Srdja Popovic

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Srdja Popovic (2012).

Srdja Popovic (Срђа Поповић, 1973-) est un ancien dirigeant d'Otpor, co-fondateur du mouvement CANVAS et auteur du livre Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes.

Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes[modifier]

Pour réussir, ils devraient écouter ce qui préoccupait vraiment les gens et veiller à intégrer leurs besoins à leur vision pour demain. La plupart ne prendront des risques et ne participeront à un mouvement que si la cause les touche personnellement, et c'est pourquoi il est impératif de savoir ce qui compte pour eux. [...] Mais trop souvent, les dissidents ont du mal à comprendre que ce sont précisément ces choses concrètes qui font bouger les gens.
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Une vision pour demain », p. 98


Chaque tyran s'appuie sur des piliers économiques, et les piliers économiques sont des cibles bien plus faciles que les bases militaires ou les palais présidentiels. Secouez-les, et le tyran finira par tomber. [...] Cette théorie des piliers a été développée par Gene Sharp, le « père de la tjéorie de la lutte non violente ».
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Les piliers tout-puissants du pouvoir », p. 122


Mais si l'humour est un outil aussi populaire dans l'arsenal des activistes modernes, c'est pour une excellente raison : il est efficace. D'abord, il brise la peur et fait renaître la confiance. Ensuite, il ajoute le facteur « cool et sympa » si précieux pour attirer de nouveaux membres. Enfin, l'humour peut pousser votre opposant à des réactions maladroites.
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Rire jusqu'à la victoire », p. 143-144


Donc, si nous voulons que les gens cessent d'obéir au régime, il faut qu'ils cessent d'avoir peur. Et l'une des choses les plus effrayantes dans n'importe quelle société, sous une dictature ou en démocratie, c'est le grand inconnu.
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Retourner l'oppression contre elle-même », p. 168


Une fois votre rêve stratégiquement divisé en étapes distinctes, et une fois chaque étape considérée en termes d'exigences logistiques, vos chances de l'atteindre se trouvent considérablement augmentées.
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Planifier votre chemin jusqu'à la victoire », p. 237


Ma plus grande objection à la violence, en réalité, tient à ce simple fait qu'elle ne marche pas, ou plutôt qu'elle ne marche pas aussi bien, loin s'en faut, que la résistance non violente.
  • Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes (2015), Srdja Popovic (trad. Françoise Bouillot), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite biblio Payot », 2017  (ISBN 9782228917636), chap. « Les démons de la violence », p. 253-254