Paul Véronèse

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autoportrait, Musée de l'Ermitage.

Paolo Caliari, dit Véronèse, né en 1528 à Vérone et mort le 19 avril 1588 à Venise, est un peintre maniériste italien de l'école Vénitienne.

Il n'eut pour maître que son oncle Antonio Badile ; c'est à son propre génie, nourri par l'étude des ouvrages du Titien, et excité par la concurrence du Tintoret, qu'il a dû le degré d'excellence auquel il est parvenu.
  • Notice des tableaux des écoles: italienne, flamande et française qui composent le Musée de la ville de Lille, Lille (France). Musée des beaux-arts, éd. Imprimerie L. Jacqué, 1817, p. 7


Le martyre de St. George, circa 1565[modifier]

Saint George entouré de gardes à pied et à cheval, est amené devant la statue d'Apollon pour y sacrifier, la dépouille de son armure est prête à être livrée aux bourreaux, dont l'un tient déjà l'épée qui va servir à le décapiter ; le Saint est pressé de nouveau par le ministre des faux dieux de leur rendre hommage ; mais sans daigner l'écouter, sans être effrayé de ses menaces, il tourne ses bras et ses regards vers le séjour céleste, où la Vierge rayonnante de gloire lui apparaît, ayant à ses côtés les apôtres St. Pierre et St. Paul et les trois vertus théologales, la foi, l'espérance et la charité, qui paraissent intercéder pour le saint ; plus bas un ange qui lui apporte la palme et la couronne du martyre.
  • Notice des tableaux des écoles: italienne, flamande et française qui composent le Musée de la ville de Lille, Lille (France). Musée des beaux-arts, éd. Imprimerie L. Jacqué, 1817, p. 7