Pierre Manent

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Manent, en novembre 2011.

Pierre Manent (né en 1949 à Paris) est un philosophe français, professeur de philosophie politique à Toulouse.

Les Métamorphoses de la cité. Essai sur le dynamisme de l’Occident, 2010[modifier]

Le christianisme a introduit un écart inédit entre ce que font les hommes et ce qu’ils disent. [...] La parole chrétienne demande aux hommes d’aimer ce qu’ils haïssent naturellement — leurs ennemis — et de haïr ce qu’ils aiment naturellement — eux-mêmes.
  • Les Métamorphoses de la cité — Essai sur le dynamisme de l’Occident, Pierre Manent, éd. Flammarion, 2010, p. 14


Presse[modifier]

J'ai eu beaucoup de bons ou de très bons instituteurs et professeurs. Si je devais en mentionner un, ce serait bien sûr Louis Jugnet qui a été mon professeur de philosophie en hypokhâgne et khâgne au lycée Fermat à Toulouse. Pour le dire d'un mot , il m'a fait découvrir l'immense domaine de la religion catholique, ce monde dont tant de gens qui sont dehors, et beaucoup aussi qui se croient dedans, ne savent rien, et même moins que rien puisque, comme le disait Étienne Gilson de ses collègues de la Sorbonne à l'époque, ils ne savent même pas qu'il y a quelque chose à savoir.
  • « L'Europe au défi de son histoire », Pauline Lecomte, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 64, Janvier-Février 2013, p. 10


J'ai alors commencé à comprendre que l'Église catholique était une cité dont il fallait devenir le citoyen, de préférence le bon citoyen, par une incessante éducation de toutes les facultés, y compris et même d'abord intellectuelles, ce qui est souvent négligé par les catholiques qui pensent qu'être chrétien cela consiste seulement à avoir bon cœur.
  • « L'Europe au défi de son histoire », Pauline Lecomte, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 64, Janvier-Février 2013, p. 10


Je dirais seulement ceci : Homère donne à voir et à connaître , il déplie et déploie les mouvements principaux de l'âme humaine avec une extraordinaire puissance et en même temps avec précision et délicatesse. Vus en gros, les guerriers achéens sont des brutes avides de carnage. Mais si vous lisez les poèmes avec attention, vous découvrez que ces brutes ont des âmes vastes et complexes dans lesquelles jouent tous les ressorts de la vie humaine.
  • « L'Europe au défi de son histoire », Pauline Lecomte, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 64, Janvier-Février 2013, p. 11


Vous trouverez sans doute que je fais preuve d'un bon sens très terre à terre, mais il me semble qu'il n'est pas raisonnable de se désarmer méthodiquement quand d'autres s'arment méthodiquement.
  • « L'Europe au défi de son histoire », Pauline Lecomte, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 64, Janvier-Février 2013, p. 13


Il n'y a pas d'intérêt commun européen en l'absence d'une communauté politique européenne, ou alors c'est l'intérêt commun très vague que nous partageons avec les Américains et les Chinois.
  • « L'Europe au défi de son histoire », Pauline Lecomte, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 64, Janvier-Février 2013, p. 14


Citations rapportées[modifier]

Le politiquement correct est la langue des gens qui tremblent à l'idée de ce qui pourrait arriver s'ils arrêtaient de se mentir.

  • Citation rapportée de Pierre Manent


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :