Opium

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot somnifère.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Littérature[modifier]

Prose poétique[modifier]

Francis Picabia, Histoire de voir, 1922[modifier]

Mon corps est un bocal d'excellent opium qui sert à charmer mes loisirs.
  • « Histoire de voir », Francis Picabia, Littérature Nouvelle Série, nº 6, Novembre 1922, p. 17


Roman[modifier]

Alexandre Dumas, Le Capitaine Pamphile, 1839[modifier]

« La stupéfaction fut grande à bord du navire impérial. Le capitaine avait reconnu, la veille, un navire marchand, et s'était endormi là-dessus en fumant sa pipe à opium ; mais voilà que, dans la nuit, le chat était devenu tigre, et qu'il montrait ses griffes de fer et ses dents de bronze.
« On alla prévenir le capitaine Kao-Kiou-Koan de la situation dans laquelle on se trouvait. Il achevait un rêve délicieux : le fils du soleil venait de lui donner une de ses sœurs en mariage, de sorte qu'il se trouvait beau-frère de la lune.
« Aussi eut-il beaucoup de peine à comprendre ce que lui voulait le capitaine Pamphile.

  • Le Capitaine Pamphile (1839), Alexandre Dumas, éd. Gallimard, coll. « Folio classique », 2003  (ISBN 978-2-07-042652-2), V. Comment Jacques Ier fut arraché des bras de sa mère expirante et porté à bord du brick de commerce la Roxelane (capitaine Pamphile), p. 83


Histoire[modifier]

Dans la première moitié du xxe siècle, un tiers des revenus des colonies françaises en Asie provenait du trafic d’opium.