RocknRolla

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RocknRolla est un film britannique écrit et réalisé par Guy Ritchie en 2008.

Citations[modifier]

Archie (en voix off) : Les gens posent la question « C'est quoi un RocknRolla ? » Alors je leur dis, c'est pas une question de riffs, de snifs et de perfs, oh non, c'est bien plus que ça mon frère. On veut tous mener la belle vie. Pour certains, c'est le pognon, ou la drogue. Pour d'autres, c'est la baise, les paillettes, le prestige. Mais un RocknRolla, c'est différent. Pourquoi ? Parce qu'un vrai RocknRolla, il lui faut la totale.
  • Mark Strong, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Stella : Je n'ai pas envie de sourire. J'ai 30 ans, je suis comptable et mariée à un avocat homosexuel. Je suis un paravent sans gosses, Bertie. Pour un mariage de convenance, ça fait pas mal d'inconvénients.
  • Thandie Newton, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


(Stella regarde une peinture abstraite)
One Two : J'en ai un dans le même genre à la maison, mais avec un petit gamin en train de pêcher.
Stella : Est-ce qu'on appelle ça de l'humour dans votre patelin ?
One Two : Est-ce qu'on appelle ça de l'art dans votre patelin ?

  • Gerard Butler et Thandie Newton, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Archie (à une joueuse de tennis) : Oh, Jackie ! Ça te dirait une bonne partie avec le conseiller ?
Jackie : S'il sait se servir de son manche.
Conseiller : Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ?
Archie : Qu'aimeriez-vous qu'elle veuille dire par là, conseiller ?

  • Mark Strong, Tiffany Mulheron et Jimi Mistry, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Archie : Voilà, si vous pouvez balancer une gifle comme ça, y a aucun doute, vos clients ne se tairont pas. Ils se transformeront en fontaines, en moulins à paroles. Pas besoin de forte violence, non, non, ça les transportera direct dans leur enfance, bien élevés, dociles, hein Bancal ? Regardez-le, il se croit revenu à l'école.
Danny : Mais il y a jamais été à l'école.
Archie : Tu veux une gifle aussi, Daniel ? Alors, si la gifle marche pas, ou vous les plombez, ou vous leur graissez la patte. Mais vous gardez les reçus parce qu'on est pas la Mafia.

  • Mark Strong et Kelly George, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Archie (en voix off) : Les junkies, tous les junkies vous le diront, c'est pas des gens fiables. Ils prennent ce qui leur appartient pas, pas consciemment mais parce qu'ils sont junkies. Vendre des manteaux de fourrure en plein été, le junkie moyen trouve pas ça particulièrement incongru.
  • Mark Strong, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Uri Omovich : On dit qu'il n'y a que deux jours où on apprécie son bateau, le jour où on l'achète et le jour où on le vend.
Stella : Et bien, si j'en crois mes chiffres, ce que vous dites est assez vrai mais, que voulez-vous, la beauté est une cruelle maîtresse.
Uri Omovich : Je me souviendrai de cette phrase.

  • Karel Roden et Thandie Newton, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Lenny Cole : Bien, je vous dis comment ça marche. Vous allez dans la flotte et moi je bois ma tasse de thé. Sous vos pieds coulent les eaux paisibles de la célèbre Tamise. J'espère que vous pourrez retenir votre respiration le temps que ma bouilloire se mette à bouillir. Après ça, je vous poserai une question, juste une question, et vous me donnerez un nom. Et si c'est le bon nom, je vous renverrais chez vous bien au sec dans des vêtements neufs. Si c'est pas le bon nom, vous serez offert aux écrevisses. Elles sont américaines ces écrevisses, balèzes et gourmandes. Et comme beaucoup d'américaines, elles ont mangé les indigènes. Mais il leur reste toujours une petite place. […] L'écrevisse américaine a été introduite autour de 1920, en invitée on dira. Et comme les invités qui passent un bon moment, elles ont plus voulu partir. En 50 ans, elles ont dévoré toutes les écrevisses indigènes… rayées de la carte. Ensuite, elles ont commencé à se bouffer entre elles. Car vois-tu, la voracité est aveugle et elle ne connaît pas de limites.
  • Tom Wilkinson, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Mickey : Les rockers comme ça, ça meurt jamais. Ils se détruisent et m'exaspèrent.
  • Chris Bridges, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Messe basse : Je vais te dire une chose, Mister One Two. Si pour avoir la moitié des qualités humaines de Bob, il fallait que je devienne pédé, je crois que j'hésiterais... Pas très longtemps, mais je prendrais un moment, tu vois.
  • Idris Elba, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Johnny Quid : Tu vois ce paquet de tiges à cancer posé sur le piano ? Tout ce que tu as besoin de savoir sur la vie est contenu entre ces quatre murs. Tu remarqueras qu'une part de toi est séduite par l'illusion de grandeur, un joli paquet de King Size avec un insigne royal. Une invitation séduisante au glamour et à la richesse, la délicate suggestion que les cigarettes sont en fait tes amies. Royal est loyal, et ça Pete, c'est un mensonge. Une autre part de toi essaie d'attirer ton attention sur la face B de la discussion. Écrit sans recherche en caractères gras et noirs, l'avertissement déclare que ces bons petits soldats de la mort sont effectivement en train de te tuer, et ça Pete, c'est la vérité. Oh, la beauté est un appel séduisant à la mort et je suis dépendant de la tendre voix de sa sirène. Ce qui avait bien commencé finit mal, et ce qui avait mal commencé finit bien. Voilà, c'est pourquoi toi et moi on aime se défoncer, et c'est aussi pour ça que je ne peux pas rendre le tableau à mon père. Et là, Pete, passe-moi un briquet.
  • Toby Kebbell, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Archie : J'ai vu que tes ventes de disques cartonnent.
Johnny Quid : Ça, c'est quand j'étais un RocknRolla.
Archie : Tu vas faire quoi maintenant, John ?
Johnny Quid : Va falloir t'accrocher parce que je veux devenir comme toi, tonton. Maintenant, je vais devenir un vrai RocknRolla.

  • Mark Strong et Toby Kebbell, RocknRolla (2008), écrit par Guy Ritchie


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :