Wajdi Mouawad

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Wajdi Mouawad est un homme de théâtre canadien, metteur en scène, auteur et comédien. Il est né en 1968 à Beyrouth au Liban. Il quitte son pays natal à l'âge de huit ans avec sa famille qui émigre d'abord en France puis au Québec en 1983.

Littoral, 1999[modifier]

« Une soif insatiable de l'infini, cette soif que les chiens de Lautréamont portent au fond de leurs gosiers. »

  • Littoral, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 1999, 2009 (2e éd.)  (ISBN 978-2-7427-8337-3), Introduction. De l'origine de l'écriture, p. 5


« Ça fait un peu mal de rêver toujours. Ça rend fou, mais ce qu'il y a de plus douloureux dans le rêve, c'est qu'il n'existe pas. »


« À la croisée des chemins, il peut y avoir l'autre ! »

  • Littoral, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 1999, 2009 (2e éd.)  (ISBN 978-2-7427-8337-3), 18. L'aveugle qui lit en pleine nuit, p. 47


« À quoi tu sers alors si tu n'es pas capable de changer le monde ? »

  • Littoral, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 1999, 2009 (2e éd.)  (ISBN 978-2-7427-8337-3), 26. Décomposition, p. 64


Incendies, 2003[modifier]

« L'enfance est un couteau planté dans la gorge. »

  • Incendies, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 2003  (ISBN 978-2-7427-4373-5), 2. Dernières volontés, p. 14


« {{{1}}} »

  • Incendies, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 2003  (ISBN 978-2-7427-4373-5), 22. Abdessamad, p. 53


« Il y a des vérités qui ne peuvent être révélées qu'à la condition d'être découvertes. »

  • Incendies, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 2003  (ISBN 978-2-7427-4373-5), 38. Lettre aux jumeaux, p. 90


Forêts, 2006[modifier]

« Les animaux ne regardent qu'avec leurs yeux, nous, les humains, nous regardons avec notre folie. »


« Il arrive toujours du côté où on l'attend le moins, le pas tranquille de l'ange. »

  • Forêts, Wajdi Mouawad, éd. Actes Sud - Leméac, 2006  (ISBN 978-2-7427-6249-1), 19. Pluie, g. Métamorphosée, p. 89


Entretiens[modifier]

« Je joue pour celui que j'aurais pu devenir. »

  • Wajdi Mouawad, février 2008, dans Entretien avec Wajdi Mouawad, Jean-François Perrier : Entretien réalisé dans le cadre de la présentation de Seuls au Festival d'Avignon, en 2009.


« La question « d’où êtes-vous ? » n’a plus de sens pour moi et la seule question à laquelle je peux répondre c’est « où êtes-vous le mieux ? ». »

  • Wajdi Mouawad, février 2008, dans Entretien avec Wajdi Mouawad, Jean-François Perrier : Entretien réalisé dans le cadre de la présentation de Seuls au Festival d'Avignon, en 2009.


« Le théâtre est un jeu qui permet de ne pas se prendre au sérieux tout en permettant de changer la vie. »

  • Wajdi Mouawad, février 2008, dans Entretien avec Wajdi Mouawad, Jean-François Perrier : Entretien réalisé dans le cadre de la présentation de Seuls au Festival d'Avignon, en 2009.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :