Utilisateur:Fagmt/Alberto Trèves de Bonfili

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

en-tête de page[modifier]

Alberto Trèves de Bonfili est un juriste, diplomate, banquier et homme politique italien.

Citations « Alberto Treves de Bonfili » sur Wikiquote, le recueil de citations libre

Alberto Trèves de Bonfili

{{w}} Fagmt/Alberto Trèves de Bonfili

Citations[modifier]

Á propos des Titres de noblesse de la famille Treves[modifier]

D'après Schaerf [1] ce fut ce même sénateur [2] Alberto Trèves de Bonfili qui ironisa sur ses propres titres de noblesse , en effet en réponse à un juif polonais qui lui demandait «comment ce fait-il que bien qu'il soit un Israélite, il ait pu obtenir un titre de noblesse», il présenta son propre partenaire [3] Coen, indiquant qu'il était noble depuis 4 000 ans, parce que les Coen sont de la caste sacerdotale [4].

Rédaction de l'échange verbal

- « Comment ce fait-il que, bien que vous soyez Israélite, vous ayez pu obtenir un titre de noblesse ? »

- « Voyez le partenaire Coen, il est noble depuis 4 000 ans pourquoi ? parce que les Coen sont de la caste sacerdotale. »

Citation

« Voyez le partenaire Coen, il est noble depuis 4 000 ans pourquoi ? parce que les Coen sont de la caste sacerdotale. »
  • Article Wikipedia Italie: Alberto Treves de Bonfili, Utilisateur Wikipedia, éd. Wikipedia, cf. historique de l'article, chap. familglia Treves, famiglia Treves, p. page Wikipedia


Commémoration Sénatoriale[modifier]

Commémoration Sénatoriale de la XXVe législature du royaume d'Italie [5]

Actes parlementaires du 13 juin 1921[modifier]

Le Sénat du Royaume, actes parlementaires, débats du 13 juin 1921 [6]

Actes parlementaires - Commémoration

Fabrizio Colonna, vice-président [7]

Mesdames et Messieurs !

Que de pertes douloureuses ont frappé le Sénat au cours de cette période de clôture des débats.

[...]

À Venise, qu'il avait tant aimé, le 11 mai est décédé le Baron Alberto Trèves de Bonfili après une maladie grave qui l'a longtemps miné dans sa fibre. Né à Padoue le 13 septembre 1855, il appartenait à une de ces anciennes familles vénitiennes qui avaient le plus contribué à la prospérité économique et commerciale de la République de Saint-Marc [8].

Il étudie le droit à Padoue, entreprend une carrière diplomatique pour laquelle il se sentait porté, d'abord comme attaché de légation à Berne, puis à l'ambassade à Constantinople. [9] Mais la perte de son père met brusquement un terme à sa carrière, malgré la promesse d'un avenir brillant, puisqu'il a été contraint d'assumer la direction de la Banque paternelle prospère à Venise, important centre d'affaires.

Depuis lors le Baron Treves a fourni un travail très précieux dans les domaines financier et industriel : c'est avec beaucoup d'esprit qu'il a donné un élan puissant à grand nombre d'entreprises qui ont été la principale source de richesse nationale, y compris la société vénitienne de navigation à vapeur.

De nature modeste et de bons sentiments, son immense fortune l'autorise à faire le bien, et à se consacrer en silence aux formes de la charité les plus éclairées.

En politique, le baron de Treves était un libéral honnête. Il a servi pendant de nombreuses années au conseil municipal de Venise et d'ailleurs il fut député de la Vénétie durant trois législatures, de la 17e à la 19e.

Nommé sénateur le 4 mars 1904, sa mauvaise santé, particulièrement en ces derniers temps, ne l'autorisa pas à être assidus dans notre travail.

Nous pleurons sincèrement la perte prématurée de ce collègue bien-aimé, c'est avec émotion que nous saluons sa mémoire, et nous exprimons notre sympathie à sa famille.

(Approbations).

[...]

"Croce" [10], Ministre de l'Instruction publique. Demande la parole.

Le Président la lui accorde.

"Croce", Ministre de l'éducation. Le gouvernement se joint à la digne commémoration de la présidence du Sénat faites aux sénateurs morts durant cette période de travaux parlementaires et d'ajouter : « de lourdes pertes ont frappé le Sénat et la vie nationale dans toutes ses parties [...] comme vous l'avez entendu de la bouche de l'honnorable Président, [...] le sénateur Treves a été un remarquable représentant de la vie industrielle de l'Italie [...] »

Le Sénat du Royaume, actes parlementaires. Débats, 13 juin 1921.

Citation, Réf Livre


  • Archivio Storico del Senato della Repubblica :
ID VIAF126868481 (Collectivité) permalien http://viaf.org/viaf/126868481 > http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb145219194

Carrière diplomatique[modifier]

«Carriera: Addetto di legazione (16 febbraio 1878-29 aprile 1879. Data del collocamento a riposo) a Berna (20 marzo 1878), Costantinopoli (17 settembre 1878)»

Attaché de légation à Berne le 20 mars 1878[modifier]

«APPENDICE I AMBASCIATE E LEGAZIONI DEL REGNO D'ITALIA ALL'ESTERO (Situazione al 15 maggio 1878)» PAGE 645 (vue 695 / 742)

«SVIZZERA Berna - MELEGARI Luigi Amedeo, inviato straordinario e ministro plenipotenziario; ZANNINI conte Alessandro, segretario; VIGONI Giorgio, segretario; TREVES DEI BONFILI Alberto, addetto; CARDON Raffaele, addetto.»

«TURCHIA Costantinopoli - N. N., inviato straordinario e ministro plenipotenziario; GALVAGNA barone Francesco, segretario, incaricato d'affari; DE FoRESTA Alberto, addetto; CURIEL Ermanno, addetto onorario; AVOGADRO DI CASANOVA Eugenio, addetto onorario.»

PAGE 648 (vue 698 / 742)

Rèf Livre (avancée)

  • (it) I DOCUMENTI DIPLOMATICI ITALIANI, MINISTERO DEGLI AFFARI ESTERI COMMISSIONE PER LA PUBBLICAZIONE DEI DOCUMENTI DIPLOMATICI - ID VIAF127886139 (Collectivité), éd. ISTITUTO POLIGRAFICO DELLO STATO LIBRERIA DELLO STATO MCMLXXVI, MCMLXXVI  (ISBN 9788824034951), t. SECONDA SERIE: 1870-1896 VOLUME X (24 marzo - 16 ottobre 1878), chap. APPENDICE I AMBASCIATE E LEGAZIONI DEL REGNO D'ITALIA ALL'ESTERO (Situazione al 15 maggio 1878), p. 648


Auteur: Commissione per la Pubblicazione dei Documenti Diplomatici

Attaché de légation à Constantinople le 17 septembre 1878[modifier]

Il presente volume, XI della II Serie dei Documenti Diplomatici Italiani, comprende la documentazione relativa al periodo che va dal 17 ottobre 1878 al 13 luglio 1879, cioè dalla presentazione delle dimissioni dal primo Gabinetto Cairoli dei ministri Corti, Bruzzo e Di Bracchetti alla costituzione del secondo Gabinetto Cairoli.

TREVES DEI BONFILI, ALBERTO, ex addetto alla legazione a Costantinopoli, 469. (page 671 vue 737 / 742)

L. P. 597. L'AMBASCIATORE A VIENNA, DI ROBILANT, AL MINISTRO A COSTANTINOPOLI, CORTI (l) Vienna, 22 maggio 1879. Quando riceverai queste righe avrò lasciato le rive del Danubio e sarò su quelle del non meno biondo Tevere. Conto però arrestarmi a Roma il meno (l) Da Carte Corti. 467 (page 467 vue 533 / 742)

[...]

P. S. - Ho veduto che hai finito per disfarti di quel Buon figlio dei Treves! Me ne consolo. 469 (page 469 vue 535 / 742)

Didactitiel de recherche[modifier]

Carrière diplomatique[modifier]

«Carriera: Addetto di legazione (16 febbraio 1878-29 aprile 1879. Data del collocamento a riposo) a Berna (20 marzo 1878), Costantinopoli (17 settembre 1878)»

Documenti Diplomatici Italiani, inizia il l o agosto 1877 e termina H 23 marzo 1878[modifier]

Documenti Diplomatici Italiani, inizia il l o agosto 1877 e termina H 23 marzo 1878, con la costituzione del primo Gabinetto Cairoli.

[...]

Exemple de document en date du 19 mars 1878[modifier]

«637. L'AMBASCIATORE A BERLINO, DE LAUNAY, AL PRESIDENTE DEL CONSIGLIO E MINISTRO DEGLI ESTERI, DEPRETIS R. 2018. Berlino, 19 marzo 1878 (per. il 22). J'ai l'honneur de remercier V. E. de Sa dépéche n. 642 (1). La Cour d'Allemagne avait été pressentie relativement à l'envoi des lettres du Sacré Collège pour annoncer la mort de Pie IX, et de celles de Léon XIII pour notifier son élévation au Pontificat. Vu l'absence d'une Nonciature à Berlin, (l) Non pubblicato. PAGE 540»

[...]

Situation des légations en 1878[modifier]

«APPENDICE I AMBASCIATE E LEGAZIONI DEL REGNO D'ITALIA ALL'ESTERO (Situazione al gennaio 1878)»

PAGE 555

«SVIZZERA Berna - MELEGARI Luigi Amedeo, ministro di Stato, senatore del Regno, inviato straordinario e ministro plenipotenziario; MARTUSCELLI Ernesto, consigliere; VIGONI Giorgio, segretario; CALVI DI BERGOLO Giorgio Carlo, addetto.»

«TURCHIA Costantinopoli - CORTI conte Luigi, inviato straordinario e ministro plenipotenziario; GALVAGNA barone Francesco, segretario; DE FORESTA Alberto, addetto; CURIEL Ermanno, addetto onorario; AVOGADRO DI CASANOVA Eugenio, addetto onorario; VERNONI Alessandro, interprete; GRAZIANI Edoardo, interprete; BARONE Antonio, interprete; CHABERT Alberto, interprete; C AN GIÀ Alfredo, interprete.»

PAGE 559

[...]

APPENDICE III

AMBASCIATE E LEGAZIONI ESTERE IN ITALIA

(Situazione al gennaio 1878)
Svizzera: PIODA Giovanni Battista, inviato straordinario e ministro plenipotenziario; PIODA Luigi, consigliere; PIODA Giovanni Battista, segretario.
Turchia: TURKHAN Bey, inviato straordinario e ministro plenipotenziario; MISSAK Effendi, 1° segretario; DJÈMAL Bey, 2° segretario; EMIN Bey, segretario.

PAGE 567

Références[modifier]

Réf Livre (courte)

  • Documenti Diplomatici Italiani, inizia il l o agosto 1877 e termina H 23 marzo 1878, con la costituzione del primo Gabinetto Cairoli, Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale, éd. ISTITUTO POLIGRAFICO E ZECCA DELLO STATO - LIBRERIA DELLO STATO - ROMA, 1877-1878, chap. APPENDICE III AMBASCIATE E LEGAZIONI ESTERE IN ITALIA (Situazione al gennaio 1878), Volume IX, p. 567


Rèf Livre (avancée)

  • (it) I DOCUMENTI DIPLOMATICI ITALIANI, MINISTERO DEGLI AFFARI ESTERI COMMISSIONE PER LA PUBBLICAZIONE DEI DOCUMENTI DIPLOMATICI, éd. ISTITUTO POLIGRAFICO E ZECCA DELLO STATO LIBRERIA DELLO STATO ROMA MCMLXXXV, MCMLXXXV  (ISBN 9788824034951), t. SECONDA SERIE: 1870-1896 VOLUME IX (1° agosto 1877 - 23 marzo 1878), chap. APPENDICE III AMBASCIATE E LEGAZIONI ESTERE IN ITALIA (Situazione al gennaio 1878), p. 567


Rèf Livre (courte)


Rèf Article (avancée)


Modèle Rèf Article[modifier]

Modèle:Réf Article

Ce modèle doit être apposé sous chaque citation conformément aux respect de la charte de Wikiquote. Syntaxe

{{Réf Article |titre = <!-- titre de l’article (obligatoire) --> |auteur = <!-- nom de l’auteur de l’article (obligatoire) --> |publication = <!-- titre de la publication : revue, journal, etc. (obligatoire) --> |volume = <!-- volume (facultatif) --> |numéro = <!-- numéro de la livraison (facultatif) --> |date = <!-- date (obligatoire) --> |page = <!-- numéro de la (resp. des) page(s) sur laquelle (resp. lesquelles) est la citation (obligatoire). S'il s'agit en ligne, inscrivez « url » comme paramètre. --> |ISSN = <!-- numéro d’ISSN de la publication (facultatif) --> |ISBN = <!-- numéro d’ISBN de la livraison (facultatif) --> |EAN = <!-- numéro d'EAN de l'article (facultatif) --> |langue = it <!-- pour les sources de citations originales, la langue d'origine de la citation (obligatoire) --> |s = <!-- nom de la page de l'œuvre sur Wikisource (par défaut titre de l'article, facultatif) --> |traducteur = Wikiquote <!-- nom du traducteur (obligatoire pour un texte en langue étrangère, indiquer Wikiquote si la traduction est personnelle) --> |url = <!-- URL de l'article s'il est en ligne (facultatif). S'il s'agit d'un article disponible exclusivement en ligne, indiquer l'url. Dans le paramètre page, indiquez « url ». --> }}

Veillez à renseigner les champs obligatoires, sans quoi la citation devra être retirée.

Notes et références[modifier]

  1. Samuel Schaerf (cf. l'identità ritrovata)
  2. (sénateur du 4 mars 1904 au 11 mai 1921)
  3. «D'après la Torah et la Bible hébraïque, cohen (héb. כהן, plur. cohanim, litt. « dédié, dévoué ») est un titre conféré à Aaron, le frère de Moïse de la tribu de Lévi, et à sa descendance masculine, afin de les désigner comme « dévoués » (sens originel de כהן) au service du Temple de Jérusalem. Il s'agit donc de membres du clergé hébreu, qui réalisaient les sacrifices et autres services dans le Temple, sous l'autorité du cohen gadol (« grand prêtre ») ou de son assistant, le cohen gahak. Le premier cohen gadol fut Aaron lui-même. Le cohen gadol tenait un rôle particulier, notamment dans l'office de Yom Kippour.»
  4. ironie : il n'y a pas de clergé dans la religion hébraïque
  5. XXVe législature ouverte le 1er décembre 1919 et qui s'est fermée le 7 avril 1921.
  6. sous la XXVIe législature ouverte le 11 juin 1921 et qui s'est fermée le 25 janvier 1924.
  7. vice président de la chambre des députés ou du sénat ?
    le débat a lieu le 13 juin 1921, nous sommes donc sous la w:XXVIe législature du royaume d'Italie :
    le président du Sénat est w:Tommaso Tittoni (w:XXVIe législature du royaume d'Italie#Président du sénat)
    le Président du conseil des ministres est w:Giovanni Giolitti (w:Gouvernement Giolitti V#Président du conseil des ministres)
    le Ministre de l'Instruction publique est w:Benedetto Croce (w:Gouvernement Giolitti V#Listes des ministres)
    nota bene : Gouvernement Giolitti, entre le 15 juin 1920 et le 4 juillet 1921, durant la XXVe législature. XXVe-XXVIe législatures
  8. République de Saint-Marc :
    La république de Saint-Marc a été un État créé à Venise à la suite de l'insurrection de la ville contre le gouvernement autrichien le 17 mars 1848. Les deux patriotes Daniele Manin et Niccolò Tommaseo, qui se trouvaient enfermés dans les prisons autrichiennes, sont libérés et prennent la direction d'un nouveau gouvernement provisoire proclamé le 22 mars, dont Daniele Manin devient le président.
    La république, qui fait appel au nom historique de République de Venise, eut une durée brève, Venise étant réoccupée par l'armée autrichienne le 22 août 1849, après une résistance héroïque qui dura 17 mois.
  9. attaché de légation :
    • Carriera: Addetto di legazione (16 febbraio 1878-29 aprile 1879. Data del collocamento a riposo) a Berna (20 marzo 1878), Costantinopoli (17 settembre 1878)
    • "attaché" plutôt que "gardien" de légation
    • poste d'attaché de légation. Légation « Représentation diplomatique auprès d'une puissance où il n'y a pas d'ambassade » ; le petit Robert
  10. Benedetto Croce, Ministre de l'Instruction publique, représentant du gouvernement au Sénat ?

Autres projets[modifier]

Modèle:Autres projets/Documentation

Wikisource[modifier]

modèle wikipedia :

{{ Autres projets | wikisource = :it:Pagina:Rivista di Scienza - Vol. I.djvu/391 | wikisource titre = Congresso geografico nazionale sotto la presidenza del senatore Treves. | wikisource2 = :it:Pagina:Strada ferrata da Venezia a Milano.djvu/49 | wikisource titre2 = Giacomo Treves nob. de’ Bonfili ... la Commissione fondatrice ... per la costruzione di una strada da Venezia a Milano }}

modèle wikiquote :

{{Autres projets |w=exemple |commons=exemple |wikispecies=exemple |wikt=exemple |b=exemple |s=exemple |n=exemple |m=exemple |v=exemple }}

il IV Congresso geografico nazionale sotto la presidenza del senatore Treves[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

« Nei giorni dal 26 al 31 Maggio ha avuto luogo in Venezia il IV 
Congresso geografico nazionale sotto la presidenza del senatore Treves. »

costruzione di una strada da Venezia a Milano[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

« 
Venezia, 8 luglio 1837.
Li signori
Giuseppe Reali, Federico Oexle, Lazzaro Sacerdoti, Francesco Zucchelli, cav. Antonio Faccanoni, cav. Marc’Antonio Zannona, nob. Giovanni Papadopoli, Giacomo Treves nob. de’ Bonfili, Pietro Bigaglia, Emanuele Melichi, 
componenti la Commissione fondatrice veneta per la costruzione di una strada da Venezia a Milano,
»

Commons[modifier]

Métadonnées[modifier]

Catégorie:Personnalité politique italienne Catégorie:Personnalité italienne