Ordinateur

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d'un ensemble d'instructions qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires.

Science[modifier]

Erik van Ommeren, Per Björkegren & Marc Herubel, The connected Workforce, 2012[modifier]

Tu te focaliseras sur ce pour quoi les humains sont meilleurs que les ordinateurs : interpréter, prendre des décisions, interagir avec d'autres personnes.
  • (en) You will focus on what humans are good at (or at least better than computers) : interpreting, making decisions and interacting with other people.
  • The connected Workforce, Erik van Ommeren, Per Björkegren & Marc Herubel (trad. Wikiquote), éd. VINT, 2012  (ISBN 978-90-75414-61-5), p. 15


Philosophie[modifier]

Michel Puech, La philosophie en clair : 10 classiques sérieusement dépoussiérés, 1999.[modifier]

Même si la voie glacée de mon ordinateur de bord moral répète "... attention action immorale...", je n'ai aucun mal à baisser le son, à le déconnecter ou même à le reprogrammer.
  • La philosophie en clair, Michel Puech, éd. Ellipses, 2001  (ISBN 2-7298-0485-4), p. 61


Presse[modifier]

Pierre-Yves Gomez[modifier]

Il faut affirmer qu'il n'y a rien de plus stupide qu'un ordinateur, tas de composants électroniques parcouru par un courant électrique auquel seule l'intelligence humaine donne une signification et une valeur. Coupez le courant, l'ordinateur n'est qu'une boîte. Il nous faut réapprendre à considérer les techniques comme des outils au service du travail. Et donc mettre le travail des hommes en premier. C'est l'homme et lui seul qui donne le sens de son travail et qui doit en avoir la responsabilité. La première conversion est donc d'ordre spirituel : elle conduit à choisir son maître.

  • « Il nous faut une doctrine alternative au récit néolibéral », Entretien avec Pierre-Yves Gomez par Johannes Herrmann et Foucauld Guiliani, Revue Limite, nº 4, Octobre 2016, p. 76