Sillage (Bande dessinée)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sillage est une série de bandes dessinées française de science-fiction créée en 1998 par Jean-David Morvan (scénariste) et Philippe Buchet (dessinateur).

Citations récurrentes[modifier]

Nävis : Poukram !

  • Expression familière de mécontentement ou de surprise, l'équivalent du "merde" français.

Tome 1 - À feu et à cendres[modifier]

Heiliig : Au nom du peuple Hottard, je prends possession de cette vierge planète.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 7


Snivel : Madjestœt. Ils attendent.
Heiliig : Qui ça ?
Snivel : Les Migreurs.
Heiliig : Eh bien quoi ?! Ces décérébrés ne sont-ils pas censés connaitre leur mission sur le bout des doigts ?
Snivel : Vous devez simplement leur ordonner de se mettre à l'œuvre. Ils sont incapables de prendre des initiatives !

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 8


Nävis : J'ai parfois l'impression que je serais capable de beaucoup plus, mais...

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 12


Nävis (voyant pour la première fois les Migreurs qui viennent la capturer) : Tiens ?! Drôle de troupeau !

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 14


Heiliig (aux Migreurs) : Happez le bipède !

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 15


Heiliig : Snivel !! Aide-moi, tas de ferraille !
Snivel : Sans vouloir vous offenser, Madjestœt, je crains que mon système ne contienne guère de logiciels pugilistiques.

  • C'est une réflexion sur ses incapacités au combat que fera souvent Snivel dans les albums suivants.
  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 17


(Snivel ramasse un couteau que Nävis a laissé tomber.)
Snivel : Madjestœt, vous avez remarqué cet objet ? Il s'agit d'un outil parfaitement usiné. Une arme à n'en point douter ! Le simple fait qu'elle en ait l'usage prouve que nous nous trouvons en présence d'une créature évoluée.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 19


Nävis (s'adressant au corps de Houyo) : Merci ma belle. Même morte, tu as encore réussi à me sauver la vie.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 20


Bobo : Je crois qu'il convient de nous scinder en deux groupes de nombre égal afin d'explorer les deux options proposées.

  • Ici, le Migreur que Nävis appellera Bobo use pour la première fois d'un langage très évolué pour ceux de sa race. Ceci est dû aux multiples blessures que lui a infligé Nävis et qui ont réveillé son intellect.
  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 30


Nävis : Sillage ? C'est quoi ?
Vigilant : Un gigantesque convoi interstellaire. Il contient des milliers de vaisseaux peuplés de multiples peuples de multiples races lancées à la recherche d'aventure, de richesse, ou que sais-je encore... Et bien malgré tout, je n'y ai jamais rencontré quelqu'un qui te ressemble, ni dont je ne puisse lire dans les pensées. (...) Sillage nous envoie sur de nouvelles planètes afin qu'on y repère toute trace de vie intelligente.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 32


Nävis : Avec toutes ces balafres, tu n'es pas difficile à reconnaitre. Tu seras "Bobo" !

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 34


Heiliig : L'éternel combat entre la raison et la passion, logique contre sentiments, la prédestination contre le chaos. J'ai gagné, Snivel. Tu as perdu.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 36


Feuille : Dis, Bobo. Tu crois qu'on est dans le vrai ?
Bobo : Il n'y a pas de vérité, Feuille. Juste des convictions.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 37


Heiliig (tenant Nävis à la gorge) : Belle énergie, mais c'était celle du désespoir ! Dans d'autres circonstances, nous aurions pu nous entendre... Tu me ressembles tellement !

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 42


Rib'Wund (s'adressant à la Constituante) : Pour l'avoir aperçue se ruer sur ce Hottard, j'avoue qu'elle réunit vigueur, agilité et pugnacité, ce qui est le cas de peu de races connues. (...) De plus, son esprit insondable serait propre à déstabiliser bon nombre de combattants aguerris. Avec un peu d'entrainement et de discipline, nous pourrions en faire un élément hors pair.

  • « À feu et à cendres » (1998), Jean-David Morvan et Philippe Buchet, éd. Delcourt, coll. « Neopolis », 2006  (ISBN 2-7560-0428-6), t. 1, p. 46


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :