S.O.S. Fantômes

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

S.O.S. Fantôme (Ghostbusters) est un film fantastique humoristique américain de Ivan Reitman sorti en 1984.

Citations[modifier]

Peter Venkman : Il m'a tout englué.

  • Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Ray Stantz : Je suis avec Venkman. Il s'est fait engluer.
Egon Spengler : Super ! Garde-m'en un échantillon.

  • Dan Aykroyd et Harold Ramis, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Peter Venkman : On est venu. On a vu. Et il l'a eu dans le cul !
  • (en) We came. We saw. We kicked its ass !
  • Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Peter VenkmanDana Barrett) : Ben, dis donc, mes roses, elles vous ont fait de l’effet !

  • Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Dana Barrett : C’est la chambre à coucher, mais là il ne s’est jamais rien passé.
Peter Venkman : Vraiment ? Dommage.

  • Sigourney Weaver et Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Peter VenkmanSpengler) : C'est plus fort que toi ! Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve !

  • Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Egon Spengler : Ne jamais croiser les effluves.
Peter Venkman : Pourquoi ?
Egon Spengler : Ce serait mal.

  • Harold Ramis et Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Peter Venkman : Montrons à cette salope de l'âge de pierre ce qu'on sait faire, nous les Américains.

  • Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Raymond Stantz : Eh ! Où monte cet escalier ?
Peter Venkman : Au-dessus.

  • Dan Aykroyd et Bill Murray, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Winston Zeddemore : Raymond, la prochaine fois que l'on te demande si tu es un dieu, tu réponds : « Oui ! »

  • Ernie Hudson, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Egon Spengler : Vince, vous avez dit que vous viviez dans l'attente d'un signal. De quel signal parlez-vous ?
Louis Tully (alias Vince Klortho) : Gozer, le Grand Voyageur. Il va revenir quand il aura préconçu sa forme. Pendant la Rectification du Vuldronaï le Grand Voyageur est venu sous la forme d'un Torg. Puis pendant la troisième Réconciliation des derniers fervents du Meketrex, on a choisi pour lui une nouvelle forme, celle d'un Sloar géant. Bien des Shubs et des Zouls furent calcinés dans les profondeurs de l'énorme Sloar, en vérité, je vous le dis !

  • (en) Gozer the Traveler. He will come in one of the pre-chosen forms. During the rectification of the Vuldrini, the traveler came as a large and moving Torg! Then, during the third reconciliation of the last of the McKetrick supplicants, they chose a new form for him: that of a giant Slor! Many Shuvs and Zools knew what it was to be roasted in the depths of the Slor that day, I can tell you!
  • Harold Ramis et Rick Moranis, S.O.S. Fantômes (1984), écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :