Venance Konan

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Venance Konan (2018).

Venance Konan est un journaliste et écrivain ivoirien né le à Bocanda. Il a été lauréat du Grand Prix littéraire de l’Afrique noire en 2012.

Les Prisonniers de la haine, 2003[modifier]

Quand un homme ne parle plus que de son passé, cela veut dire qu’il n’a plus d’avenir ou qu’il n’arrive plus à se projeter dans l’avenir.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 1, p. 15


Un pays sans âme est un pays condamné.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 1, p. 28


Notre sexualité est en train d’être ramenée au niveau de celle des animaux.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 1, p. 53


Le peuple aussi sait être cruel quand il le veut.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 2, p. 96


Pour qu’un pays évolue, il faut qu’il y ait des héros et des martyrs.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 2, p. 96


Dans ce pays de l’oralité et de la crédulité, les rumeurs circulent vite et se solidifient pour devenir des vérités.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 2, p. 99


Nous manquons cruellement de curiosité.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 2, p. 101


Avec la mort, il n'y a plus d'espoir de retour.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 3, p. 143


La beauté se cache parfois sous la saleté.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 3, p. 145


La routine est ce qu’y a de plus dangereux dans une vie.
  • Les Prisonniers de la haine, Venance Konan, éd. NEI, 2003  (ISBN 2-84487-214-X), partie 3, p. 152


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :