Patrick Karam

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Karam

Patrick Karam, né le 8 février 1961 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, est une personnalité française de la défense des droits de l'homme et un chercheur en relations internationales.

Citations de Patrick Karam[modifier]

Si les mouvements islamistes assassinent les Chrétiens en Orient, les convertissent par la force, les chassent de leur terre et les dépossèdent de leur bien, d'autres régimes à l'apparence plus « civilisés » les persécutent au quotidien dans le silence total de la communauté internationale, et singulièrement de l'Europe et de la France.
Il est temps que l'Occident lève le voile qu'il s'est imposé afin d'affronter la vérité, celle des discriminations institutionnelles normalisées dans les réglementations et les pratiques que font subir aux différentes communautés en Orient, les Chrétiens en particulier, les islamistes en cravate qui dirigent le monde arabe.

  • « Chrétiens d'Orient, musulmans d'Occident : deux poids, deux mesures », Patrick Karam, Le FigaroVox, 02/08/2016 (lire en ligne)


Dans la plupart des pays musulmans, les Chrétiens, pourtant présents depuis deux millénaires, ne peuvent occuper des postes de premier rang dans l'administration, l'armée ou la politique. En outre, différents métiers leur sont interdits et ils sont systématiquement écartés de toute prise de fonction qui leur donnerait une visibilité ou un pouvoir quelconque sur des musulmans. Parfois, ils ne bénéficient pas des avantages sociaux ou de l'accès à certaines universités. Ils sont les invisibles de la société et malheur à ceux qui voudraient contester les règles du jeu établies car la prison ou la mort sanctionneraient l'imprudent.

  • « Chrétiens d'Orient, musulmans d'Occident : deux poids, deux mesures », Patrick Karam, Le FigaroVox, 02/08/2016 (lire en ligne)


L'Europe en général, et la France en particulier, doivent demander la réciprocité de traitement aux pays musulmans. Ils doivent exiger la fin des discriminations institutionnelles et des persécutions contre les chrétiens d'Orient. Ils doivent renforcer le rôle politique de ces derniers dans leur pays respectifs, seul moyen pour les enraciner dans leur terre.
Ceci est vrai partout en Orient mais plus précisément au Liban, pays phare des chrétiens orientaux, où ces derniers n'arrivent pas à imposer leur candidat au poste de président de la république. Il y va de la paix, de la stabilité et de l'avenir de l'Occident.

  • « Chrétiens d'Orient, musulmans d'Occident : deux poids, deux mesures », Patrick Karam, Le FigaroVox, 02/08/2016 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :