Robert Faurisson

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert Faurisson, né le à Shepperton, comté de Surrey au Royaume-Uni, et mort le à Vichy, est un militant négationniste français réputé antisémite et proche de l'extrême droite ainsi que des mouvances néonazies. Enseignant en lettres à l'université puis acteur d'une série de scandales et de procès médiatiques à partir de la fin des années 1970, il apporte au négationnisme traditionnel de Paul Rassinier, déjà fondé sur le mythe du « complot juif » destiné à culpabiliser les États occidentaux et à les contraindre à financer l’État d'Israël, une fixation sur le prétexte emblématique de la négation de l'existence des chambres à gaz. Il lui apporte également l'apparente crédibilité d'une démarche hypercritique pseudo-scientifique qui le fait finalement qualifier de "faussaire de l'histoire", notamment à travers plusieurs affaires judiciaires.

Citations[modifier]

Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs forment un seul et même mensonge historique qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière, dont les principaux bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme international, et dont les principales victimes sont le peuple allemand -- mais non pas ses dirigeants et le peuple palestinien tout entier.


Citations sur Robert Faurisson[modifier]

Tu m’parleras de démocratie, de liberté d’expression
Quand j’verrai à la télé le professeur Faurisson
  • Tonton du café du commerce, Kimto Vasquez, Kimto Vasquez, album L'Océan (29 octobre 2012 chez Desh Musique).


Faurisson a raison : les chambres à gaz, c’est du bidon !
  • Olivier Mathieu, Ciel, mon mardi !, Christian Vidalie, Didier Froehly, TF1, mardi 6 février 1990


Le 26 avril 1983, la cour d’Appel de Paris a reconnu, et c’est un comble, le sérieux des travaux du Pr. Faurisson et ne l’a condamné, somme toute, que pour avoir agi avec malveillance en résumant ses thèses en un slogan.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :