Olivier de Serres

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier de Serres

Olivier de Serres (1539-1619) est un écrivain français qui fut l’un des premiers à étudier de manière scientifique les techniques agricoles. Il est considéré comme le père de l’agronomie, notamment pour son œuvre Le théâtre d’agriculture et mesnage des champs publiée en 1600.

Le théâtre d’agriculture et mesnage des champs, 1600[modifier]

C'est donc mon but, de persuader au bon père-de-famille, de se plaire en sa terre, se contenter de ses naturelles facultés, et n'en abhorrer et rejetter les incommodités, avec tant de mespris et desdain, qu'il laisse à leur occasion, de s'efforcer à la rendre avec le temps, par son industrie et continuelle diligence, ou plus fructueuse ou moins incommode. Car à quel propos se fascheroit-il du lieu auquel il doit passer sa vie ?
  • Le théâtre d’agriculture et mesnage des champs (1600), Olivier de Serres, éd. Actes Sud, 1996, chap. Préface, p. 14


Il y en a qui se mocquent de tous les livres d’Agriculture, et nous renvoyent aux paysans sans lettres, lesquels ils disent estre les seuls juges compétans de ceste matière, comme fondés sur l’expérience, seule et seure reigle de cultiver les champs. [...] mais ceux qui nous renvoyent à eux-seuls, me confesseront-ils pas, qu'entre le plus expérimentés, il y a divers jugements ? et que leur expérience ne peut estre bonne sans raison ?
  • Le théâtre d’agriculture et mesnage des champs (1600), Olivier de Serres, éd. Actes Sud, 1996, chap. Préface, p. 15


L'ART est un recueil de l'expérience, et l'EXPÉRIENCE est le jugement et usage de la RAISON.
  • Le théâtre d’agriculture et mesnage des champs (1600), Olivier de Serres, éd. Actes Sud, 1996, chap. Préface, p. 16


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :