Tristan Corbière

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Photographie de Tristan Corbière, date inconnue. Publiée dans une réédition des Amours jaunes en 1926.

Tristan Corbière, né à Ploujean (aujourd'hui Morlaix) en 1845 et mort à Morlaix en 1875, est un écrivain et poète français.

Les Amours jaunes[modifier]

— Ma Patrie… elle est par le monde ;

Et, puisque la planète est ronde,

Je ne crains pas d’en voir le bout…
  • Les Amours jaunes, Tristan Corbière, éd. Glady Frères, 1873, p. 209


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :