Rome, ville ouverte

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Aldo Fabrizi dans une scène du film.

Rome, ville ouverte (titre original : Roma città aperta) est un film italien néoréaliste réalisé par Roberto Rossellini, sorti en 1945.

Citations[modifier]

Francesco : Cela se terminera, Pina, cela se terminera. Et le printemps n'en sera que plus pur. Et il sera plus beau que les autres, parce que nous serons libres. (...) Nous luttons pour une chose qui doit venir, et qui ne peut pas ne pas venir.
  • (it) Finirà, Pina, finirà. E tornerà pure la primavera. E sarà più bella delle altre, perché saremo liberi. [...] Noi lottiamo per una cosa che deve venire, e non può non venire.


Don Pietro : Ce n'est pas difficile de bien mourir. C'est difficile de bien vivre.
  • (it) Non è difficile morire bene. Difficile è vivere bene.


Don Pietro : Dieu, pardonne-leur...
  • (it) Dio, perdona loro...


Pina : Francesco! Francesco! Laissez-moi...
  • (it) Francesco! Francesco! Lasciatemi...
  • Dernières paroles de Pina.


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :