Pernette du Guillet

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pernette du Guillet, née à Lyon en 1518 ou 1520 et morte le 7 juillet 1545, est une poétesse française.

Rymes[modifier]

Le Corps ravi, l'Âme s'en émerveille
Du grand plaisir qui me vient entamer,
Me ravissant d'Amour, qui tout éveille
Par ce seul bien, qui le fait Dieu nommer.
   Mais si tu veux son pouvoir consommer,
Faut que partout tu perdes celle envie :
Tu le verras de ses traits s'assommer
Et aux Amants accroissement de vie.

  • Louise Labé, "Œuvres poétiques" - Pernette du Guillet, "Rymes" (1545 (posthume)), Louise Labé, Pernette du Guillet, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1983  (ISBN 2-07-032238-6), XIV, p. 39, vers 1-8


Le grand désir du plaisir admirable
Se doit nourrir par un contentement
De souhaiter chose tant agréable.
Que tout esprit peut ravir doucement.
   Ô que le fait doit être grandement
Rempli de bien, quand pour la grand' envie
On veut mourir, s'on ne l'a promptement :
Mais ce mourir engendre une autre vie.

  • Louise Labé, "Œuvres poétiques" - Pernette du Guillet, "Rymes" (1545 (posthume)), Louise Labé, Pernette du Guillet, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1983  (ISBN 2-07-032238-6), XIV, p. 40, vers 1-8


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :