Utilisateur:Groupir !/Le Viager

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Viager est un film français réalisé par Pierre Tchernia, co-auteur du scénario avec René Goscinny, sorti en 1972.

 :

  • , Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny
    Cette source est trop vague : les champs acteur doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


Citations[modifier]

Léon Galipeau[modifier]

Léon Galipeau : Faites-moi confiance !

  • Phrase fétiche de Léon depuis le début, qui se trompe toujours
  • Michel Galabru, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny


Léon Galipeau, le jour de Noël 1933 : Vous avez lu les journaux ? Ils me font bien rire... Qu'est-ce que c'est, Hitler ? C'est un petit peintre en bâtiment ! Il ne fait pas le poids devant Hindenburg, petit caporal... Qu'est-ce que c'est le nazisme ? C'est un feu de paille ! Faites-moi confiance !

  • Michel Galabru, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny


Léon Galipeau à la domestique bretonne en 1938 : Tiens, tu es encore là, toi ? Ça va faire deux ans, hein... Deux ans de suite... (quelques instants plus tard, bruit de vaisselle cassée en cuisine)
Elvire Galipeau : Bon, et ben, vous ne la reverrez pas l'année prochaine !

  • Tout au long des années 1930, on constate que les Galipeau changent de bonne chaque année.
  • Michel Galabru, Rosy Varte, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny


Léon Galipeau : L'État-Major n'est pas fou ! Ils laissent mariner les Boches depuis trois mois, mais vous allez voir, au printemps, on va rire !

  • Au printemps 1940 de l'année suivante, la Wehrmacht et la Luftwaffe déferlent sur la moitié nord de la France.
  • Michel Galabru, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny


Émile Galipeau[modifier]

Émile Galipeau : Vingt ans ! Ça fait vingt ans que j'attends ! Vous ne pensez tout de même pas que je vais encore attendre vingt ans !

  • Claude Brasseur, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny


Marguerite Galipeau[modifier]

  • Marguerite Galipeau (chaque Noël depuis 1930) : « Je vous ai apporté du boudin blanc ! » Émile Galipeau répond en général « Oh, quelle bonne surprise ! »


  • Marguerite Galipeau (portant un toast en 1932) : « À votre bonne santé, M. Martinet ! » (airs furibonds de sa famille, on entend une mouche voler) et, quelques instants plus tard : « Vous nous enterrerez tous ! »
  • Marguerite Galipeau (dormant à la belle étoile en 1940) : « Oh, une étoile filante, il faut faire un vœu » – Elvire Galipeau (regardant haineusement Martinet) : « C'est fait ! »

Marguerite Galipeau (à Noël 1943) : « Je vous ai apporté UN boudin blanc ! »

  • Odette Laure, Le Viager (1972), écrit par Pierre Tchernia et René Goscinny



  • Marguerite Galipeau : « Tu me fais danser, Léon ? » – Léon Galipeau : « Non ! (lors du bal célébrant la libération de Saint-Tropez en 1944) »
Citations de Elvire Galipeau 
  • Elvire Galipeau à son beau-frère, Noël 1939 : « On devrait vendre la France en viager aux Allemands. On serait tranquille avec vous ! »
Citations de Noël Galipeau 
  • Noël Galipeau à 5 ans (chantant) lors de la seconde guerre italo-éthiopienne : « As-tu vu le Négus sur la route de Djibouti qui grattait les puces à Mussolini... »
  • Noël Galipeau (furieux, à Jo) en 1970 : « Ne m'appelle pas "môme", je suis plus un môme, je viens d'avoir 40 ans, et le viager aussi a 40 ans ! Tandis que le vieux, lui, il vient d'en avoir 100. Et il va en avoir 110, 120, 150 ! ... Quarante ans ! Ça fait quarante ans que j'attends vous pensez tout de même pas que je vais encore attendre quarante ans ! »
Citations de Louis Martinet 
  • Louis Martinent : « Usé ? Je me suis usé tout seul. »
  • Louis Martinet : « Un petit village de pêcheurs tranquille, Saint-Tropez » Léon Galipeau « Saint quoi ? (village peu connu en 1930) »
  • Louis Martinet : « Ton oncle ne laisse que des regrets ! » – Noël Galipeau : « C'est à peu près tout ce qu'il laisse... » (1970)
  • Louis Martinet (tenant son chien dans les bras et voyant le feu d'artifice qui tue accidentellement le dernier Galipeau) : « Tu vois Kiki, c'était le bouquet ! » (également la même année)
  • Louis Martinet (après la mort de tous les Galipeau) : « Ah, les Galipeau ! Je n'oublierai jamais tout ce qu'ils ont fait pour moi ! Faites-moi confiance ! »
Citations d'autres personnages 
  • Maître d'école (durant la Drôle de Guerre) : « Guerre dé 100 ans... Ach ! Gross malheur ! »
  • Général britannique : « We will land at Saint-Tropez » – officier britannique : « Saint what ? (1944) »
  • Bucigny-Dumaine : Arrêté à la Libération, il est interrogé par le chef des résistants « Tu vas me dire que tu jouais le double jeu ? », il répond « Jawohl, mein Herr... euh, je veux dire, certainement, Monsieur ! »
  • Maître Vierzon : « En ce temps-là, Cicéron disait à ses disciples dans une épître bien connue... (1970) »
  • Louis Martinet (au tribunal, à Léon Galipeau) : « Ça n'a pas l'air d'aller, docteur. Vous devriez voir un médecin. » - Léon Galipeau (s'énerve) : « FOUTEZ-MOI LA PAIX, MARTINET, FOUTEZ-MOI LA PAIX !... (Baisse le ton) Je vous assure que je vais très bien... Faites-moi confiance... À chacun son métier, et les vaches seront bien gardées... (il meurt) » - Chœur (chanté) : « Hélas, hélas cette année-là, les vaches ne l'étaient pas. » (1970).
  • Un gangster joué par Gérard Depardieu : « Tes pétards, l'a fallu qu'on aille les acheter à Toulon... y a de quoi saborder la flotte !! (discussion ayant lieu cette même année) »

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Catégorie:Comédie Catégorie:Œuvre de 1972 Catégorie:Œuvre française

Fondation Wikimedia
Ceci est la page d'une personne contribuant à Wikiquote

Si vous accédez à cette page sur un site autre que Wikiquote, c'est que vous êtes sur un site miroir ou un site faisant de la réutilisation de contenus. Prenez note que cette page n'est peut-être pas à jour et que la personne identifiée n'a probablement aucune affiliation avec le site sur lequel vous vous trouvez. L'original de cette page se trouve sur http://fr.wikiquote.org/wiki/Utilisateur:Groupir_!/Le_Viager.