Pierre de Villemarest

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Faillant de Villemarest, né à Chalon-sur-Saône le 10 décembre 1922 et mort le 22 février 2008 est un ancien résistant, membre des services de contre-espionnage français, devenu journaliste et écrivain ainsi qu'une personnalité de l'extrême droite.

Citations[modifier]

On connait l'importance de cette méthode de pseudo-réaction et on sait à quelle idée de manœuvre elle correspond chez les initiés qui la mettent en œuvre. Il s'agit de donner satisfaction au sentiment naturel de résistance à la Révolution tout en évitant l'éclosion de la réaction vraie. Cette pseudo-réaction n'est pas un phénomène moderne. Elle s'apparente à la "Réaction Thermidorienne" qui renversa la République jacobine de Robespierre. Quand l'application trop radicale des formules révolutionnaires menace de mal tourner, les habiles des sectes changent d'attitude et font la part du feu, s'efforçant de sauver seulement une partie des acquisitions subversives pour ne pas risquer d'en compromettre la totalité.
  • Les sources financières du nazisme, Pierre de Villemarest, éd. Edtitions C.E.I., 1984, p. 65
L'historien Sutton est le seul et le premier qui ait jamais révélé et prouvé, après des années de recherches, que la remise en route de l'industrie allemande, aux années vingt, s'accompagnait d'une symbiose de plus en plus totale entre divers financiers et industriels allemands et leurs homologues anglais, américains ou anglo-américains, dans la gestion et la ventilation des mêmes fonds et profits. Ils ont financé non seulement l'entente germano-soviétique, après Rapallo, mais en même temps les divers courants alllemands, dont le parti national-socialiste.
  • À propos d'Antony Cyril Sutton. "Rapallo" fait référence à un traité conclu le 16 avril 1922 entre l'Allemagne et l'URSS, dans le but de normaliser leurs relations.
  • Les sources financières du nazisme, Pierre de Villemarest, éd. Edtitions C.E.I., 1984, p. 22

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :