Stanislas-André Steeman

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Stanislas-André Steeman (Liège le 23 janvier 1908 - Menton le 15 décembre 1970) est un auteur et illustrateur belge d'expression française. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

Six hommes morts, 1930[modifier]

C'est le lot des innocents que d'être soupçonnés par la justice et celui des fripouilles que de courir en liberté.
  • Six hommes morts (1930), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 169


Tous ceux d'entre nous qui échappent aux coups de l'assassin tombent sous ceux de la justice.
  • Six hommes morts (1930), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 190


On ne se préoccupe guère de recueillir des témoignages lorsqu'on ignore que des soupçons pèsent sur vous.
  • Six hommes morts (1930), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 195


L'assassin habite au 21, 1939[modifier]

On ne tue pas avec une arme qui, par sa nature, vous accuse formellement.
  • L'assassin habite au 21 (1939), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 98


La sensibilité féminine s'accommode mal de certains spectacles.
  • L'assassin habite au 21 (1939), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 105


J'adore le brouillard ! On y trouve de tout : des femmes en détresse, des fantômes et des fous. L'aventure, l'amour et la mort.
  • L'assassin habite au 21 (1939), Stanislas-André Steeman, éd. Deux coqs d'or, coll. « Policier », 1995, p. 138


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :