Roger Balian

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Roger Balian, né en 1933, est un physicien français.

Citations[modifier]

Lorsqu’il m’a été proposé de présenter quelques réflexions sur la mécanique quantique, j’ai eu un instant d’embarras. Que dire d’un outil quotidien banal ? Et puis, en remontant d’un demi-siècle, les souvenirs quantiques m’ont envahi…
  • Le plus grand des hasards : surprises quantiques, Jean-François Dars, Anne Papillault, éd. Belin, 2010  (ISBN 978-2-7011-5605-7), chap. Mon parcours quantique, p. 104


La physique quantique n’imprègne pas seulement ma recherche. Dans des conférences ou des articles destinés au grand public, j’ai trouvé intéressant de montrer qu’elle gouverne non seulement la microphysique, mais aussi, de manière fondamentale mais cachée, la plupart des phénomènes à notre échelle.
  • Le plus grand des hasards : surprises quantiques, Jean-François Dars, Anne Papillault, éd. Belin, 2010  (ISBN 978-2-7011-5605-7), chap. Mon parcours quantique, p. 108


Mon itinéraire a ainsi été jalonné par des sujets quantiques d’une grande diversité. Le hasard des lectures ou des rencontres m’a porté à sauter d’un thème à un autre au gré des collaborations. Le caractère erratique de ce parcours serait-il lui-même d’origine quantique ?
  • Le plus grand des hasards : surprises quantiques, Jean-François Dars, Anne Papillault, éd. Belin, 2010  (ISBN 978-2-7011-5605-7), chap. Mon parcours quantique, p. 108


Si changer le sens du temps est impossible dans la réalité, « renverser le temps » présente une signification précise : c'est une opération mathématique qui consiste à changer le signe de la variable temps (t › –t) dans les équations qui régissent l'évolution du processus considéré. Si ces équations restent inchangées, le processus considéré est réversible, car rien n'interdit en principe au processus inverse, où temps final et initial sont échangés, de se produire.
  • « Le paradoxe de l'irréversibilité », Roger Balian, Pour la science, 23 octobre 2010 (lire en ligne)


Cependant, dans le monde qui nous entoure, la plupart des phénomènes, tel le mélange de lait dans du café ou le mûrissement d'un fruit, sont irréversibles. […] Le cinéma nous en donne l'intuition : un film projeté dans l'ordre chronologique inverse donne presque toujours une impression d'absurdité, qui traduit l'impossibilité pour la scène enregistrée de se dérouler à l'envers.
  • « Le paradoxe de l'irréversibilité », Roger Balian, Pour la science, 23 octobre 2010 (lire en ligne)


Citations rapportées[modifier]

Citations sur[modifier]

Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :