The Big Bang Theory/Saison 2

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 2[modifier]

[2x01] Un secret bien gardé[modifier]

(À propos de Raj et Howard qui avaient installé une caméra dans le couloir pour espionner Penny et Léonard)
Léonard : Comment as-tu pu les laisser m'espionner ?
Sheldon : Ils sont rusés. Ils ont exploité mon manque d'intérêt pour tes occupations.

  • (en)

    Leonard : Sheldon, how could you just sit there and let them spy on me?
    Sheldon : They were clever, Leonard. They exploited my complete lack of interest in what you were doing.

  • Johnny Galecki et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Leonard : Je ne suis pas là-bas parce que je vais lentement, ce qui, comparé à vous, est déjà une vitesse supraluminique. Et virez-moi cette caméra.
Raj : C'était plus drôle quand il était désespéré.
Howard : Donne-lui du temps.

  • (en)

    Leonard : I’m not there because I’m taking things slow. Which, by the way, compared to you guys approaches warp speed. And take down that camera.
    Raj : He was a lot more fun when he had no hope.
    Howard : Give him time.

  • Johnny Galecki, Kunal Nayyar et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


(À propos de Léonard)
Penny : Est-ce qu'il a connu quelqu'un qui n’était pas une super intello ?
Sheldon : Il y a quelques années, il est sorti avec une femme qui avait un doctorat en littérature tchèque.
Penny : Ce n'était pas une super intello ?
Sheldon : Premièrement, elle était tchèque. Deuxièmement, c'était de la littérature.

  • (en)

    Penny : Has he ever been involved with someone who wasn’t a braniac?
    Sheldon : Oh. Well, a few years ago he did go out with a woman who had a PhD in French Literature.
    Penny : How is that not a braniac?
    Sheldon : Well, for one thing, she was French. For another, it was literature.

  • Kaley Cuoco et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Tu dis que l'amitié comporte une obligation inhérente à garder des confidences ?
Penny : Oui.
Sheldon : Intéressant. Une autre question, par laquelle j'aurais dû commencer. Quand est-on devenus amis ?

  • (en)

    Sheldon : So you’re saying that friendship contains within it an inherent obligation to maintain confidences?
    Penny : Well, yeah.
    Sheldon : Interesting. See, one more question, and perhaps I should have led with this. When did we become friends?

  • Jim Parsons et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Tenir un secret est extrêmement difficile. On doit faire attention à ce que l'on dit, mais aussi à ses mimiques et à ses réflexes nerveux. Quand j'essaie de mentir, j'ai plus de tics qu'un labo travaillant sur la maladie de Lyme.
  • (en) Secret keeping is a complicated endeavour. One has to be concerned not only about what one says, but about facial expression, autonomic reflexes, when I try to deceive, I myself have more nervous tics than a lyme disease research facility.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Oublier ? Tu veux que j'oublie ? Ce cerveau n'oublie pas. Je n'ai jamais rien oublié depuis que ma mère a arrêté de m'allaiter. C'était un mardi, il pleuvait.
  • (en) Forget! You want me to forget? This mind does not forget. I haven’t forgotten a single thing since the day my mother stopped breast feeding me. It was a drizzly Tuesday.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Sheldon : C'est l'exemple classique du trilemme de Münchhausen. Soit la raison se base sur une série de sous-raisons, impliquant une régression infinie, ou résulte d'affirmations axiomatiques arbitraires, ou décrit une boucle : je déménage parce que je déménage.
Leonard : Je ne comprends pas.
Sheldon : Leonard, je ne vois pas comment le dire plus simplement.

  • (en)

    Sheldon : This is a classic example of Münchhausen’s trilemma. Either the reason is predicated on a series of sub-reasons leading to an infinite regression, or it tracks back to arbitrary axiomatic statements, or it’s ultimately circular, i.e., I’m moving out because I’m moving out.
    Leonard : I’m still confused.
    Sheldon : Leonard, I don’t see how I could have made it any simpler.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


Leonard : T'as fait vite.
Sheldon : Mon sac d'évacuation d'urgence était prêt. Selon les recommandations de la Sécurité intérieure. Et de Sarah Connor.

  • (en)

    Leonard : That was fast.
    Sheldon : It’s my pre-packed disaster evacuation bag. Recommended by the department of homeland security. And Sarah Connor.

  • Johnny Galecki et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 1, écrit par Bill Prady.


[2x02] Le Flirt de Léonard[modifier]

Léonard : Je suis sorti avec plein de filles. Il y a eu Joyce Kim... Leslie Winkle...
Sheldon : Nous allons signaler aux éditeurs des différents dictionnaires que le terme "plein" a été redéfini et veut dire "deux".

  • (en)

    Leonard : What? I’ve dated plenty of women. There was Joyce Kim, Leslie Winkle...
    Sheldon : Notify the editors of the Oxford English Dictionary, the word plenty has been redefined to mean two.

  • Johnny Galecki et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Tu sais comment j'ai deviné qu'on n'est pas dans la matrice ?
Leonard : Non, comment ?
Sheldon : Si on y était, la bouffe serait bien meilleure.

  • (en)

    Sheldon : You know how I know we’re not in The Matrix?
    Leonard : How?
    Sheldon : If we were, the food would be better.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Léonard, j'ai publié mes travaux de physique théorique, j'ai deux doctorats et un QI non mesurable par les tests habituels. Et tu me demande d'être discret ?
  • (en) Leonard, I am a published theoretical physicist with two doctorates and an IQ which can’t be accurately measured by normal tests, how much scarcer could I be?
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Leslie Winkle ! De toutes les soi-disant physiciennes de tous les labos du monde, pourquoi a-t-il fallu qu'il la choisisse ?
Penny : Ils ont plein de choses en commun. Déjà, ce sont deux scientifiques.
Sheldon : Tu parles ! La seule façon qu'elle aurait de contribuer à la science, c'est si on décidait de renvoyer des chimpanzées dans l'espace.

  • (en)

    Sheldon : Leslie Winkle. Of all the overrated physicists in all the labs in all the world, why does it have to be Leslie Winkle?
    Penny : Well, they have a lot in common. I mean they’re both scientists.
    Sheldon : Oh please. The only way she could make a contribution to science would be if they resume sending chimps into space.

  • Jim Parsons et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Leonard : Désolé, c'était pas cool qu'il [Sheldon] n'arrête pas de nous déranger. Il est parfois un peu excentrique.
Leslie : Si par excentrique, tu veux dire un mec passif-agressif qui vit au fin fond de sa cambrousse, je suis d'accord.

  • (en)

    Leonard : Listen, I’m sorry about all of Sheldon’s interruptions, he can be a bit of an eccentric.
    Leslie : If by eccentric you mean passive-aggressive East Texas blowhole, I agree.

  • Johnny Galecki et Sara Gilbert, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Léonard) Si tu as du mal à décider où tu veux t'asseoir, tu peux jouer à "am-stram-gram", c'est la méthodologie expérimentale qu'utilise Leslie.
  • (en) If you’re having trouble deciding where to sit may I suggest one potato two potato, or as I call it the Leslie Winkle experimental methodology.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Brillant ? Il faudrait que je perde 60 points de QI pour être classé comme quelqu'un de brillant.
  • (en) Smart? I’d have to lose 60 IQ points to be classified as smart.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 2, écrit par Bill Prady.


[2x03] La Sublimation barbare[modifier]

Sheldon : Leonard, il faut que tu aies une discussion avec Penny. Elle me dérange dans mon sommeil, elle me dérange au travail, et si j'avais d'autres choses importantes dans la vie, elle les saboterait aussi, ça ne fait aucun doute.
(...)
Léonard : Oui, mais qu'est-ce que je suis censé faire au juste ?
Sheldon : Je n'en sais rien mais règle moi vite le problème, parce que je te préviens, je peux devenir impossible à vivre si ça continue.
Léonard : Parce que jusqu'ici on avait affaire à l'aspect le plus agréable de ta personnalité ?

  • (en)

    Sheldon : Leonard, you have to do something about Penny. She is interfering with my sleep, she’s interfering with my work, and if I had another significant aspect of my life, I’m sure she’d be interfering with that too.
    (...)
    Leonard : Well, what am I supposed to do?
    Sheldon : I don’t know, but if you don’t figure something out, I warn you I shall become very difficult to live with.
    Leonard : You mean, up until now we’ve been experiencing the happy funtime Sheldon?

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 3, écrit par Bill Prady.


(À propos de Penny, devenue accro à un jeu vidéo)
Leslie : Je dirais qu'elle s'échappe dans ce monde virtuel pour compenser sa frustration sexuelle.
Howard : Pareil pour moi. Mais probablement pas de la même façon.

  • (en)

    Leslie : Well, I would postulate that she’s escaping into the online world to compensate for her sexual frustration.
    Howard : I do that too. But probably in a different way.

  • Sara Gilbert et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 3, écrit par Bill Prady.


Leslie : A mon avis, Blondinette a besoin de faire la chose.
Sheldon : Quelle chose ? Ah oui, avoir une relation sexuelle.
Howard : Je me sacrifie.

  • (en)

    Leslie : My point is that Tinkerbell just needs to get her some.
    Sheldon : Some what? Oh, yes, some sexual intercourse.
    Howard : I’ll take the bullet.

  • Sara Gilbert, Jim Parsons et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 3, écrit par Bill Prady.


[2x04] L'Équivalence du griffon[modifier]

Sheldon : Les sèche-mains sont de vrais nids à bactéries et favorisent le développement des mauvaises odeurs. Franchement, autant me faire sécher les mains en me faisant éternuer dessus par un babouin malade.
  • (en) Hot air blowers are incubators and spewers of bacteria and pestilence. Frankly it would be more hygienic if they just had a plague infested gibbon sneeze my hands dry.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


(Sheldon a vexé Raj)
Leonard : Alors, tu es fier de toi ?
Sheldon : En général, oui.

  • (en)

    Leonard : Are you proud of yourself?
    Sheldon : In general, yes.

  • Johnny Galecki et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Je t'ai retrouvé mon petit neutrino. Tu as cru pouvoir te cacher sous la forme d'une charge déséquilibrée, petit filou subatomique.
(...)
Sheldon : Eh, regardez, j'ai retrouvé mon neutrino !
Howard : Cool, on va retirer les avis de recherche.

  • (en)

    Sheldon : Oh, there’s my missing neutrino. You were hiding from me as an unbalanced charge, weren’t you, you little subatomic Dickens?
    (...)
    Sheldon : Here, look, look, I found my missing neutrino.
    Howard : Oh, good, we can take it off the milk cartons.

  • Jim Parsons et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Howard : Il [Sheldon] peut ressentir la tristesse ?
Leonard : Pas vraiment. On appelle ça de la condescendance.

  • (en)

    Howard : He can feel sadness?
    Leonard : Not really, it’s what you and I would call condescension.

  • Simon Helberg et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Que voulez-vous que je fasse.
Leonard : (à Sheldon) Un petit sourire.
(Sheldon fait un sourire exagéré des plus effrayants)
Howard : La vache ! Ça fout les jetons !
Leonard : On est venu voir Koothrappali, pas tuer Batman.

  • (en)

    Sheldon : Fine, what do you want me to do?
    Leonard : Smile.
    Howard : Oh crap, that’s terrifying.
    Leonard : We’re here to see Koothrappali, not kill Batman.

  • Jim Parsons, Johnny Galecki et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


(À propos de Raj)
Howard : Ils lui ont refilé un assistant ? Moi, si je veux un nouveau stylo, je dois braquer une banque.

  • (en) They gave him an assistant? If I want a new pen I have to go to the bank with wire cutters.
  • Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Raj : Eh mon vieux, on va me voir dans People magazine.
Charlie Sheen : Appelle-moi quand tu feras la couverture.

  • (en)

    Raj : Hey, buddy. I’m going to be in people magazine.
    Charlie Sheen: Yeah, call me when you’re on the cover.

  • Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Quand j'avais 8 ans, un camion de livraison qui passait dans la rue a écrasé le chat de la famille, Veinard.
(...)
Sheldon : Pendant que d'autres pleuraient Veinard, j'ai réalisé que sa disparition prématurée me donnait une bonne occasion de le remplacer par un animal qui me correspondait davantage : un fidèle compagnon contre lequel j'aurais pu me blottir et qui aurait été capable de tuer sur commande par télépathie.
Howard : Donc, c'était pas un petit chiot ?
Sheldon : Bien sûr que non, rien d'aussi terre-à-terre. Je voulais un griffon.
Léonard : Un griffon ?
Sheldon : Oui, moitié aigle, moitié lion.
Léonard : Une créature de la mythologie !

  • (en)

    Sheldon : When I was eight, a Montgomery-Ward delivery van ran over our cat, Lucky.
    (...)
    Sheldon : While others mourned Lucky, I realised his untimely demise provided me with the opportunity to replace him with something more suited to my pet needs. A faithful companion that I could snuggle with at night, and yet would be capable of killing upon telepathic command.
    Howard : So, not a puppy?
    Sheldon : Please, no, nothing so pedestrian. I wanted a griffin.
    Leonard : A griffin?
    Sheldon : Yes, half eagle, half lion.
    Leonard : And mythological.

  • Jim Parsons, Simon Helberg et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Je ne suis pas cinglé. Ma mère m'a fait passer des tests.
  • (en) I’m not insane, my mother had me tested.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 4, écrit par Bill Prady.


[2x05] L'Alternative Euclide[modifier]

Sheldon : Léonard) Ce n’est pas parce que ta carrière stagne depuis quelques années que tu dois baisser les bras.
  • (en) Just because your career's been stagnant for a few years, that's no reason to give up.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 5, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Je ne vois pas pourquoi je devrais passer mon permis. Albert Einstein n'a jamais appris à conduire.
Howard : Ouais, mais je me suis jamais fait pipi dessus de trouille à cause d'Albert Einstein.
Penny : Et j'ai jamais eu envie de lui filer un coup de pied dans les coucougnettes.

  • (en)

    Sheldon : I still don't see why I need a drivers license. Albert Einstein never had a drivers license.
    Howard : Yeah, but Albert Einstein didn't make me wet myself at 40 miles an hour.
    Penny : Yeah, and I never wanted to kick Albert Einstein in the nuts.

  • Jim Parsons, Simon Helberg et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 5, écrit par Bill Prady.


Sheldon : À l'évidence, je suis trop évolué pour prendre le volant.
  • (en) I'm clearly too evolved for driving.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 5, écrit par Bill Prady.


Sheldon : T'es-tu déjà demandé pourquoi mes orteils et mes incisives latérales sont nettement plus petits que la moyenne des gens de ma taille ?
Léonard : Tu es un sujet d'étonnement mais je ne me suis jamais posé ce genre de question.

  • (en)

    Sheldon : Leonard, have you ever wondered why my little toes and lateral incisors are significantly smaller than the average for someone of my size?
    Leonard : I wonder a lot of things about you, Sheldon, but not that.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 5, écrit par Bill Prady.


[2x06] Le Théorème Cooper-Nowitzki[modifier]

(À des étudiants)
Sheldon : La vue de vos jeunes visages boutonneux me rappelle l’époque où, moi aussi, je devais décider de mon orientation en tant que modeste universitaire diplômé. J’avais 14 ans, et j'avais accompli plus de choses que vous n'en accomplirez en l'espace de toute une vie, pourtant je me couchais avec les poules. Et même si deux ou trois élèves dans cette assemblée ont le potentiel pour devenir physicien théoricien, il est probable que leur carrière se résumera à apprendre à des enfants à faire des volcans avec du papier mâché et du bicarbonate.

  • (en) Looking out at your fresh young faces, I remember when I too was deciding my academic future as a lowly graduate student. Of course, I was 14, and I’d already achieved more than most of you could ever hope to, despite my 9 o’clock bedtime. Now, there may be one or two of you in this room who has what it takes to succeed in theoretical physics, although, it’s more likely that you’ll spend your scientific careers teaching fifth graders how to make paper mache volcanoes with baking soda lava.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 6, écrit par Bill Prady.


Ramona : Excusez-moi Dr Cooper, Ramona Nowitzki, j’ai assisté à votre cours hier soir. Vous êtes un homme très brillant.
Sheldon : C’est l’opinion qui prédomine.

  • (en)

    Ramona : Excuse me, Dr. Cooper, I’m Ramona Nowitzki, I was at your talk last night. I think you’re just brilliant.
    Sheldon : That is the prevailing opinion.

  • Riki Lindhome et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 6, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Trois dents, ce n’est pas une fourchette, c’est un trident. Avec une fourchette on mange, avec un trident on règne sur les sept mers.
  • (en) Three tines is not a fork, three tines is a trident. Forks are for eating, tridents are for ruling the seven seas.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 6, écrit par Bill Prady.


(À propos de Sheldon)
Howard : Au fil des annnées, on a formulé de folles théories sur son mode de reproduction. Personnellement, je penche pour la mitose.
Penny : Tu peux décoder ?
Howard : Je pense qu’un jour, Sheldon se gavera de nems thaïs au crabe et qu’il finira par se scinder en deux.
Leonard : Moi je suis convaincu que pour le moment, il est encore à l'état larvaire, et qu'avec un peu de bol il émergera de son cocon avec des ailes de papillon et un exosquelette.

  • (en)

    Howard : Over the years, we’ve formulated many theories about how he might reproduce. I’m an advocate of mytosis.
    Penny : I’m sorry?
    Howard : I believe one day Sheldon will eat an enormous amount of Thai food and split into two Sheldons.
    Leonard : On the other hand, I think Sheldon might be the larval form of his species, and someday he’ll spin a cocoon and emerge two months later with moth wings and an exoskeleton.

  • Simon Helberg, Kaley Cuoco et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 6, écrit par Bill Prady.


Ramona : Alors, le problème des neutrinos est résolu ?
Sheldon : Eh bien, pour paraphraser Mozart, toutes les particules subatomiques sont là, je n’ai qu’à les remettre dans l'ordre.

  • (en)

    Ramona : So have you worked out the neutrino issue?
    Sheldon : Well, to paraphrase Mozart, all the subatomic particles are there, I just have to put them in the right order.

  • Riki Lindhome et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 6, écrit par Bill Prady.


[2x07] La Vengeance de Sheldon[modifier]

(À propos de la maison des top-modèles)
Leonard : Vous êtes dingues ? Vous ne les verrez jamais. Vous pensez vraiment que vous allez pouvoir les approcher ?
Howard : C’est exactement ce qu’on disait à Neil Armstrong avant qu'il aille sur la lune.
Sheldon : Personne n’a jamais tenu un tel discours à Neil Armstrong. La nation toute entière a fourni d'énormes efforts pendant dix ans pour envoyer un homme sur la lune.
Howard : Eh bien mes chers concitoyens, avant la fin de cette année, nous enverrons un Wolowitz dans la maison des top-modèles.
Raj : Et il y a beaucoup de gens qui ne croiront jamais que c'est arrivé.

  • (en)

    Leonard : Are you insane? You’re not going to party with them, you’re not even going to get anywhere near that place.
    Howard : That’s what they said to Neil Armstrong about the moon.
    Sheldon : No one said anything of the kind to Neil Armstrong, the entire nation dedicated a decade of effort and treasure to put a man on the moon.
    Howard : Well, my fellow Americans, before this year is out we will put a Wolowitz on one of America’s top models.
    Raj : And a large number of people will believe it never happened.

  • Johnny Galecki, Simon Helberg, Jim Parsons et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 7, écrit par Bill Prady.


Howard : Tu sais quoi ? Si c’est « effrayant » d’utiliser Internet, les satellites militaires et un engin robotisé, pour trouver une maison remplie de top-modèles, pour que je puisse leur rendre visite à l’improviste, d’accord, je suis « effrayant ».
  • (en) You know what? If it’s creepy to use the Internet, military satellites, and robot aircraft to find a house full of gorgeous young models so that I can drop in on them unexpectedly, then fine, I’m creepy.
  • Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 7, écrit par Bill Prady.


Sheldon : (à Penny) Rappelle-toi, avec un grand pouvoir, vient de grandes responsabilités.
  • (en) Just remember: with great power comes great responsibility.
  • Sheldon cite Spider-Man.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 7, écrit par Bill Prady.


[2x08] L'Expansion lézard-Spock[modifier]

(À propos du jeu pierre-papier-ciseau-lézard-Spock)
Sheldon : C'est très simple. Regarde. Les ciseaux coupent le papier qui enveloppe la pierre. La pierre écrase le lézard. Le lézard empoisonne Spock. Spock écrabouille les ciseaux. Les ciseaux décapitent le lézard qui mange le papier. Le papier désavoue Spock. Spock vaporise la pierre. Et comme toujours, la pierre écrase les ciseaux.

  • (en) It’s very simple. Look, scissors cuts paper. Paper covers rock. Rock crushes lizard. Lizard poisons Spock. Spock smashes scissors. Scissors decapitates lizard. Lizard eats paper. Paper disproves Spock. Spock vaporizes rock. And as it always has, rock crushes scissors.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


Howard : T’as remarqué le cache-œil. Tout cela fait partie d’une technique que j’ai étudiée pour draguer les filles. Tu utilises un attribut visuel qui te rend distinctif et inoubliable.
Sheldon : Oh oui, comme le paon avec son plumage brillant ou le babouin en rut avec son postérieur coloré.
Leonard : Ou dans ton cas, le juif avec une conjonctivite.

  • (en)

    Howard : Noticed the eye patch, did you? It’s all part of a technique I’ve been studying for picking up women. You employ a visual display designed to make yourself distinctive and memorable.
    Sheldon : Oh yes, like the male peacock with brilliant plumage or the rutting baboon with engorged hindquarters.
    Leonard : Or in this case, the bar mitzvah boy with pinkeye.

  • Simon Helberg, Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Je suis désolé, mais je ne vais pas regarder la série The Clone Wars avant d’avoir vu le film. Je préfère que Georges Lucas me déçoive dans l’ordre qu’il a choisi.
  • (en) I’m sorry, but I’m not going to watch the Clone Wars TV series until I’ve seen the Clone Wars movie. I prefer to let George Lucas disappoint me in the order he intended.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


Stéphanie : Alors tu es un scientifique comme Howard ?
Leonard : Personne n’est un scientifique comme Howard.

  • (en)

    Stephanie : So are you a scientist like Howard?
    Leonard : No one’s a scientist like Howard.

  • Sara Rue et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


(Howard a planté le Rover sur Mars)
Howard : Quelque chose ?
Raj : En fait, je vérifiais mes e-mails. Mais, euh, non, le Rover ne répond pas.
Sheldon : Je crois que la métaphore appropriée à la situation implique d’être enfouis dans une mer d’excréments jusqu’aux cervicales.

  • (en)

    Howard : Anything?
    Raj : Actually, I was just checking my e-mail. But, uh, no, the Rover is not responding.
    Sheldon : I believe the appropriate metaphor here involves a river of excrement and a Native American water vessel without any means of propulsion.

  • Simon Helberg, Kunal Nayyar et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Howard, comme tu peux le constater, emploie un paradigme de cour de récréation pour te dire que tu es décédé. Il te le signifie en ne t’adressant plus la parole, en feignant ne pas t’entendre quand tu parles et en refusant farouchement de reconnaître ton existence.
Leonard : C’est tout simplement ridicule. Pourquoi tu coopères avec lui ?
Sheldon : Ce n'est pas moi qui érige les règles.

  • (en)

    Sheldon : Howard is employing a schoolyard paradigm in which you are, for all intents and purposes, deceased. He intends to act on this by not speaking to you, feigning an inability to hear you when you speak and otherwise refusing to acknowledge your existence.
    Leonard : That’s just ridiculous. Why are you cooperating with him?
    Sheldon : I don’t make the rules, Leonard.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 8, écrit par Bill Prady.


[2x09] La Triangulation des asperges[modifier]

(À propos de Stéphanie)
Sheldon : Tu comprend, des rares femmes avec lesquelles Leonard a eu un rendez-vous, c’est la seule que je trouve assez acceptable.
Penny : Eh bien, et moi alors ?
Sheldon : Ça veut bien dire ce que ça veut dire.

  • (en)

    Sheldon : See, of the handful of women Leonard’s been involved with, she’s the only one I have ever found tolerable.
    Penny : Well, what about me?
    Sheldon : The statement stands for itself.

  • Jim Parsons et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


Stephanie : C'est fou ! Tu as essayé de fabriquer ton propre scanner ?
Sheldon : Non, je n’ai pas essayé, j’ai réussi. En fait, je suis parvenu à voir à travers Boule de Neige, le hamster de ma sœur, avant qu’il ne prenne feu. Du coup, il est resté une expression chez nous qui est "fondre comme Boule de Neige au scanner".

  • (en)

    Stephanie : I’m sorry, you tried to build your own cat scanner?
    Sheldon : No, I didn’t try, I succeeded. In fact, I was briefly able to see the inside of my sister’s guinea pig, Snowball, before he caught fire. It led to an interesting expression in our house, not a snowball’s chance in a cat scanner.

  • Sara Rue et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Excuse-moi. Juste pour le plaisir, quand je reviendrai, le prochain sujet sera l’histoire alternative. Ou pour être précis, comment se serait passée la guerre de Sécession, si Lincoln avait été un robot venu du futur ?
  • (en) Excuse me. When I come back, just for fun, the subject will be alternative history. Specifically, how would the civil war have gone differently if Lincoln had been a robot sent from the future?
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


Sheldon : (montrant son pc à Léonard) Tu peux me dire ce que tu vois ?
Léonard : L’objet qui servira de pièce à conviction lors de mon procès pour meurtre ?

  • (en)

    Sheldon (showing him laptop) : Tell me what you see here.
    Léonard : The blunt instrument that will be the focus of my murder trial?

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Conformément à la loi 104-A de la flotte stellaire, tu es inapte à commander, donc je te démets de tes fonctions.
Léonard : La loi 104-A de la flotte stellaire ne s'applique pas dans le cas présent.
Sheldon : Donne-moi un seul argument valable.
Léonard : Parce qu’on est pas dans Star Trek !

  • (en)

    Sheldon : Pursuant to Starfleet General Order 104 Section A, you are deemed unfit and I hereby relieve you of your command.
    Leonard : General Order 104, Section A does not apply in this situation.
    Sheldon : Give me one good reason why not.
    Leonard : Because this is not Star Trek!

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


Sheldon : Je n'arriverai pas à ouvrir ce bocal, mais toi oui, du coup ça fera de toi le mâle dominant. C'est pourtant simple, quand une femelle assiste à une démonstration de force, elle produit une hormone, l’ocytocine. Si vous entamez un rapport sexuel, il se produira une réaction biochimique au cerveau, ce qui vous donnera l'illusion de tomber follement amoureux l'un de l'autre.
  • (en) When I fail to open this jar and you succeed it will establish you as the alpha male. You see, when a female witnesses an exhibition of physical domination she produces the hormone oxytocin. If the two of you then engage in intercourse this will create the biochemical reaction in the brain which lay people naively interpret as falling in love.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 9, écrit par Bill Prady.


[2x10] L'Énigme Vartabedian[modifier]

Léonard : Non, il n'est pas question qu'elle fasse ça !
Sheldon : Ce n’est pas la mer à boire. En plus on a des gants en latex.
Léonard : Je me fiche de tes symptômes, ma petite amie ne te fera pas de toucher rectal.

  • (en)

    Leonard : No, absolutely not.
    Sheldon : It’s not a big deal. We have latex gloves.
    Leonard : I don’t care what the symptoms are, my girlfriend is not going to give you a prostate exam.

  • Johnny Galecki et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 10, écrit par Chuck Lorre et Steven Molaro.


Sheldon : Bonjour, Dr Stephanie. Je crois savoir que Leonard t’as satisfaite sexuellement cette nuit.
Léonard : Ça ne tourne pas rond chez toi. Ce n'est pas correct de poser ce genre de question.
Sheldon : Toi, tu ne t'es pas gêné pour lui redemander toute la nuit. Pourquoi moi, je ne pourrais pas lui poser juste une question ?
Stephanie : Il a agi très gentiment.
Sheldon : Tu vois ? Elle n’est pas offensée. Et là, au moins, elle t'a répondu.

  • (en)

    Sheldon : Good morning, Dr. Stephanie. I trust Leonard satisfied you sexually last night.
    Leonard : Oh come on! Sheldon, we don’t ask questions like that.
    Sheldon : I heard you ask it over and over. How is it inappropriate for me to ask it once?
    Stephanie : He did very nicely.
    Sheldon : See? She’s not offended. And now you finally have an answer.

  • Jim Parsons, Johnny Galecki et Sara Rue, The Big Bang Theory, 2, ép. 10, écrit par Chuck Lorre et Steven Molaro.


Léonard : Vous ne croyez pas que si une femme vivait avec moi, je serais le premier à le savoir ?
Penny : Oh que non, tu serais le dernier à t'en rendre compte.

  • (en)

    Leonard : Don't you think if a woman was living with me I'd be the first one to know about it?
    Penny : Oh sweetie you'd be the last to know about it

  • Johnny Galecki et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 10, écrit par Chuck Lorre et Steven Molaro.


[2x11] L'Hypothèse des cadeaux de Noël[modifier]

Léonard : Qu'est-ce que vous regardez ? Vous n'avez jamais vu un hypocrite ?
  • (en) What are you looking at? You've never seen a hypocrite before?
  • Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : Qu’est-ce que tu as fait de si important pour rater notre soirée Bowling ?
Léonard : Je vais vous raconter...
Sheldon : Non, c’était une question pour la forme. Il n’y a rien de plus important que notre soirée Bowling.

  • (en)

    Sheldon : Where were you that’s more important than Wii bowling night?
    Léonard : Actually, I was…
    Sheldon : It’s a rhetorical question. There is nothing more important than Wii bowling night.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


David : (parlant de Penny) Comment tu fais pour vivre à côté d'un canon pareil sans bouger ?
Léonard : C'est la science le grand amour de ma vie.

  • (en)

    David : Really. I don’t know how you live next door to that without doing something about it.
    Leonard : Actually, science is my lady.

  • Michael Trucco et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(Dans un magasin de cadeaux)
Sheldon : Je ne vois pas un seul article qui fasse plaisir à une femme.
Howard : Tu rigoles. Il y a plein de lotions, de parfums, de masques, d'huiles de bain... Ici c'est le paradis pour les filles.
Sheldon : Pour moi c'est surtout un mélange infect d'odeurs d'eucalyptus, de menthe, de laurier, de cannelle et de vanille. C'est comme si on m'avait catapulté dans le harem d'un sultan.

  • (en)

    Sheldon : I don’t see anything in here a woman would want.
    Howard : You’re kidding. You’ve got lotions and bath oils and soaps, that’s the estrogen hat trick.
    Leonard : What it is is a cacophonous assault of eucalyptus, bayberry, cinnamon and vanilla. It’s as if my head were trapped in the pyjamas of a sultan.

  • Jim Parsons et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(Penny a offert à Sheldon une serviette dédicacée)
Sheldon : « Je souhaite à Sheldon une vie longue et prospère. Leonard Nimoy. »
Penny : L'acteur de Star Trek est passé au restaurant. La serviette est sale parce qu'il s’est essuyé avec.
Sheldon : Je possède l’ADN de Leonard Nimoy !
Penny : Si. Et en plus regarde, il l’a signé.
Sheldon : Tu te rends compte de ce que ça veut dire ? Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver un ovule pour créer un clone de Leonard Nimoy !

  • (en)

    Sheldon : « To Sheldon, live long and prosper. Leonard Nimoy. »
    Penny : Yeah, he came into the restaurant. Sorry the napkin’s dirty. He wiped his mouth with it.
    Sheldon : I possess the DNA of Leonard Nimoy?!
    Penny : Well, yeah, yeah, I guess. But look, he signed it.
    Sheldon : Do you realize what this means? All I need is a healthy ovum and I can grow my own Leonard Nimoy!

  • Jim Parsons et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Penny : (à propos de Sheldon) T'as vu, il viens de me serrer dans ses bras !
Léonard : C'est un miracle des fêtes saturnales.

  • (en)

    Penny : Leonard, look! Sheldon's hugging me!
    Leonard : It's a Saturnalia miracle!

  • Kaley Cuoco et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 11, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


[2x12] Le Combat des robots[modifier]

Howard : Ok, j'ai ajouté le dernier servomoteur. Je vous présente la Machine Omnidirectionnelle de Neutralisation et Thermo-Infiltration, alias...
Tous : MONTI.
Howard : Equipé d’une scie articulée tranchante comme un rasoir, d’une roue broyeuse en polycarbonate, d’un exosquelette en acier trempé et d’un moteur assez puissant pour que cette machine de mort d'un demi quintal t'envoie manger les pissenlits par la racine en 4,8 secondes.

  • (en)

    Howard : All right, that’s the last servo. Behold the Mobile Omnidirectional Neutralization and Termination Eradicator. Or...
    All : MONTE.
    Howard : Featuring one articulated razor-sharp killing saw, one polycarbonate grinding and flipping wheel, steel armour plate exoskeleton top and bottom, and enough horsepower to drive a 110 pounds of mechanized death from zero to holy crap in 4.8 seconds.

  • Simon Helberg, Jim Parsons, Johnny Galecki et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(À propos d'Howard)
Raj : Sa vie est misérable, pathétique et il n'a pas de succès avec les filles.
Kripke : Mais, on est tous pathétiques et c'est la Bérézina niveau sexe, c’est pour ça qu’on fabrique des robots.

  • (en)

    Raj : He’s depressed because he’s pathetic and creepy and he can’t get girls.
    Kripke : We’re all pathetic and cweepy and can’t get girls, that’s why we fight wobots.

  • Kunal Nayyar et John Ross Bowie, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Raj : On vient de regarder la même vidéo ? Le robot de Kripke a tringlé à mort un cabriolet décapotable.
Sheldon : Justement, on sait à quoi s’attendre. On peut trouver une parade. On va modifier MONTI pour qu’il soit opérationnel.
Léonard : Moi je propose qu'on lui greffe une vessie artificielle pour éviter les petites fuites.

  • (en)

    Raj : Sheldon, did we all not just watch the same video? Kripke’s robot just had angry sex with a mid-sized automobile.
    Sheldon : You are overlooking the fact that we now know what we’re up against and we can modify Monte so that he’s prepared.
    Leonard : You want to prepare him? Install a bladder and a pair of shorts so he can wet himself.

  • Kunal Nayyar, Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : Ayez foi en moi, nous n’avons pas besoin de Wolowitz. L’ingénierie n’est que le frère attardé de la physique. Regardez et apprenez... L’un de vous sait ouvrir la boîte à outils ?
  • (en) Have faith, gentlemen. We don’t need Wolowitz, engineering is merely the slow younger brother of physics. Watch and learn... Do either of you know how to open the toolbox?
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Raj : Mais Sheldon, nous n’avons pas une chance. La seule amélioration que tu as su faire, c’est de changer les piles de la télécommande.
  • (en) But, Sheldon, we don’t have a chance. The only improvement you were able to make on the robot was to put fresh batteries in the remote.
  • Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : Vous ne voyez pas le défaut de Kripke qui lui sera fatal : un excès de confiance en la taille massive de son robot et sa puissance écrasante.
Raj : C’est pas de l’excès de confiance. C’est de l’observation.

  • (en)

    Sheldon : What you fail to realize is Kripke suffers from a fatal flaw, overconfidence from his robot’s massive size and its overwhelming power.
    Raj : That’s not overconfidence, that’s observation.

  • Jim Parsons et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 12, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


[2x13] L'Algorithme de l'amitié[modifier]

Kripke : Hey Hofstadter ! Je suis au courant de ton expérience sur la désintégration des antiprotons. 20 000 jeux de données et pas un seul résultat statistiquement significatif. Bravo, très impressionnant.
  • (en) Hey Hofstadter! Heard about your watest pwoton decay expewiment, twenty thousand data wuns and no statistically significant wesults. Vewy impwessive!
  • John Ross Bowie, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(À propos de Sheldon)
Penny : Qu’est-ce qu'il fait le flamant rose ?
Léonard : Oh, il essaie de se faire un nouveau copain.
Penny : Ah, c'est ça. Et bien, tant mieux pour lui.
Léonard : A moins qu'il s'en fasse un en bois comme Gepetto, ça m’étonnerait que ça arrive.

  • (en)

    Penny : What's up with Ichabod?
    Leonard : Oh he's trying to make a new friend.
    Penny : Oh really? Well, good for him.
    Leonard : Well, unless he's makes one out of wood like Gepetto, I don't think it's gonna happen.

  • Kaley Cuoco et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(À propos de Sheldon)
Penny : Et Howard et Raj ? Comment est-ce qu'il s'est lié d'amitié avec eux ?
Léonard : J'en sais rien. Comment les atomes de carbone forment-ils un anneau de benzène ? Proximité et électrons de valence.
Penny (dubitative) : Oui, bien sûr. Vu comme ça, c'est plus clair.

  • (en)

    Penny : Well, what about Howard and Raj, I mean how did you become friends with them?
    Leonard : I don’t know, how do carbon atoms form a benzene ring? Proximity and valence electrons.
    Penny : Well yeah, sure. When you put it that way.

  • Kaley Cuoco et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Penny : Ça ne t'est jamais venu à l'idée de te faire des amis en te comportant... de façon aimable ?
  • (en) Sheldon honey, did you ever consider making friends by being, I don’t know, pleasant?
  • Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : La peur du vide est illogique. La peur de tomber en revanche est parfaitement rationnelle.
  • (en) Fear of heights is illogical. Fear of falling, on the other hand, is prudent and evolutionary.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : C'est quelle partie de la tangente inverse approchant une asymptote que t’as pas compris ?
  • (en) What part of an inverse tangent function approaching an asymptote did you not understand?
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 13, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


[2x14] Petites dettes entre amis[modifier]

Sheldon : Mes dépenses représentent 46.9% de mon salaire net. Le reste est réparti entre un petit compte d’épargne, ce joli bocal ayant contenu des bonbons et une figurine de super héros aux fesses creuses que j'appellerai M. X pour préserver sa vie privée... ou Mme Y pour brouiller les pistes.
  • (en) My expenses account for 46.9% of my after-tax income. The rest is divvied up between a small savings account, this deceptive container of peanut brittle and the hollowed-out buttocks of a superhero action figure who shall remain nameless for his own protection. Or her own protection.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : Je n’ai pas de grosses dépenses en vue, sauf si on développe une technique pour couvrir mon squelette d’adamantium comme Wolverine.
  • (en) I see no large upcoming expenditures unless they develop an affordable technology to fuse my skeleton with adamantium like Wolverine.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(Sheldon vient de prêter de l'argent à Penny)
Penny : Je te rembourse dès que possible.
Sheldon : Cela va de soi, voyons. Il faut en premier lieu que tu réunisse l'argent. Si tu adhères à une acceptation linéaire de temps et de causalité.
Penny : Je commence déjà à le regretter.

  • (en)

    Penny : I’ll pay you back as soon as I can.
    Sheldon : Of course you will. It’s impossible to pay me back sooner than you can. Assuming you subscribe to a linear understanding of time and causality.
    Penny : I’m regretting this already.

  • Kaley Cuoco et Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Léonard : Voilà pour toi, Howard. Au fait, tu me dois 2$. Le porc au piment a augmenté.
Howard : Ça devient de plus en plus cher d’être un mauvais juif.

  • (en)

    Leonard : Here you go. Oh, you owe me another two dollars. The price of mu-shu pork went up.
    Howard : It’s getting tougher and tougher to be a bad Jew.

  • Johnny Galecki et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon : L'argent ne se trouve plus dans la boite à bonbons. Si l'un d'entre vous voulait me dépouiller, c'est raté.
(Sheldon s'en va)
Léonard : Howard) Il a planqué 100 $ dans le derrière de Green Lantern, si t'en as besoin.

  • (en)

    Sheldon : In case either of you have larceny in your heart, you should know that I’ve moved my money out of the snake can.
    Leonard : But if you’re ever short, there’s always a couple of fifties in Green Lantern’s ass.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Howard : Ce porc au piment me brûle le duodénum.
Raj : Lévitique 11.3 : « Tout animal qui a l'ongle divisé et qui rumine, vous le mangerez. »
Howard : Est-ce que je te balance les préceptes du Bhagavad-Gîta à chaque fois que tu t'avales un hamburger ?

  • (en)

    Howard : Ugh. This mu-shu pork’s burning a hole through my duodenum.
    Raj : Leviticus 11:3: “Only that which parteth the hoof and cheweth the cud among the beasts shall ye eat.”
    Howard : Hey, do I mock you with the Bhagavad-Gita every time you scarf down a Whopper?

  • Simon Helberg et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


(La bande est devant l'appartement de l'ex de Penny pour récupérer son argent)
Léonard : Ok, tout le monde a compris le plan ?
Howard : Oui. Koothrappali va faire pipi dans son pantalon, je vais vomir, Sheldon va s’enfuir, et toi tu vas agoniser. Synchronisation des montres ?

  • (en)

    Leonard : Okay, is everyone clear on the plan?
    Howard : Yes. Koothrappali’s going to wet himself, I’m gonna throw up, Sheldon’s gonna run away, and you’re going to die. Shall we synchronize our watches?

  • Johnny Galecki et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


Sheldon (chantant) : Jadis un courageux lascar du nom de Léonard, joueur de violoncelle à ses heures, affronta le géant aux muscles d'acier, pendant que Raj réfrénait son envie d'uriner.
  • (en) There once was a brave lad named Leonard, with a fi-fi-fiddle-dee-dee. He faced a fearsome giant, while Raj just wanted to pee.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 14, écrit par Bill Prady et Richard Rosenstock.


[2x15] La Mère de Léonard[modifier]

(Penny discute avec la mère de Léonard)
Penny : Je me suis toujours demandé comment était Léonard plus petit.
Beverley : Oh, vous voulez dire plus jeune. Parce qu'il est resté petit de taille.

  • (en)

    Penny : You know, I’ve always been curious. What was Leonard like when he was little?
    Beverley : Oh, I think you mean young. He’s always been little.

  • Kaley Cuoco et Christine Baranski, The Big Bang Theory, 2, ép. 15, écrit par Chuck Lorre et Bill Prady.


Sheldon : Ta mère est une femme brillante, perspicace et intuitive. Toi tu n'as jamais reçu de bible sur la tête pour te forcer à manger tes broccolis.
Léonard : Sheldon, je trouve que tu es un peu dur avec ta mère. Tu as de la chance. Elle te couve, elle te dorlote. Elle au moins elle n'a jamais essayé de mesurer tes ondes cérébrales pendant que tu étais sur le pot.
Sheldon : C'est toi le veinard ! Quand j’étais petit, si je voulais un électro-encéphallogramme, je devais fixer moi-même mes électrodes.

  • (en)

    Sheldon : Your mother is brilliant, analytical, insightful, and I’m betting she never hit you with a Bible because you wouldn’t eat your Brussels sprouts.
    Leonard : Sheldon, you don’t give your mother enough credit. She’s warm, she’s loving, she doesn’t glue electrodes to your head to measure your brain waves while potty training.
    Sheldon : You were lucky. When I was a kid, if I wanted an EEG, I had to attach my own electrodes.

  • Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 15, écrit par Chuck Lorre et Bill Prady.


Sheldon : Leonard, j’ignorais que tes frère et sœur avaient beaucoup mieux réussi que toi.
Raj : En fait, tu es un peu le Jar Jar Binks de la famille Hofstadter.

  • (en)

    Sheldon : Leonard, I had no idea your siblings were so much more successful than you.
    Raj : Yeah, you’re like the Jar Jar Binks of the Hofstadter family.

  • Jim Parsons et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 15, écrit par Chuck Lorre et Bill Prady.


Beverley : (à Raj et Howard) Vous savez, un mutisme sélectif et une incapacité à couper le cordon ombilical avec sa mère peuvent venir d’une peur pathologique des femmes. Ce qui expliquerait pourquoi vous avez créé un ersatz de mariage homosexuel pour combler votre besoin d'intimité.

  • (en)

    Beverley : You know, both selective mutism and an inability to separate from one’s mother can stem from a pathological fear of women. It might explain why the two of you have created an ersatz homosexual marriage to satisfy your need for intimacy.

  • Christine Barankski, The Big Bang Theory, 2, ép. 15, écrit par Chuck Lorre et Bill Prady.


[2x16] Le Coussin irremplaçable[modifier]

Raj : Dieu, j’adore l’odeur de la peinture au petit matin.
  • (en) God, I love the smell of paintballs in the morning.
  • Pastiche de la réplique de Robert Duvall dans Apocalypse Now : « I love the smell of napalm in the morning. »
  • Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 16, écrit par Chuck Lorre.


Sheldon : C’est ma place. Dans un monde en constante évolution, c’est le seul point d'invariance. Si ma vie s’exprimait par une fonction dans un repère cartésien à quatre dimensions, cette place, et la première fois où je m'y suis assis serait au coordonnées zéro, zéro, zéro, zéro.
  • (en) That is my spot. In an ever-changing world, it is a single point of consistency. If my life were expressed as a function on a four-dimensional Cartesian coordinate system, that spot at the moment I first sat on it would be zero-zero-zero-zero.
  • Jim Parsons, The Big Bang Theory, 2, ép. 16, écrit par Chuck Lorre.


Leslie : Ton petit cœur s'emballe. Il faut croire que je te fait de l'effet.
Howard : Et bien, c’est en partie toi, et en partie mon arythmie congénitale.
Leslie : Hmmm, très sexy.

  • (en)

    Leslie : Boy, your heart’s racing. I must’ve really gotten you going.
    Howard : Well, it’s partly you, partly my transient idiopathic arrhythmia.
    Leslie : Sexy.

  • Sara Gilbert et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 16, écrit par Chuck Lorre.


[2x17] Terminator dans le train[modifier]

Sheldon : George Smoot est prix Nobel de physique, cet homme est l'un des plus grands chercheurs de notre temps. Ses travaux sur le corps noir et l’anisotropie du fond diffus cosmologique micro-onde ont cimenté la compréhension de l’origine de cet univers.
Penny : Je trouve qu'il a un drôle de nom ce monsieur, « Smoot ».
Sheldon : J'ai l'impression de parler à un chimpanzee.

  • (en)

    Sheldon : George Smoot is a Nobel Prize-winning physicist, one of the great minds of our time. His work in black body form and anisotropy of the cosmic microwave background radiation cemented our understanding of the origin of the universe.
    Penny : It’s kind of a funny name, though, Smoot.
    Sheldon : It’s like talking to a chimp.

  • Jim Parsons et Kaley Cuoco, The Big Bang Theory, 2, ép. 17, écrit par Chuck Lorre.


Sheldon : On ne prend pas l’avion, nous voyageons en train.
Penny : Oh, c'est cool.
Howard : Ouais, tu parles. C'est sept fois plus long qu’en avion et ça coûte presque deux fois plus cher.
Penny : Ben pourquoi vous le prenez le train ?
Leonard : Nous avons voté. Trois d'entre nous on voté pour l’avion, mais Sheldon pour le train. Donc, nous voyagerons en train.

  • (en)

    Sheldon : We’re not flying, we’re taking the train.
    Penny : Oh, cool.
    Howard : Yeah, cool. Seven times as long as flying, and costs almost twice as much.
    Penny : Well, then why are you doing it?
    Léonard : Well, we had a vote. Three of us voted for airplane, Sheldon voted for train, so we’re taking the train.

  • Jim Parsons, Kaley Cuoco, Simon Helberg et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 17, écrit par Chuck Lorre.


Raj : C’est pas si mal que ça. Dans ce train il y a des toilettes modernes. En Inde, on s’accroupit au-dessus d’un trou et on expose son postérieur tout nu à l’air vif du Rajasthan.
Sheldon : Il fait allusion à la troisième classe qui existe, en effet, dans le magnifique Ranakpur Express et qui roule sur 1200 kilomètres de Maharashtra jusqu'à Bïkaner Junction.
Léonard : Il ne va pas nous souler maintenant avec les trains étrangers !

  • (en)

    Raj : It’s not so bad, really. At least these trains have modern plumbing. In India, you squat over a hole in the train and expose your naked buttocks to the chilly air of Rajasthan.
    Sheldon : He is referring, of course, to third class on Indian Railways’ magnificent Ranakpur Express and its twelve hundred kilometer journey from Maharashtra to the Bikaner Junction.
    Leonard : Oh, look, now he’s boring on an international scale.

  • Kunal Nayyar, Jim Parsons et Johnny Galecki, The Big Bang Theory, 2, ép. 17, écrit par Chuck Lorre.


(Summer Glau vient de rentrer dans le compartiment du train)
Léonard : Vous croyez que c'est elle ?
Howard : Impossible. Pourquoi Summer Glau prendrait le train ?
Léonard : Peut-être que John Connor est à bord et qu’elle le protège contre un méchant Terminator.

  • (en)

    Leonard : Is that who I think it is?
    Howard : It can’t be. What would Summer Glau be doing riding the train?
    Leonard : Maybe John Connor’s aboard and she’s protecting him from an evil Terminator.

  • Johnny Galecki et Simon Helberg, The Big Bang Theory, 2, ép. 17, écrit par Chuck Lorre.


Howard : Sheldon, je veux te présenter mes excuses. Tu as eu une idée de génie de vouloir prendre le train. Je vais pouvoir draguer un Terminator
Raj : Oh, mais arrête. Pour séduire un Terminator, à mon avis, t’as plus de chances avec Arnold Schwarzenegger.

  • (en)

    Howard : Sheldon, I owe you an apology. Taking the train was a stroke of brilliance! I’ve actually got a shot at a Terminator.
    Raj : Oh, please.When it comes to Terminators, you’ve got a better shot of scoring with Arnold Schwarzenegger.

  • Simon Helberg et Kunal Nayyar, The Big Bang Theory, 2, ép. 17, écrit par Chuck Lorre.