Orgueil et Préjugés (film, 1940)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pour les articles homonymes, voir Orgueil et Préjugés (homonymie). Disambig.svg

Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice) est un film américain de 1940 réalisé par Robert Z. Leonard et inspiré du roman éponyme de Jane Austen.

Citations[modifier]

Mary Bennet : Lui avez-vous dit que vous aviez cinq filles, Papa ?
Mr. Bennet : Eh bien, je lui ai dit que s'il rencontrait cinq des filles les plus idiotes d'Angleterre, ça devrait être mes filles !
  • (en) Mary Bennet: Did you tell him you had five daughters, Papa?
    Mr. Bennet: Well, I told him if he ran into five of the silliest girls in England, they would be my daughters!
  • Quand Mr Bennet annonce qu'il a déjà rencontré le nouveau voisin, Bingley.
  • Marsha Hunt, Edmund Gwenn, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : Oui, elle est assez acceptable. Mais je ne suis pas d'humeur, ce soir, à m'intéresser aux petits jeux de la bourgeoisie.
  • (en) Darcy: Yes, she is tolerable enough. But I'm in no humour tonight to give consequence to the middle classes at play.
  • La phrase malheureuse qu'Elizabeth a l'intention de lui faire payer.
  • Laurence Olivier, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Elizabeth Bennet : Oh, si vous voulez être vraiment raffiné, il vous faut être mort. Personne n'est plus digne qu'une momie.
  • (en) Elizabeth Bennet: Oh, if you want to be really refined, you have to be dead. There's no one as dignified as a mummy.
  • Pendant la garden party, à Miss Bingley, qui trouve que rire n'est pas très raffiné.
  • Greer Garson, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : Un gentleman n'a pas à expliquer son comportement. Il s'attend à ce que les gens fassent confiance à son sens de l'honneur et son intégrité.
  • (en) Darcy: A gentleman does have not to explain his actions. He expect people to give him credit for been a man of honor and integrity.
  • Pendant la garden party, quand Elizabeth lui reproche son attitude envers Wickham.
  • Laurence Olivier, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : J'ai plutôt admiré ce que vous avez fait cet après-midi, Miss Elizabeth. Votre ressentiment devant ce que vous croyez être une injustice est une preuve de courage et de loyauté. Je voudrais avoir un ami capable de me défendre avec autant de compétence que Mr Wickham a été défendu aujourd'hui.

Elizabeth : Vous êtes très déroutant, Monsieur Darcy. À cet instant il est difficile de croire que vous êtes si orgueilleux.

Darcy : À cet instant il est difficile de croire que vous avez tant de préjugés. Ne pouvons-nous jeter l'éponge et reprendre au début ?
  • (en) Darcy: I rather admired what you did this afternoon Miss Elizabeth. Your resentment of what you believe to be an injustice showed courage and loyalty. I could wish I might possess a friend who would defend me as ably as Mr. Wickham was defended today.
    Elizabeth: You're very puzzling, Mr. Darcy. At this moment it's difficult to believe that you're so proud.
    Darcy: At this moment it's difficult to believe you're so prejudiced. Shall we not call it quits and start again?
  • Laurence Olivier, Greer Garson, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Elizabeth Bennet : Il aimait assez le paysage, mais les indigènes, colonel Fitzwilliam, les indigènes ! Des brutes, des sauvages ! Parfaitement insupportables, n'est-ce pas, Monsieur Darcy ?
  • (en) Elizabeth Bennet: He liked the landscape well enough, but the natives, Colonel Fitzwilliam, the natives! What boors! What savages! Utterly insupportable, is'nt that so, Mr. Darcy ?
  • À Rosings, quand le colonel croit comprendre ce qui a retenu Darcy dans le Harfortshire, l'été précédent.
  • Greer Garson, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : C'est inutile, j'ai lutté en vain ! Je dois vous dire à quel point je vous admire et vous aime.
  • (en) Darcy: It's no use. I've struggled in vain! I must tell you how much I admire and love you!
  • Première déclaration, à Hunford.
  • Laurence Olivier, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : J'ai fait l'erreur d'être franc avec vous.
Elizabeth : la franchise est une qualité terriblement surfaite. Le silence, dans un cas pareil, aurait été bien plus agréable.
  • (en) Darcy: I have made the mistake of being honest with you.
    Elizabeth:Honesty is a greatly overrated virtue. Silence in this case would have been more agreeable.
  • Après le rejet de sa demande.
  • Laurence Olivier, Greer Garson, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Darcy : Si vous voulez me remercier, faite-le pour vous seule. Quoi que j'ai fait, je n'ai pensé qu'à vous.

Elizabeth : Oh, Monsieur Darcy, quand je pense combien je vous ai mal jugé, les horreurs que j'ai dites, j'ai tellement honte.

Darcy : Oh non, c'est moi qui devrais avoir honte... de mon arrogance, de mon stupide orgueil, de tout, sauf d'une chose : je n'ai pas honte de vous avoir aimée. Elizabeth, oserais-je vous demander à nouveau ? Elizabeth, chère, merveilleuse Lizzy...
  • (en) Darcy: If you must thank me, let it be for yourself alone. Whatever I did, I thought only of you.
    Elizabeth: Oh, Mr Darcy, when I think of how I misjudged you, the horrible things I said, I am so ashamed.
    Darcy: Oh no, it is I who should be ashamed -of my arrogance, my stupid pride, of all except one thing: I am not ashamed of having loved you. Elizabeth, dare I ask you again? Elizabeth, dear beautiful Lizzy…
  • Deuxième déclaration, dans le jardin de Longbourn.
  • Laurence Olivier, Greer Garson, Pride and Prejudice (1940), écrit par Jane Murfin, Aldous Huxley, d'après Jane Austen (trad. Wikiquote)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :