Supériorité

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Psychanalyse[modifier]

Charles Baudouin, L'Œuvre de Jung et la psychologie complexe, 1963[modifier]

On se souvient que la psychologie de Janet est essentiellement énergétique, qu'elle caractérise les phénomènes de l'esprit par leur « force » et leur « tension ». De ce point de vue, la fonction du réel apparaît comme « supérieure », en ce sens qu'elle exige une quantité supérieure d'énergie pour être maintenue ; l'énergie venant à faiblir, il se produit un abaissement du niveau mental, et des phénomènes de moindre tension apparaissent. Jung a été très frappé par cette notion d' « abaissement du niveau mental », si l'on en juge par la fréquence avec laquelle, tout au long de sa carrière, il s'y référa.
  • L'Œuvre de Jung et la psychologie complexe (1963), Charles Baudouin, éd. Payot & Rivages, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2002  (ISBN 2-228-89570-9), partie I. Idées directrices, chap. I. La rampe de lancement : 1900, Pierre Janet, p. 56


Alberto Eiguer, Psychanalyse du libertin, 2010[modifier]

Libertinage et prédation

Pour un pervers-narcissique, humilier autrui est en accord avec son besoin de se trouver quelqu'un qui soit persuadé de valoir « moins que lui ». Il parvient ainsi à sentir sa supériorité. Dans les termes du sadisme, l'humiliation nourrit une jouissance.
  • Psychanalyse du libertin, Alberto Eiguer, éd. Dunot, coll. « Psychismes », 2010  (ISBN 978-2-10-054958-0), partie II. Libertinage et prédation, chap. Invitation à la débauche, Cruautés, p. 139