Randa Kassis

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Randa Kassis

Randa Kassis (en arabe رندا قسيس), née le à Damas (Syrie) est une femme politique franco-syrienne, fondatrice et présidente du Mouvement de la société pluraliste et ancienne membre du Conseil national syrien.

Ouvrages[modifier]

Le Chaos syrien, printemps arabes et minorités face à l'islamisme, 2014[modifier]

La diplomatie est avant tout l’art de parler avec ses rivaux et ses ennemis. Entretenir une ambassade à Copenhague est beaucoup moins utile qu’en maintenir une à Téhéran.
  • Le Chaos syrien : Printemps arabes et minorités face à l'islamisme, Randa Kassis et Alexandre Del Valle, éd. Éditions Dhow, coll. « Regards d'Orient », 2014  (ISBN 979-10-93501-03-1), p. 11


Interviews[modifier]

Nos voix ne sont pas une honte[modifier]

Généralement, l’être humain se sent impuissant face au monde extérieur environnant qu’il n’arrive pas toujours à comprendre, à décrypter. Et comme nos sociétés musulmanes sont presque toutes dépendantes de la région islamique, elles comptent sur l’occultisme pour expliquer ce qu’elles ne comprennent pas. Cette culture empêche, par ses légendes et superstitions inculquées aux individus dés leur plus jeune âge, toute libération de l’imaginaire de l’être musulman. Et cela représente une barrière, un vrai frein devant les aspirations de l’individu dans les domaines scientifiques et philosophiques. L’homme dans ces contrées islamiques devient alors fataliste, croit que tout vient d’Allah. Ce n’est pas pour rien si l’expression inchallah, « si Allah le veut », est la plus galvaudée chez les musulmans.
  • Nos voix ne sont pas une honte, Hamid Zanaz, éd. Les Editions de Paris - Max Chaleil, 2015  (ISBN 978-2846212144), p. 37


L'aveuglement de l'Occident[modifier]

Certains pays occidentaux souffrent d'un refus de leur identité, ce qui explique leur aveuglement idéologique et psychologique, une vision naïve et dangereuse des relations internationales.
  • « En Syrie, l'occident est aveugle », Frédéric Pons, Valeurs Actuelles, nº 4086, mars 2015, p. 38


Pour être réaliste et pragmatique, la sortie de crise doit considérer les propositions de bon sens des Russes et ne pas exclure des acteurs incontournables comme l'Iran et le régime Syrien.
  • « En Syrie, l'occident est aveugle », Frédéric Pons, Valeurs Actuelles, nº 4086, mars 2015, p. 38


Les actes horribles commis par les islamistes visent à faire fuir ceux qui les combattent, puis à soumettre ceux qui restent. L'établissement de la charia n'est qu'un moyen pour semer la terreur et assouvir le monde, comme Allah leur a prophétisé.
  • « En Syrie, l'occident est aveugle », Frédéric Pons, Valeurs Actuelles, nº 4086, mars 2015, p. 38


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :