Vincent Gerbe

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vincent Gerbe est l'auteur d'ouvrages consacrés au végétarisme et à l'alimentation biologique.

Initiation au végétarisme (1984)[modifier]

Celui qui adopte un autre mode de vie, d'une façon visible et concrète, sape les bases du conformisme. Il se heurtre à l'intolérance, car on est immédiatement suspect si l'on est différent, même dans son assiette.


La volonté existe à tous les instants, mais elle est le résultat de toutes les actions qui précèdent.


On a tort de tout vouloir rapporter à des causes psychologiques ; la base matérielle et physiologique supporte le psychique et, si elle est atteinte, aucune thérapeutique psychologique n'y pourra quelque chose tant que la cause ne sera pas supprimée.


Par un amusant paradoxe, plus la médecine progresse en moyens techniques, plus elle coûte cher à la collectivité, et sa finalité semble être l'absorption de la totalité du revenu national par les dépenses de la santé ! L'individu est maintenu en vie comme consommateur de soins.


Le domaine de la vie ne peut être manipulé : l'affirmer, c'est reconnaître à l'homme un attribut fondamental de liberté.


La réforme alimentaire marque souvent un tournant dans la vie par l'acte qu'elle représente et la preuve qu'elle offre de l'action quotidienne sur son existence ; ce changement n'est pas anodin ; il est une entreprise riche en conséquences et, pour cette raison, peu de gens s'y engagent.


   À ceux qui affichent du mépris pour le végétarisme et la diététique, estimant qu'il est bien mesquin de s'occuper du choix des aliments alors que les hommes meurent de faim par millions, on peut répondre que, précisément, il existe un lien entre ces faits ; ceux-ci devraient s'aviser que le steack qu'ils sont en train de manger affame l'Afrique ; c'est un fait : notre système alimentaire carnivore affame le globe, et pas parce que cette viande devrait être expédiée dans les contrées où la nourriture manque. [...] La production agricole est consacrée à nourrir des animaux de boucherie au lieu d'être consommée directement par l'homme [...].