Robert Graves

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Robert Graves (1929).

Robert Graves (1895-1985) est un poète et romancier britannique.

Les Mythes grecs (The Greek Myths), 1955[modifier]

Lorsqu’on veut étudier la mythologie grecque, il faut tenir compte des systèmes religieux et politiques qui existaient en Europe avant l’arrivée des envahisseurs aryens venus de loin : du Nord et d’Orient. Toute l’Europe néolithique, à en juger par les mythes et les légendes qui ont survécu, possédait des conceptions religieuses remarquablement cohérentes fondées sur le culte de la déesse-mère aux noms divers que l’on connaissait aussi en Syrie et en Libye.
   L’Europe ancienne n’avait pas de dieux. La Grande Déesse était considérée comme immortelle, immuable et toute-puissante ; et le concept de la filiation par le père n’avait pas pénétré dans la pensée religieuse. Elle avait des amants mais uniquement pour son plaisir et non pas pour avoir des enfants avec un père. Les hommes, dans le système matriarcal, craignaient et adoraient la mère suprême et ils lui obéissaient. L’âtre dans la caverne ou dans la hutte était le plus ancien centre dans la société et le premier mystère était celui de la mère.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :