Tout l'or du monde

Citations « Tout l'or du monde » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Tout l'or du monde est un film réalisé par René Clair en 1961.

Répliques[modifier]

Mathieu Dumont : J'suis jamais pressé. J'ai tout mon temps.

  • Bourvil, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Toine Dumont : Peut-être que j'suis bon qu'à garder les moutons, mais j'veux pas qu'on me l'dise !

  • Bourvil, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Jules : Mariage, enterrement, c'est toujours la noce.

  • Alfred Adam, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Toine Dumont : Vous savez c'qu'il disait, mon grand père ?
Victor Hardy : Non, je…
Toine Dumont : Il disait : « Une bonne santé, ça vaut tout l'or du monde. »
Victor Hardy : Et il avait raison.
Toine Dumont : Il disait pas : « Ça vaut tout l'papier du monde, une bonne santé. »
Victor Hardy : Non, bien sûr.
Toine Dumont : Non. Grand père disait « tout l'or du monde. »

  • Bourvil, Philippe Noiret, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Le banquier : Vous mettez là-dedans tout ce que vous voulez, nous fermons la porte et vous gardez la clef.
Toine Dumont : Une clef comme celle-là, y'en a qu'une ?
Victor Hardy : Naturellement.
Toine Dumont : Bon. Mais si on la perd ?
Victor Hardy : Si tu la perds, on t'en fera faire une autre.
Toine Dumont : Ah bon. Mais alors s'il peut en faire une autre, il peut l'ouvrir quand il peut, l'coffre.
Le banquier : Ah permettez !
Toine Dumont : Tandis qu'la terre et la maison, personne peut me les voler. Alors si ça vous fait rien, la maison, vaut mieux que j'la garde.

  • Jean Sylvain, Bourvil, Philippe Noiret, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Le maire : Êtes-vous pour le bonheur et la richesse ?

  • Albert Michel, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Le garde champêtre : Antoine Dumont, j'ai connu ton grand père et le père de ton grand père…
Quelqu'un, dans la foule : Mais laisse-le, tout est arrangé.
Le garde champêtre : Taisez-vous ! C'est moi qui suis la loi ! Antoine Dumont, tu es un danger public.
Toine Dumont : Qu'est-ce que j'ai encore fait ?
Le garde champêtre : J'en sais rien. Mais tu as une tête de cochon, comme ton père. Et si ça continue, tu finiras comme ton frère.

  • Max Elloy, Bourvil, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Fred : On ne bat bien que ceux qu'on aime.
Rose : On peut battre aussi ceux qu'on n'aime pas.

  • Claude Rich, Annie Fratellini, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Le garde champêtre : Quiconque rencontrera Antoine Dumont est prié de le rapporter à la mairie en agissant avec prudence : l'homme est armé. Qu'on se le dise.

  • Max Elloy, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Elle est sur la route, la fontaine. Et tout le monde peut y boire.

  • Bourvil, Tout l'or du monde (1961), écrit par René Clair, Jacques Rémy, Jean Marsan


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Article sur Wikipédia.