Patrice Nganang

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.
Patrice Nganang, 2010.

Patrice Nganang , né le à Yaoundé (Cameroun), est un écrivain et professeur d’université américain d’origine camerounaise. Auteur de romans, nouvelles, essais et de poèmes, il est lauréat du Grand prix littéraire d'Afrique noire en 2002.

Citations[modifier]

L’invention du beau regard, 2005[modifier]

Il y a un chemin jusque dans le labyrinthe du mensonge.
  • L’invention du beau regard, Patrice Nganang, éd. Gallimard, coll. « Continents Noirs », 2005  (ISBN 2-07-077271-3), p. 32


Le crime n’est pas une marque apposée sur le visage, mais une indiscrétion.
  • L’invention du beau regard, Patrice Nganang, éd. Gallimard, coll. « Continents Noirs », 2005  (ISBN 2-07-077271-3), p. 65


C’est dans l’adversité que l’héroïsme des petites gens éclôt.
  • l'invention du beau regard, Patrice Nganang, éd. Gallimard, coll. « Continents Noirs », 2005  (ISBN 2-07-077271-3), p. 98


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :