York, mort le 28 novembre 1859 à Tarrytown, est un écrivain américain du début du XIXe siècle. Il est surtout connu pour ses nouvelles, mais il a aussi écrit de nombreux essais et biographies.

Les contes de l'Alhambra, 1832[modifier]

Les Maures d'Espagne, en appelant autour d'eux les raffinements de l'époque la plus brillante de la domination arabe en Orient, répandirent les lumières de la civilisation sur l'Europe encore plongée dans la barbarie.

  • « Réflexion sur la domination des Arabes en Espagne » (1832), dans Les contes de l'Alhambra, Washington Irving, éd. H. Fournier, 1832, t. 1, p. 81


Les débris de ce peuple autrefois si puissant ont disparu parmi les hordes barbares de l'Afrique; ils ont cessé d'être un peuple ; ils n'ont pas même laissé un nom après eux, bien qu'ils aient pendant huit siècles formé un état distinct et glorieux. Le pays de leur choix, leur demeure chérie, refuse de les reconnaître si ce n'est comme usurpateurs. Quelques édifices délabrés attestent seuls leur ancienne puissance, comme les pointes des rochers élevés marquent l'étendue de quelque grande inondation.'Tel est l'Alhambra, ce palais oriental au milieu des édifices gotlliques, cet élégant monument d'un peuple brave, intelligent, aimable, qui triompha, domina, et disparut.

  • « Réflexion sur la domination des Arabes en Espagne » (1832), dans Les contes de l'Alhambra, Washington Irving, éd. H. Fournier, 1832, t. 1, p. 83-84


Mahomet and his successors, 1849[modifier]

Dans sa relations privées, il était juste. Il traitait les amis et les inconnus, le riche et le pauvre, le puissant et le faible, avec équité et était aimé par le petit peuple pour l’affabilité avec laquelle il les recevait et écoutait leurs doléances.

  • (en) In his private dealings he was just. He treated friends and strangers, the rich and poor, the powerful and weak, with equity, and was beloved by the common people for the affability with which he received them, and listened to their complaints.
  • Mahomet and his successors, Washington Irving (trad. Wikiquote), éd. George P. Putnam, 1850, p. 330


Beaucoup des visions et révélations transmises comme ayant été donné par lui sont fausses. Les miracles qu'on lui attribue sont des fabrications de fanatiques musulmans. Il a expressément et de façon répétée démenti tous les miracles sauf celui du Coran ; qu'il a, en tenant compte de son incomparable mérite et du fait qu'il l'a reçu du Paradis, déclaré le plus grand des miracles. Bien que des fanatiques musulmans et certains des plus érudits docteurs de la foi présentent comme la preuve de son origine divine l'inimitable excellence de son style et de sa composition ainsi que l'analphabétisme avoué de Mahomet, des critiques moins pieuses l'ont déclaré un chaos de beautés et de malformations ; sans méthode ou arrangement ; plein d'obscurités, d'incohérences, de répétitions, de fausses versions d'histoires bibliques, et de contradictions directes. La vérité est que le Coran actuel n'est pas le même que celui remis par Mahomet à ses disciples, mais a subi de nombreuses altérations et interpolations.

  • (en) Many of the visions and revelations handed down as having been given by him are spurious. The miracles ascribed to him are all fabrications of Moslem zealots. He expressly and repeatedly disclaimed all miracles excepting the Koran ; which, considering its incomparable merit, and the way in which it had come down to him from heaven, he pronounced the greatest of miracles. And here we must indulge a few observations on this famous document. While zealous Moslems and some of the most learned doctors of the faith draw proofs of its divine origin from the inimitable excellence of its style and composition, and the avowed illiteracy of Mahomet, less devout critics have pronounced it a chaos of beauties and defects; without method or arrangement; full of obscurities, incoherencies, repetitions, false versions of scriptural stories, and direct contradictions. The truth is that the Koran as it now exists is not the same Koran delivered by Mahomet to his disciples, but has undergone many corruptions and interpolations.
  • Mahomet and his successors, Washington Irving (trad. Wikiquote), éd. George P. Putnam, 1850, p. 330-331


Ses triomphes militaires n’ont soulevé aucune fierté ni vaine gloire comme cela aurait été le cas s’ils avaient été effectués à des fins personnelles. Au moment de sa plus grande puissance, il a maintenu la même simplicité de manières et d’apparence que dans ses jours d’adversité. Aussi, sans que l’ Etat régalien en soit affecté, il était mécontent lorsque, entrant dans une pièce, un témoignage inhabituel de respect lui était montré. S’il visait une hégémonie universelle, c’était l’hégémonie de la foi ; quant au pouvoir temporel, qui a grandi entre ses mains, il l’a utilisé sans ostentation et il n’a rien fait pour le perpétuer dans sa famille.

  • (en) His military triumphs awakened no pride nor vain glory, as they would have done had they been effected for selfish purposes. In the time of his greatest power he maintained the same simplicity of manners and appearance as in the days of his adversity. So far from affecting a regal state, he was displeased if, on entering a room, any unusual testimonials of respect were shown to him. If he aimed at a universal dominion, it was the dominion of faith; as to the temporal rule which grew up in his hands, as he used it without ostentation, so he took no step to perpetuate it in his family.
  • Mahomet and his successors, Washington Irving (trad. Wikiquote), éd. George P. Putnam, 1850, p. 339


Autres projets: