Viviane Biwole

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Viviane Madeleine Ondoua Biwolé.jpg

Viviane Biwole, de son vrai nom Viviane Madeleine Ondoua Biwolé, née le 1er novembre 1971, est une professeure d’université et auteure camerounaise. Elle est reconnue comme experte sur les questions de gouvernance et de développement.

Citations[modifier]

Gérer une organisation, c'est apporter des réponses aux problèmes simples et complexes; ce n'est pas brandir les hautes instructions du chef de l'État.
  • Opinion de Viviane Biwole à propos du management des sociétés d'Etat au Cameroun après avoir passé 9 ans en tant que Directrice Adjointe de l'Institut de Management Public au Cameroun.
  • (fr) « Cameroun - Economie. Ce que pense le Prof Viviane Madeleine Ondoua Biwolé du management des sociétés d'Etat au Cameroun », Cameroun24, msn.com, 10 janvier 2021 (lire en ligne)


Il convient alors d'éviter une longévité au poste de directeur général au-delà de ce que prévoit la loi, soit 9 ans (trois ans renouvelables deux fois). Il convient également de renouveler le mandat que si les performances sont bonnes.
  • Opinion de Viviane Biwole dans son livre à propos de la durée en fonction des directeurs généraux au Cameroun.
  • Scandales,Éléments de casuistique pour une viabilité organisationnelle au Cameroun, Viviane Ondoua Biwolé, éd. Éditions CLE, 2019, p. 56


La place de la femme n’est plus à questionner. Si par le passé elle se réduisait à être une bonne femme au foyer et une excellente mère pour les enfants, cette conception est presque révolue. On les retrouve dans toutes les sphères : politique, économique, sociale, armement, etc. Ces présences sont visibles aux postes d’influences tels que : Maires, Directeur Général, Présidente de chambre, Gouverneur, Ministre, Premier ministre, Chancelière, Capitaine d’armées ; Vice-président et le plus important, le poste de Président de la République.
  • Opinion de Viviane Biwolé, le débat sur la succession du président Paul Biya.
  • (fr) « Politique - Cameroun.Viviane Ondoua Biwolé, le débat sur la succession féminine du Président Biya digne d'intérêt. », Viviane Ondoua Biwolé, Le bled parle, 07 mars 2019 (lire en ligne)


Le débat sur la succession féminine du Président Biya est donc digne d’intérêt ! Alors mesdames, sentez-vous capables!
  • Opinion de Viviane Biwolé, le débat sur la succession du président Paul Biya.
  • (fr) « Cameroun - Institut de Management Public: Viviane Ondoua Biwolé limogée pour avoir affirmé qu’une femme allait succéder à Paul Biya. », Viviane Ondoua Biwolé, Cameroon-info.net, 08 mars 2019 (lire en ligne)


Les femmes sont très souvent harcelées dans le milieu du travail, c’est dommage ; pire encore lorsqu’on se rend compte qu’elle est libre ou divorcée
  • Opinion de Viviane Biwolé sur le harcelement de la femme par le sexe opposé dans le milieu professionnel.
  • (fr) « Portrait-Dr. Viviane Ondoua Biwole », Viviane Ondoua Biwolé, Culture Ebene, 20 Juillet 2014 (lire en ligne)


Sur le plan professionnel on demande souvent aux femmes deux voire trois fois plus qu’aux hommes, et c’est un peu vécu comme une sanction ; Vous fournissez les mêmes efforts mais vous n’êtes pas récompensés pareil.
  • Opinion de Viviane Biwolé sur l’inégalité de sexe en milieu professionnel.
  • (fr) « Portrait-Dr. Viviane Ondoua Biwole », Viviane Ondoua Biwolé, Culture Ebene, 20 Juillet 2014 (lire en ligne)


Peut-on vraiment lutter contre le tribalisme sans modifier la Constitution? Une réflexion profonde est nécessaire. Car la loi fondamentale du Cameroun semble détenir une des racines du fléau. Il s’agit du concept d’autochtone. En effet, son usage n’est pas neutre dans la recrudescence du repli identitaire ambiant. La révision constitutionnelle pourrait alors s’avérer nécessaire pour extirper ce concept de la constitution et le remplacer par celui de résident qui nous parait plus approprié pour renforcer durablement la référence à la République…
  • Opinion de Viviane Biwolé sur la question du tribalisme au Cameroun.
  • (fr) « Les décideurs-Pr. Viviane Ondoua Biwole, lutte contre le tribalisme : pourquoi il faut réviser la constitution? », Viviane Ondoua Biwolé, L'Economie, 13 Mai 2019 (lire en ligne)



…Repli identitaire, compétition acerbe entre les frères d’une même communauté et reproduction clanique. À l’observation, le concept d’autochtone exige aux communautés d’organiser la compétition en leur sein et entre elles avec deux conséquences néfastes. La première est le repli identitaire imposé par cette pratique au travers de la notion de partage du gâteau national bien connue dans l’environnement administratif camerounais.
  • Opinion de Viviane Biwolé sur la question du tribalisme au Cameroun.
  • (fr) « Les décideurs-Pr. Viviane Ondoua Biwole, lutte contre le tribalisme : pourquoi il faut réviser la constitution? », Viviane Ondoua Biwolé, L'Economie, 13 Mai 2019 (lire en ligne)



Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :