Signe du Zodiaque

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

L'astrologie occidentale comme l'astrologie védique emploient un zodiaque qui divise l'écliptique en douze signes astrologiques d'amplitudes égales. Il faut souligner que cette définition des signes astrologiques (ou astronomiques) est indépendante de celle des constellations du même nom.

Johann Wolfgang von Goethe[modifier]

Livre premier

Le 28 août 1749, alors que sonnait le douzième coup de midi, je vins au monde à Francfort-sur-le-Mein. La constellation était heureuse ; le soleil était dans le signe de la Vierge et à son point culminant pour ce jour-là ; Jupiter et Vénus le regardaient avec amitié et Mercure sans hostilité ; Saturne et Mars se montraient indifférents ; seule, la lune, qui venait d’entrer dans son plein, déployait d’autant plus le pouvoir de son opposition que son heure planétaire avait commencé dans le même temps. Elle résistait donc à ma naissance, qui ne put s’accomplir avant que cette heure fût écoulée.

Ces heureux aspects, que les astrologues s’entendirent à me faire valoir très haut par la suite, peuvent bien avoir été la cause de ma conservation : car, par la maladresse de la sage-femme, je vins au monde comme mort, et ce n’est qu’au prix de beaucoup d’efforts que je vis la lumière. (…)


  • Poésie et vérité Souvenirs de ma vie, Johann Wolfgang von Goethe (trad. Pierre de Colombier), éd. Aubier, 1941 & 2005, p. 13


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :