Terry Goodkind

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Terry Goodkind signant des autographes
Terry Goodkind

Terry Goodkind est un romancier américain, né en 1948 à Omaha (Nebraska). Il est connu pour son cycle de L'Épée de Vérité qui s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde.

L'Epée de vérité[modifier]

La Première Leçon du sorcier (Wizard's First Rule, 1994)[modifier]

Les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu'ils souhaitent être la vérité ou ce qu'ils redoutent être la vérité.
  • Première Leçon du sorcier.
  • La Première Leçon du sorcier (1994), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370332), p. aucune


Zedd : Rien n'est jamais facile…
  • (en) Nothing is ever easy.
  • La Première Leçon du sorcier (1994), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370332), p. 366


Kahlan : Ne laisse jamais une fille choisir ton chemin à ta place quand il y a un homme dans son champ de vision.
  • La Première Leçon du sorcier (1994), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370332), p. 366


Maître Rahl nous guide ! Maître Rahl nous dispense son enseignement! Maître Rahl nous protège! À sa lumière nous nous épanouissons. Dans sa bienveillance, nous nous réfugions. Devant sa sagesse, nous nous inclinons. Nous existons pour le servir et nos vies lui appartiennent.
  • La Première Leçon du sorcier (1994), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370332), p. 569


La Pierre des larmes (Stone of Tears, 1995)[modifier]

Kahlan : La terreur peut balayer la raison, et le rôle d'un bon chef est d'inspirer ce genre de sentiment à l'ennemi.
  • La Pierre des larmes (1995), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370585), p. 145


Kahlan : Soldats, vous pensez pouvoir vaincre une armée dix fois plus puissante et j'admets que c'est possible. Mais ce sont les hommes d'en face qui accomplissent de tels exploits. Pas vous !
  • La Pierre des larmes (1995), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370585), p. 498


Richard Rahl : Tu es une enfant, pensa Richard, et c'est une femme. Jolie petite bougie, comment te comparer à l'astre du jour en personne ?
  • Richard refusant les avances de Pasha, en la comparant à Kahlan.
  • La Pierre des larmes (1995), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370585), p. 668


Nathan Rahl : La Deuxième leçon dit que les pires maux découlent des meilleures intentions.
  • (en) The greatest harm can result from the best intentions.
  • Deuxième Leçon du sorcier.
  • La Pierre des larmes (1995), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370585), p. 755


Nathan Rahl : Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.
  • La Pierre des larmes (1995), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2003  (ISBN 9782914370585), p. 756


Le Sang de la déchirure (Blood of the Fold, 1996)[modifier]

Comme le dit la Troisième Leçon du Sorcier : la passion domine la raison.
  • (en) Passion rules reason.
  • Troisième Leçon du sorcier.
  • Le Sang de la déchirure (1996), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2004  (ISBN 9782914370882), p. 422


Le Temple des vents (Temple of the Winds, 1997)[modifier]

Nathan Rahl :[…] ce qui est fait ne saurait être défait. On peut lutter afin de modeler l'avenir, jamais pour modifier le passé.
  • Le Temple des vents (1997), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2005  (ISBN 9782915549294), p. 213


L'Homme aimait ces atmosphères de clair-obscur permanent. Drapé dans le manteau apaisant des ténèbres, au cœur de la nuit, il adorait se sentir glisser inexorablement dans les tréfonds les plus noirs de son âme, où naissaient d'irrépressibles désirs.
  • Le Temple des vents (1997), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2005  (ISBN 9782915549294), p. 233


Shota :[…] On y parle de la magie contenue dans le pardon. une magie qui guérit. Absoudre, c'est donner aux autres. Mais aussi recevoir d'eux plus que ce qu'on leur a offert.
  • (en) There is magic in sincere forgiveness, the magic to heal. In forgiveness you grant, but more so, in forgiveness you receive.
  • Quatrième Leçon du Sorcier
  • Le Temple des vents (1997), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2005  (ISBN 9782915549294), p. 398


Richard : Pense à la solution, pas au problème !
  • Référence à se que Zedd lui disait dans le tome 1 et à la façon dont il résoud les problèmes
  • Le Temple des vents (1997), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2005  (ISBN 9782915549294), p. 399


L'Âme du feu (Soul of the Fire, 1999)[modifier]

La précipitation était souvent aussi dangereuse que l'immobilisme.
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 144


Fiez-vous aux actes des autres, pas seulement à leurs paroles, parce que les actes les trahissent, chaque fois qu'ils mentent.
  • (en) Mind what people do, not only what they say, for deeds will betray a lie.
  • Cinquième Leçon du Sorcier.
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 251


Richard Rahl : Zedd me le disait toujours : « Si la route est facile, c'est sûrement parce que tu n'as pas emprunté la bonne ! »
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 307


Les esclaves, même s'ils détestent leur sort, s'accrochent souvent à leur aliénation par crainte de l'inconnu. Pense à un alcoolique, par exemple, qui trouve cruel qu'on tente de l'arracher à son addiction...
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 503


Richard Rahl : Parfois, la folie fait le lit du génie !
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 561


Anna : Après tous les mensonges que tu as proféré, ma fille, je doute de me fier entièrement à toi, même dans mille ans ! C'est la malédiction des menteurs. Quand on s'est coiffé de la couronne de le fourberie, on peut la retirer, mais on garde éternellement une marque sur le front.
  • L'Âme du feu (1999), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2006  (ISBN 9782915549621), p. 605


La Foi des réprouvés (Faith of the Fallen, 2000)[modifier]

Tu penses ? La reflexion est l'acide qui ronge insidieusement la foi. Ton devoir est de croire, pas de penser, car l'esprit d'un être humain est inférieur à celui du Créateur. Tes idées et toutes celles qui tournent dans le cerveau des gens n'ont aucune valeur. L'humanité est méprisable, quand le comprendras-tu enfin ? Une seule chose compte: l'amour et la bonté que le Créateur a quand même instillés dans l'âme des pêcheurs.
  • La Foi des réprouvés (2000), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940173), p. 120


Le seul souverain dont on doit accepter le joug est la raison.
  • (en) The only sovereign you can allow to rule you is reason.
  • Sixième Leçon du Sorcier.
  • La Foi des réprouvés (2000), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940173), p. 433


Quand on les connaissait, tous les hommes se ressemblaient.
Ils se rangeaient immanquablement dans deux catégories. Ceux qui avaient soif de liberté et luttaient pour mieux vivre, et ceux qui se laissaient porter par les événements, convaincus qu'un chef ou un gouvernement prendrait soin d'eux. En échange d'un confort très relatif, ceux-ci renonçaient à tout ce qui faisait la valeur de la vie.
  • La Foi des réprouvés (2000), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940173), p. 605


Les Piliers de la création (The Pillars of Creation, 2001)[modifier]

Si tu veux être une esclave jusqu'à la fin de tes jours, continue à demander aux autres de s'impliquer à ta place. Certains accèderont à ta demande, c'est sûr, mais tu découvriras vite que cela te coûte ta liberté, ton libre arbitre et ta vie, en fin de compte. Ils agiront pour toi, mais tu leur seras liée à jamais, cédant ton identité et ton autonomie pour moins qu'une bouchée de pain. Alors, et seulement alors, tu ne seras rien en ce monde, et ce parce que tu l'auras voulu !
  • Les Piliers de la création (2001), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940784), p. 230


La vie, c'est l'avenir, pas le passé.
  • (en) Life is the future, not the past.
  • Septième Leçon du Sorcier.
  • Les Piliers de la création (2001), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940784), p. 628


Le mal ne tente pas de nous séduire en nous révélant l'atroce réalité de ses plans monstrueux. Au contraire, il vient à nous drapé des robes diaphanes de la vertu et nous murmure à l'oreille des mensonges enchanteurs qui visent à nous entrainer au plus profond du lit obscur de nos tombes éternelles
  • Traduction du journal de Kolo
  • Les Piliers de la création (2001), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2007  (ISBN 9782352940784), p. 628


Dette d'os (Debt of Bones, 1996)[modifier]

Dans un univers de fiction, comme dans la réalité, un individu, même s'il se croit impuissant, a parfois le pouvoir de changer le cours de l'histoire - et pas toujours dans le bon sens.
  • Dette d'os (1998), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2008  (ISBN 9782352942429), p. 7


[…] il n'y a pas de pouvoir plus fort que le désir de protéger son enfant qu'éprouve une mère.
  • Dette d'os (1998), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2008  (ISBN 9782352942429), p. 12


Celui qui aide, avait répondu Helsa, trouve sa récompense dans ses actes, et il ne doit rien attendre des autres. Car espérer la reconnaissance des êtres humains est le meilleur moyen de mener une vie remplie d'amertume et de tristesse.
  • Dette d'os (1998), Terry Goodkind (trad. Jean Claude Mallé), éd. Bragelonne, 2008  (ISBN 9782352942429), p. 35


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :