Police Python 357

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Police Python 357 est un film français de Alain Corneau sorti sur les écrans en 1976. Les dialogues sont signés Daniel Boulanger.

Citations[modifier]

Je n'ai eu qu'un bijou dans ma vie: une petite chaîne, à la cheville. À l'Assistance, on a failli me baptiser officiellement « Fer-au-pied ». Heureusement, par plaisanterie ils m'ont appelé "Ferrot".
  • Yves Montand, Police Python 357 (1976), écrit par Daniel Boulanger


Dialogues[modifier]

L'inspecteur Marc Ferrot : Qu'est-ce que tu as fait ?
Sylvia Leopardi : C'est parti tout seul…
L'inspecteur Marc Ferrot : Hein ? Je t'interdis de toucher à cette arme, t'as compris ? C'est pas un jouet. T'es pas une petite fille, non ?


Sylvia Leopardi : C'est pour un stylo. Je veux le plus cher !
La marchande : Mais je vais vous faire un prix, madame. Voilà…
L'inspecteur Marc Ferrot (murmurant à Sylvia) : Mais non, attends, il est moche.
La marchande : Vous trouvez ça moche, monsieur ?
L'inspecteur Marc Ferrot : Ben euh…
Sylvia Leopardi : C'est le plus beau de ma vie !


Le commissaire Ganay : Je l'ai frappée. Je sais pas ce qui m'a pris.
Thérèse Ganay : Ah cette phrase !… que t'as entendue si souvent dans ta carrière. T'as jamais voulu comprendre.


L'inspecteur Ménard : L'homme ?
Le contrôleur SNCF : 45 ans, brun. Je connaissais un contrôleur sur les lignes de Bretagne, là où je travaillais avant. Tout son portrait: fermé, à double tour.


Le contrôleur SNCF : Votre collègue, qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?
L'inspecteur Ménard : Un accident: une brûlure.
Le contrôleur SNCF : Y'a longtemps ?
L'inspecteur Ménard : Non, y'a pas longtemps: pourquoi ?
Le contrôleur SNCF : Il a pas l'air commode. Fermé à double tour.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :