Utilisateur:Aristidek5maya

    Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

    ACTIVITÉS WIKIQUOTE LIEN DE MA PAGE UTILISATEUR: https://fr.wikiquote.org/wiki/Utilisateur:Aristidek5maya

    EXEMPLE CREATION ARTICLE ET CITATION:

    Massa Makan Diabaté est un historien et écrivain malien, né en 1938 à Kita (Mali) et mort le 27 janvier 1988 à Bamako.

    Citations[modifier]

    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 9

    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Il n y a pas de pouvoir sans limites sinon celui de Dieu.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 19

    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Il est plus difficile de mettre un fou aux fers que de lui raser ses cheveux.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 19


    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Si Dieu vous demande de porter une charge il vous donne toujours un coussinet.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 20


    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Un chef n est pas oblige de dire tout ce qu il va faire. Mais il est tenu de faire ce qu il a promis.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 21


    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    La parole du chef, c est comme l eau versee, elle ne se ramasse pas.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 21

    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    La femme, l enfant et le pouvoir peuvent opposer le fils au pere, le frere au frere, l ami a l ami.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 22

    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    ...celui qui commande ne dort pas. il se repose quand les soucis lui donnent quelque repit.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 23


    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    Se tromper n est pas grave. Il ne faut condamner que ceux qui persistent dans l erreur.
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 27


    Une hyène à jeun , 1988[modifier]

    .
    • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 9


    Les Noces, 1938[modifier]

    Le contraire d'un peuple civilisé, c'est un peuple créateur.



    L'Étranger, 1942[modifier]

    Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile : « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C'était peut-être hier.


    La Peste, 1947[modifier]

    Une manière commode de faire la connaissance d'une ville est de chercher comment on y travaille, comment on y aime et comment on y meurt.
    • La Peste (1947), Albert Camus, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1994  (ISBN 2-07-036042-3), partie I, p. 11