Reflets d'Acide

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Reflets d'Acide (souvent abrégé RDA) est une série MP3 humoristique, créée et diffusée gratuitement sur Internet par JBX. Cette série est inspirée d'un jeu de rôle amateur nommé « Reflets d'Acier » et en constitue une parodie.

La série relate l'histoire de 5 aventuriers (Wrandrall, Enoriel, Zehirmahnn, Zarakaï et Trichelieu), qui partent à l'aventure pour retrouver un souterrain, afin de l'explorer.

La saga tourne autour de textes en vers rimés (notamment des alexandrins), de jeux de mots, d'allitérations, de doubles sens, et d'anagrammes en tout genre.

Épisode 1[modifier]

Narrateur: Mænder-Alkoor !
Wrandrall: Quoi ?
Narrateur: Tout commença à Mænder-Alkoor...

  • Premières phrases de la saga.
  • Narrateur, Wrandrall, Reflets d'Acide (Épisode 1), écrit par JBX


Zehirmann: Assez ! Ça c'est censuré ! Ces sorts sont censés rester secrets !

  • C'est la première allitération de la saga. Dans cette phrase de 16 syllabes, on trouve 13 syllabes comportant le phonème [s].
  • Zehirmann, Reflets d'Acide (Épisode 1), écrit par JBX


Épisode 2[modifier]

Le narrateur, en parlant du groupe des aventuriers :
Narrateur : Le groupe formé de bric et de broc et de bras cassés commençait sa randonnée acidulée...

  • Narrateur, Reflets d'Acide (Épisode 2), écrit par JBX


 
Zehirmann: Bon. Wrandrall ?
Wrandrall: Oui ?
Zehirmann: Quel est l'itinéraire ?
Wrandrall: Ah ! Tout est sur mon parchemin magique...
Tout d'abord, nous devons traverser la forêt des éventrés, avant de découvrir le fleuve des Glaires tièdes, puis nous explorerons la grotte de l'Herpès écorché, nous marcherons sur la Colline des Mille Gangrènes, nous escaladerons avec fierté le Mont Mucus, et à son sommet nous entrerons dans un sous-terrain dénommé « le gouffre de... AAAAAAAAAAAHHH!
ZarakaÏ: C'est marrant ce nom.
Wrandrall: Appelé aussi « le trou de la Mierdaille ».

  • Zehirmann, Wrandrall et ZarakaÏ, Reflets d'Acide (Épisode 2), écrit par JBX


 
Enoriel: Ha ! Zarakaï bouge toi le croupion, danse, danse à fond à t'en péter le fi..
Zehirmann: Stop ! Le temps du badinage n'est plus ! Veuillez cesser incessamment vos sottises insensées !

  • Autre allitération en s de Zehirmann. Cette fois, sur 15 syllabes, 7 sont en phonème [s].
  • Zehirmann, Reflets d'Acide (Épisode 2), écrit par JBX


Dans la foret des éventrés :
Narrateur: Là, dans une clairière, un petit personnage terrifié est entouré par 15 orcs sales, écœurants, visqueux, répugnants, hideux...
ZarakaÏ: Eh ben. Des orcs quoi ! Le mot « orc » se suffit à lui même !
Trichelieu: Comme Onan ?

  • L'onanisme est synonyme de masturbation ; donc « se suffit à lui-même » prend un tout autre sens. Référence biblique à Onan, fils de Juda et Schua. Après le mort de son frère Er, Dieu lui demanda d'honorer son frère en enfantant sa femme. Onan, sachant que cette descendance ne lui appartiendrait pas, se « souillait à terre » (se masturbait) avant « d'aller vers elle » pour qu'elle n'enfante pas. Ainsi, il se suffisait à lui-même... Pour plus de précision, voir onanisme sur Wikipédia.
    Trichelieu est un clerc de caractère obsessionnel, ses paroles regorgent d'allusions libidineuses, de double-sens et de lapsus tendancieux. C'est sa première réplique. Les remarques libidineuses de Trichelieu sont appelé des tricheliades.
  • Zarakaï et Trichelieu, Reflets d'Acide (Épisode 2), écrit par JBX


Trichelieu voudrais s'engager dans la compagnie :
Wrandrall : Bon... Saurais-tu soigner nos maux ?
Trichelieu : Qui est-ce ?
Wrandrall : Comment ça qui est-ce ?
Trichelieu : Eh bien... Qui est Nomo ?
Zehirmann : Attends... Nos maux ce n'est pas un nom.
Trichelieu : Je me doute bien. Ce doit être un pseudo... Tendancieux qui plus est, hein ?
Wrandrall : Mais non. Nos maux, c'est nos bobos quoi !
Trichelieu : Ah ! Il a un autre surnom ?
Wrandrall : Mais non bordel !
Trichelieu : Bordel ? C'est dur à porter ça. J'avais un ami qu'on appelait couil...
Wrandrall : Un mal, des maux! Comme un ail, des aulx...
Trichelieu : Euh, je vois pas là ! C'est une Histoire d'O ?
Zehirmann : Non ! Nos maux ! Comme des blessures, fêlures, brisures, brûlures ! Des trucs que tu vas subir si tu continue à ne rien comprendre !

  • Un des nombreux quiproquo de la saga.
    Histoire d'O est un livre érotique et pornographique, c'est donc une tricheliade.
  • Trichelieu, Wrandrall et Zehirmann, Reflets d'Acide (Épisode 2), écrit par JBX


Épisode 3[modifier]

Enoriel, en parlant de Trichelieu :
Enoriel : Déjà qu'avec le clerc, le sens vicié s'éclaire de doubles sens éclairs !

  • Enoriel fait ici références aux tricheliades.
  • Enoriel, Reflets d'Acide (Épisode 3), écrit par JBX


Épisode 4[modifier]

Voici un exemple d'un dialogue en alexandrins :
Narrateur : Les ombres déformées par les lueurs tremblantes, dansaient avec fureur sur des parois stridentes...
Wrandrall : Bon on peut continuer ?
Narrateur : Les retombées cycliques de gouttes en souffrance, brisaient avec écho l'agonie du silence.
Wrandrall : C'est fini oui, bordel ?
Enoriel : Quelques alexandrins et vous voilà outrés ?
Narrateur : Et dire qu'avec finesse, l'ambiance se posait !
Zarakaï : Oh la ferme espèce de Cagouille !
Enoriel : Méfiez-vous d'assurer le posé de vos pieds : le sol est encombré, et glissant qui plus est !
Narrateur : Écoutant Enoriel prodiguant ses conseils, ils avancèrent en chœur, avec grâce et candeur.

  • Enoriel, Narrateur et Wrandrall, Reflets d'Acide (Épisode 4), écrit par JBX


Épisode 5[modifier]

Trichelieu a oublié sa tente :
Wrandrall : Eh ben tant pis! Tu dormiras à la belle étoile.
Trichelieu : A la belle étoile? Quel joli nom. C'est une auberge du coin ?
Enoriel : Non mais... Tu le fais exprès ? On te parle de dormir dehors abruti !
Trichelieu : Dehors ? Non mais c'est horrible ! Et s'il pleut ?
Zarakaï : Ben ça te lavera un peu la gueule pardi !
Trichelieu : Non mais s'il vente ?
Wrandrall : Entre un courant d'air et ton air con, tu devrais craindre le second.
Trichelieu : Mais s'il fait froid ?
Enoriel : Le froid conserve tout, même les cons, et les cons-servent parfois.

  • Wrandrall, Trichelieu, Enoriel et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 5), écrit par JBX


Épisode 6[modifier]

Les aventuriers sont perdu dans un épais brouillard. Trichelieu possède une corne de brume magique qui pourrait faire disparaitre ce brouillard.
Zehirmann : Tu fais quoi là ?
Trichelieu : Je souffle dans ma corne de brume.
Wrandrall : Et alors ?
Trichelieu : C'est un marin bourré qui me l'a donnée.
Enoriel : Et alors ?
Trichelieu : Il m'a dit qu'il était cocu.
Zarakaï : Et alors ?
Trichelieu : Il en avait marre de porter des cornes.
Zehirmann : ET ALORS ?
Trichelieu : Ben alors il m'a donné celle là !
Wrandrall : Ah oui quand même...

  • Zehirmann, Trichelieu, Wrandrall, Enoriel et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 6), écrit par JBX


Épisode 7[modifier]

Le groupe est en présence d'un tavernier , Roger, qui semble intéresser Trichelieu :
Trichelieu : Roger le tavernier... Ça en fait des anagrammes !
Roger : Ah bon ?
Tous : Ah non !
Trichelieu : Le rare goret verni.
Trichelieu : Le rire va te ronger.
Wrandrall : La connerie aussi, non ?
Trichelieu : Roi, la verge rentre !
Zehirmann : Assez !

  • Ce sont de véritables anagrammes. A noter également la tricheliade du dernier anagramme.
  • Zehirmann, Trichelieu, Wrandrall, Enoriel et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 7), écrit par JBX


Le groupe se trouve dans un labyrinthe infesté de minotaures :
Zarakaï : Eh, Zehir, on se grille une bonne côte de bœuf pour midi ?
Zehirmann : Ouais! Saignant ou à point ?
Zarakaï : Ah ah! A point nommé !
Trichelieu : Il faut filer dare-dare...
Zehirmann : Ah ah ! Il faux-filet. C'est bien trouvé !
Zarakaï : Il faut filer « tartare ».

  • Zehirmann, Trichelieu et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 7), écrit par JBX


Épisode 8[modifier]

Les aventurier sont devant le gouffre qu'ils voulaient explorer :
Wrandrall: C'est très tentant mais trop tendu d'entrer dedans dites donc.
Trichelieu: Il a beau être béant, ce trou n'est pas très engageant...

  • Allitération en [d] et [t] de Wrandrall suivi d'une autre tricheliade.
  • Wrandrall et Trichelieu, Reflets d'Acide (Épisode 8), écrit par JBX


Le narrateur discute avec un dragon, Alia-Aenor, qui se révèle être en fait une femelle :
Alia-Aenor : Quel est donc le souci qui t'émeut narrateur ?
Narrateur : J'espérais inspirer un peu plus de terreur par ta seule présence !
Alia-Aenor : Mais ma féminité ne contrarie en rien cette douce espérance.
Narrateur : Si car si un dragon on le fuit, une dragonne on s'y attache !

  • Une dragonne désigne une lanière permettant de se passer un objet au poignet (un appareil photo, un bâton de ski...). D'où la distinction entre le dragon qui inspire la terreur et la dragonne qui attache.
  • Narrateur et Alia-Aenor, Reflets d'Acide (Épisode 8), écrit par JBX


Épisode 9[modifier]

Alia-Aenor vient de faire la démonstration de son pouvoir au narrateur en terrassant une bande de voleurs qui voulaient la piller.
Alia-Aenor : Amusant amusant ce p'tit entraînement. Le narrateur est-il rassuré de mes appétences, de mes compétences et de mon sens aigu à tancer la sentence qui m'amènent ainsi à tuer sans regrets ?

  • Alia-Aenor, Reflets d'Acide (Épisode 9), écrit par JBX


Episode 11[modifier]

Enoriel : Là, vous fanfaronnez non sans forfanterie quelques fieffés forfaits farfelus effrontés !
Zehirmann : Euh...
Zarakaï : J'ai rien compris.

  • Allitération en [f].
  • Enoriel, Zehirmann et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 11), écrit par JBX


Roger a été invoqué, et viens de disparaitre :
Kyo : Par terre, il y a ses frusques.
Moumoune : Ca fait partie des frasques.
Alia-Aenor : Ca forme une drôle de fresque.
Kyo : Il est parti sans frosc ?
Moumoune : Sans poche et donc sans frisc !

  • Kyo, Moumoune, et Alia-Aenor, Reflets d'Acide (Épisode 11), écrit par JBX


Épisode 12[modifier]

Trichelieu est assommé. Moumoune et Roger cherchent un moyen pour le ranimer :
Moumoune : Au moins, à la taverne j'aurais pu concocter un quelconque cocktail qui puisse le ranimer !

  • Allitération en phonème [k]
  • Moumoune, Reflets d'Acide (Épisode 12), écrit par JBX

petite référence possible au cocktail "debout les morts" utilisé dans le film "retour vers le futur 3" lorsque le barman propose de ranimer le docteur Brown qui est tombé inconscient après avoir bu un seul verre de boisson alors que marty mcfly va avoir son duel dans la grande rue.

Kyo, le samouraï, s'apprête à affronter une bande de malfrats :
Kyo : Immonde cancrelat! Rira bien qui hara-kirira le dernier !

  • Jeux de mot avec une référence au hara-kiri.
  • Kyo, Reflets d'Acide (Épisode 12), écrit par JBX


Zehirmann : C'est assez! Ça suffit! Veuillez cesser céans ces successions acerbes.

  • Autre allitération en [s] de Zehirmann. Cette fois ci, sur 18 syllabes, 12 sont en phonème [s].
  • Zehirmann, Reflets d'Acide (Épisode 12), écrit par JBX


L'équipe est bloqué par un mur qui se dresse devant eux :
Zarakaï : On est au nez du mur !
Enoriel : Au pied...
Zarakaï : Comment, au pied ?
Enoriel : On dit au PIED du mur.
Zarakaï : Mais non...
Enoriel : Mais si !
Zarakaï : On est au NEZ du mur !
Enoriel : Mais non !
Zarakaï : Mais si !
Enoriel : Tu fais un pied de nez à l'expression de base !
Zarakaï : Boup. A la base d'un mur y a pourtant pas de pied...
Enoriel : Y a pas de nez non plus !
Zarakaï : Ah. Oui, bon, je sais plus.
Enoriel : Là tu es dos au mur ! Héhéhé !
Zarakaï : Mais non ! Je l'ai devant mon nez.
Enoriel : De quoi ?
Zarakaï : LE MUR !

  • Autre quiproquo, qui sont fréquent entre Zarakaï et Enoriel.
  • Zarakaï et Enoriel, Reflets d'Acide (Épisode 12), écrit par JBX


Épisode 13[modifier]

L'équipe vient de ressusciter grâce à Trichelieu, et raconte ce qu'elle a vécu :
Trichelieu : Vous n'avez, grâce à moi, connu qu'une petite mort !
Zehirmann : Il nous a fallu voir les rayons et les ombres...
Enoriel : Chasser les châtiments subis dans la pénombre...
Roger : Traquer les misérables souffrances de nos corps...
Moumoune : Occulter les douleurs de nos voix intérieures...
Zehirmann : Réciter dans la mort les chants du crépuscule...
Enoriel : Hurler, pitié suprême, avant que tout bascule...
Roger : Unir nos destinées à celles des feuilles d'automne...
Moumoune : Gravir le couloir blanc avec contemplation...
Zehirmann : Offrir nos âmes frêles à cette légende des siècles...
Zarakaï : Mais, hein? Beuh ! N'importe quartz (à défaut d'or), ça a fait PUM ! J'ai rien compris, c'était tout blanc, on m'a béni, soigné, senti, lavé, senti, raclé, maudit, lavé, senti, rincé, poli, poncé, nourri, massé, pétri, coiffé, fleuri, peigné, verni.

  • Dans chacune des répliques (sauf celle de Zarakaï qui viens briser le lyrisme de la situation), on trouve une référence à deux œuvres de Victor Hugo :
    • Enoriel : Les Châtiments et La Pitié suprême.
    • Zehirmann : Les Rayons et les Ombres, Les Chants du crépuscule et La Légende des Siècles.
    • Moumoune : Les Voix intérieures et Les Contemplations.
    • Roger : Les Misérables et Les Feuilles d'automne.
    • De plus, il y a un acrostiche dans ces répliques : les premières lettres de chacune des phrases accolées donne : Victor Hugo.
  • Trichelieu, Zehirmann, Enoriel, Roger, Moumoune et Zarakaï, Reflets d'Acide (Épisode 13), écrit par JBX

Épisode 14[modifier]

Après une tricheliade de plus, Zehirmann assomme Trichelieu. Dans la phrase impliquée, ledit personnage avait échangé deux lettres :
Zehirmann : Une voyelle échangée, et c'est un clerc qu'on sonne.

Épisode 15[modifier]

Deux groupes se rencontrent sans se voir : Kyo et Chelin d'un côté et les dix personnages principaux de l'autre.
Kyo : VOUS ÊTES QUI ?
Wrandrall : Vous d'abord !
Kyo : Voudabhor ? Connais pas...
Enoriel : Hein ?
Wrandrall : Non mais...
Zehirmann : Vous ! Qui êtes-vous ?
Kyo : Kyo !
Enoriel : Quoi ?
Wrandrall : Qui ?
Kyo : KYOOO !
Wrandrall : C'est qui ?
Kyo : KYO-SHIN ZAMURATO ! (Chelin, baillonné, pousse des cris étouffés.) Oui, ça va, ça va ! Ainsi que Rémi Chelin !
Enoriel : Chelin, Chelin...
Zehirmann : Cela ne me dit rien.
Kyo : C'est rien... C'est un devin.
Chelin : GNNN !
Wrandrall : C'est un devin muet ?
Yanosh : (Arrivant à la suite de ses compagnons.) Ben alors ?
Kyo : Il y a donc Voudabhor, et après ?
Yanosh : Vous léchez l'embrasure ?
Enoriel : Quoi ?
Kyo : KYOOO, j'ai dit !
Yanosh : C'est bloqué ?
Zehirmann : Mais non... Mais...
Kyo : Vous faites quoi ?
Wrandrall : C'est compliqué...
Yanosh : Et pourquoi ?
Enoriel : PARCE QUE !
Chelin : GNN ! GNN !
Yanosh : Si l'accès est fermé, Bernie pourra l'ouvrir.
Wrandrall : Mais non... Non, ça c'est bon.
Yanosh : BERNIIIE ! BERNIE !
Enoriel : Rah ! Mais chut, euh !
Kyo : Rha... Mais vous êtes combien ?
Bernie : Oui ?
Wrandrall : Houlà... On est, euh...
Yanosh : VIENS !
Kyo : VINGT ?
Enoriel : MAIS NON ! Moins...
Roger : (Arrivant...) Ben alors ? C'est bloqué ?
Kyo : Précisez !
Bernie : Voilà, voilà ! Je viens !
Moumoune : (Arrive à la suite de Roger.) Zut... Il reste combien de salles ?
Kyo : Ben alors ? Combien ?
Zehirmann : Dix.
Roger : Quoi ?
Kyo : Dix ?
Roger : C'est pas quatre ?
Zehirmann : Oui... (Comprend et se reprend.) NON !
Kyo : NON ?
Enoriel : SIII !
Yanosh : Il arrive.
Moumoune & Kyo : C'est dix ou quatre ?
Enoriel : Mais... RHAAA ! Taisez-vous, vous, d'abord !
Kyo : MAIS C'EST QUI CE VOUDABHOR ?
Moumoune : Ah ben... Vous êtes gonflé !
Enoriel : MAIS NON ! Pas vous. LUI !
Moumoune : Qui ?
Kyo : KYOOO !
Bernie : (Arrivant.) Coucou !
Tous : RHAA !
Wrandrall : Punaise...
Kyo : MAIS OUI. Bon. Chelin dit que vous êtes avec le devin ?
Enoriel : Eh bien... Euh...
Bernie : Alors... Y a un souci avec la porte ?
Zehirmann : Mais NON !
Kyo : Mais il dit que SI !
Bernie : En même temps... Comme elle est ouverte...
Yanosh : C'est pas faux.
Zarakaï : (Arrivant.) ET ALORS ? ÇA ROUPILLE ?
Tous : MAIS NON ! (Ils se mettent à tous parler en même temps.)
Narrateur : Stop ! (Personne ne l'écoute.) Non mais... Mais rencontrez-vous bon sang ! Ne restez pas à distance comme des empaffés !
Kyo : ON VIENDRA PAS VOUS VOIR TANT QU'ON VOUS VERRA PAS !

  • Multiples quiproquos :
    • Kyo et Chelin : Cherchent à savoir qui et combien de personnes viennent à eux, puis si le devin est du groupe.
    • Yanosh : Arrive par la suite, sans savoir pourquoi les trois premiers se sont arrêtés. Il croit que la porte de la salle est fermée et appelle donc Bernie pour l'ouvrir.
    • Moumoune & Roger : Arrivent par la suite sans savoir pourquoi le groupe est à l'arrêt et cherchent à savoir le nombre de salles restantes dans la crypte.
    • Enoriel, Wrandrall et Zehirmann: Cherchent à répondre à la fois à Kyo, Moumoune et Yanosh.
    • Bernie : Ne comprend pas pourquoi le groupe est à l'arrêt ni pourquoi Yanosh l'a appelé, puisque la porte est ouverte.
  • Wrandrall, Zehirmann, Enoriel, Roger, Moumoune, Yanosh, Bernie, Kyo, Chelin, Zarakaï et le Narrateur, Reflets d'Acide (Épisode 15), écrit par JBX