Pierre Pachet

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Pachet, né en 1937 et mort en 2016, est un écrivain et essayiste français.

Citations[modifier]

26 avril (1996) Les souvenirs sont encore là, les impressions plutôt (les chiens la nuit, les trottoirs et la chaussée crevée après l’hiver, les sons de la langue roumaine…) qui ne sont pas encore des souvenirs, mais semblent disponibles, mobilisées, présentes (…) Mais je sens aussi comment ces diverses sensations s’écartent les unes des autres, se désolidarisent déjà : certaines prennent de l’importance aux dépens des autres, forment de petits groupes, s’organisent en « souvenirs » aptes à entrer dans la mémoire profonde.
  • Conversations à Jassy, Pierre Pachet, éd. Maurice Nadeau, 1997  (ISBN 2-86231-141-3), p. 7-8


Sans doute est-il nécessaire que je m’explique, moi Pierre Pachet, sur le texte étrange qu’on va lire et pour lequel j’ai tenu la plume. Quel est le sens de ce projet, et comment l’ai-je réalisé ? Dans l’enfance, je m’ennuyais beaucoup (…) Seule ma mère avait la sympathie et la finesse nécessaires pour me comprendre et m’aider(…) Mon père, lui, n’émergeait de son travail que pour rechercher le repos, en « s’allongeant » ou en partant se promener. Mais l’ennui, chez moi, ne voulait pas des promenades.
  • Autobiographie de mon père, Pierre Pachet, éd. Autrement, 1994  (ISBN 2-86260-491-7), p. 5


Enfant, m’a-t-on dit, je voulais être avec ma mère, ne pas la quitter, qu’elle ne me quitte pas. On me l’a rappelé plus tard, dès la fin de la guerre, avec attendrissement, ou pour se moquer un peu de mes désirs d’indépendance.


Je rencontre de plus en plus fréquemment, au gré de ma vie errante ou disponible, des femmes d’âges divers, que j’observe de loin ou avec lesquelles je parle quelquefois longuement, et qui se trouvent, qu’elles l’aient voulu, qu’elles y aient consenti ou non, réduites à l’état de…comment le nommer ? solitude, chasteté, abandon, renoncement peut être .


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :