Shani Boianjiu

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shani Boianjiu en 2013

Shani Boianjiu, née en 1987 à Jérusalem, est une auteure israélienne. Son premier livre The People of Forever Are Not Afraid écrit en anglais paru en 2012 est sélectionné comme l'un des dix meilleurs titres de fiction la même année par le Wall Street Journal.

Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre (The People of Forever Are Not Afraid ), 2014[modifier]

— Avant d'être enrôlée dans l'armée, j'ignorais qu'il existait trois catégories de poste de contrôle, et le mien appartenait à la plus idiote. Certains barrages étaient situés au milieu d'un village palestinien, ou sur une route principale, comme la route 433 reliant deux agglomérations palestiniennes; […] . Souvent, les ouvriers du bâtiment ne pouvaient pas franchir le barrage, et les entrepreneurs israéliens qui les attendaient de l'autre coté nous insultaient, nous, les soldats. En général, on me traitait de pute russe, sauf la fois où l'un d'eux m'a qualifiée de salope allemande. Cela m'a fait sourire, mais juste une minute.
  • Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre, Shani Boianjiu (trad. Annick Le Goyat), éd. Robert Laffont, 2014, p. 63


— Tel-Aviv regorgeait d'individus désabusés et solitaires, venus en ville avec un projet en tête, mais qui avaient vite été écœurés pas l'obligation de tout obtenir par soi-même, et par le fait de se réveiller chaque matin, nu, ruisselant de sueur et effrayé.
  • Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre, Shani Boianjiu (trad. Annick Le Goyat), éd. Robert Laffont, 2014, p. 248