Robert Guyon

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Né à Lyon en 1941, Robert Guyon est un poète, essayiste et peintre français. Après sa rencontre avec Breton en 1964, il collabore aux revues surréalistes La Brèche et L'Archibras. En 1966, il fonde, à Lyon, le groupe L'Ekart.

Réponses à l'enquête sur les représentations érotiques, 1965[modifier]

Le ton de votre préambule (« fusion du réel et de l'imaginaire » comme la fusion des âmes et des corps) m'a fait rouvrir les manuels classiques d'érotologie hindous. J'ai trouvé que l'Ananga Ranga rompait d'un certain point de vue le silence fait sur les représentations mentales des amoureux en mettant la jouissance de la femme en rapport avec le cycle lunaire. Nul doute que chez les Orientaux pour qui il n'y a pas antagonisme entre l'esprit et la chair, leurs postures physiques s'associent au monde objectif dans un dessein profond. Le corps de la femme est lui-même une représentation du monde où les astres viennent conjuguer leurs influences suivant l'envahissement de l'ombre, comme ils rythment les mouvements océaniques. Tout ce qui vient au cœur des amants alors que s'éveillant enfin à l'aimée, rien d'assez pur ne saurait dessiner un lieu où naître, se résout dans cette énigme dramatique : à la fois ils sont au monde et ils ne sont pas au monde. Ils ont basculé d'un côté où « l'étreinte de chair, tant qu'elle dure, défend toute échappée sur la misère du monde ». Ce qui les entoure porte leurs noms.
  • Il est ici question d'une enquête initiée par la revue surréaliste La Brèche en décembre 1964 engageant le thème des représentations érotiques (Robert Guyon cite succintement André Breton).
  • « Premières réponses à l'enquête sur les représentations érotiques », Robert Guyon, La Brèche, nº 8, Novembre 1965, p. 105


Tout amant est un peu le prince du conte si ses embrassements éveillent l'aimée à un monde neuf.
  • Cette citation concerne de nouveau l'enquête initiée par la revue surréaliste La Brèche en décembre 1964 engageant le thème des représentations érotiques.
  • « Premières réponses à l'enquête sur les représentations érotiques », Robert Guyon, La Brèche, nº 8, Novembre 1965, p. 106