Pierre-Hervé Grosjean

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-Hervé Grosjean (2014).

Pierre-Hervé Grosjean, né le 27 janvier 1978, est un prêtre catholique français spécialisé dans les sujets éthiques et bioéthique et un blogueur influent.

Citations[modifier]

Ne nous trompons plus: ceux qui ont fait cela ne sont pas des « déséquilibrés ». Au contraire, avec férocité et froideur, ils font la guerre. Ils sont en guerre contre nous. Mgr Ravel, l'évêque aux Armées, l'a tout de suite dit: « Ce n'est pas une question de sécurité, c'est une guerre (...) C'est collectivement que nous sommes attaqués. C'est la nation qui est visée. Il s'agit donc bien d'une guerre. Impitoyable. Elle ne fait que commencer ». Le Premier ministre, Manuel Valls, loin des hésitations et des polémiques des mois passés, l'a affirmé aux Français samedi soir au journal de 20h : « Nous sommes en guerre ». Les militaires le savaient depuis longtemps. Les chrétiens pouvaient l'entendre : nous savons ce que ces barbares font à nos frères d'Orient... Mais aujourd'hui, tous les Français doivent accepter le réel : nous sommes en guerre.

  • « Ils combattent ce que nous sommes », Pierre-Hervé Grosjean, Figaro vox, 16 novembre 2015 (lire en ligne)


Ils sont en guerre contre la France. Pas seulement contre ce que nous faisons là-bas en Syrie. Ils sont en guerre contre ce que nous sommes et contre ce que nous croyons. C'est essentiel de le comprendre. Dans sa revendication des attentats du 13 novembre, Daech affirme avoir visé « Paris qui porte la bannière de la croix en Europe ». Et quand ils parlent de nous, c'est en nous appelant « les croisés ». Tout cela, nos frères chrétiens d'Orient nous le criaient, nous sommes obligés aujourd'hui de le croire.

  • « Ils combattent ce que nous sommes », Pierre-Hervé Grosjean, Figaro vox, 16 novembre 2015 (lire en ligne)


La force d'un pays, c'est son âme, ce sont ses racines. C'est en s'appuyant sur son histoire de vieux pays chrétien mais à l'âme toujours jeune, que la France est solide. C'est bien en se réappropriant son identité, toute son identité, qu'elle pourra affronter cet ennemi. Nos convictions sont notre meilleur rempart. Nous sommes français : il va nous falloir retrouver ce que cela veut dire et comment cela peut nous rassembler. C'est bien dans notre histoire, notre culture, nos valeurs, et j'ose l'ajouter... notre foi ou tout au moins notre héritage spirituel, que nous trouverons cette force d'âme et cette unité dont nous allons avoir besoin dans les temps qui viennent.

  • « Ils combattent ce que nous sommes », Pierre-Hervé Grosjean, Figaro vox, 16 novembre 2015 (lire en ligne)


Demain, très vite, nous aurons besoin de ces âmes fortes pour reconstruire. Que chacun ait cela à l'esprit, en particulier la génération qui vient. La France a toutes les ressources pour être victorieuse, quand elle est fidèle à ce qu'elle est vraiment, à son identité profonde et à sa vocation, quand elle est grande et généreuse, fière et courageuse. A chacun de nous, là où nous sommes, d'y travailler, sans faiblir et sans tiédeur.
Nous sommes la France.

  • « Ils combattent ce que nous sommes », Pierre-Hervé Grosjean, Figaro vox, 16 novembre 2015 (lire en ligne)


Le martyre du père Hamel nous engage. Il nous impose d'être fidèles à la foi chrétienne qui nous anime.

  • « "Le martyre du père Hamel nous engage" », Pierre-Hervé Grosjean, Le point, 26 juillet 2016 (lire en ligne)