Projet:Références/Demandes/Adolf Hitler

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adolf Hitler (20 avril 1889 à Braunau am Inn, Autriche – 30 avril 1945 à Berlin) était un homme politique allemand, Président et Chancelier d'Allemagne puis Führer. Porté par le parti qu'il créa en 1921, le NSDAP (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei), il fonda le IIIe Reich et fut à l'origine de la seconde guerre mondiale.

Citations[modifier]

Mein Kampf (1925)[modifier]

Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez lui dire les choses les plus stupides et les plus crues.
  • Mein Kampf, {{{auteur}}}, éd. {{{éditeur}}}, {{{année}}}, p. {{{page}}}
    Cette source est trop vague : les champs auteur éditeur année page doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


À toutes époques révolutionnaires, les événements ont été produits non par les mots écrits, mais par les mots parlés.
  • Mein Kampf, {{{auteur}}}, éd. {{{éditeur}}}, {{{année}}}, p. {{{page}}}
    Cette source est trop vague : les champs auteur éditeur année page doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


Le succès est le seul juge ici-bas de ce qui est bon et mauvais.
  • Mein Kampf, {{{auteur}}}, éd. {{{éditeur}}}, {{{année}}}, p. {{{page}}}
    Cette source est trop vague : les champs auteur éditeur année page doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


Ma doctrine[modifier]

La seule réalisation impérissable du travail et de l’énergie humaine, c’est l’art.
  • Ma doctrine, {{{auteur}}}, éd. {{{éditeur}}}, {{{année}}}, p. {{{page}}}
    Cette source est trop vague : les champs auteur éditeur année page doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


Discours[modifier]

Dans le nouveau Reich, il ne devra plus y avoir de place pour la cruauté envers les bêtes.
  • Extrait d’un discours d’Adolf Hitler, ces propos inspirant la loi du 24 novembre 1933 sur la protection des animaux : « Tierschutzgesetz »). Selon ses auteurs, Giese et Kahler, cette loi se veut en rupture avec les thèses anthropocentristes des autres civilisations : l’animal est maintenant protégé en tant qu’être naturel, pour ce qu’il est, et non par rapport aux hommes. Toute une tradition humaniste, voire humanitariste, défendait l’idée qu’il fallait, certes, interdire la cruauté envers les animaux, mais davantage parce qu’elle traduisait une mauvaise disposition de la nature humaine, voire parce qu’elle risquait d’inciter les êtres humains à la violence, que parce qu’elle portait préjudice aux bêtes en tant que telles.[1] Cette loi de protection animale se trouve depuis quelques années au centre d’un débat d’historiens : la paternité nazie de l’écologie profonde a du mal à faire l’unanimité, bien que le IIIe Reich ait promulgué les plus importantes législations qui soient à l’époque touchant la protection de la nature et des animaux[2]. La volonté propagandiste de cette législation ne fait cependant aucune doute, le régime nazi souhaitant soigner son image chez les déjà puissantes associations écologistes allemandes.
  • {{{nom}}}, 1er février 1933, dans {{{source}}}.
Cette source est trop vague : les champs nom source doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.


Nous sommes socialistes, et ennemis du système économique capitaliste actuel, qui exploite les économiquement faibles, avec ses salaires injustes, qui évalue un être humain selon sa richesse et ses biens et non selon la responsabilité et la performance, et nous sommes déterminés à détruire ce système à tout prix.
  • Discours du 1er mai 1927 à Berlin, où Adolf Hitler tient sa première réunion politique, au mépris de l’interdiction de parole qui le frappe toujours en dehors de la Bavière
  • {{{nom}}}, 1er mai 1927, à Berlin, dans {{{source}}}.
Cette source est trop vague : les champs nom source doivent être renseignés. Si des références précises ne sont pas données, la citation devra être retirée de la page.

Autres projets:

  1. Texte officiel dans le Reichsgesetzblatt, Journal Officiel du Reich, n°132, du 25 novembre 1933, pp. 987-988, une colonne p. 989. Traduction du Bulletin juridique du Comité International, BJCI, 1933, pp. 33-37.
  2. « Le Point » du 6 avril 2001