Noir Désir

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Noir Désir est un groupe de rock français dont les paroles sont composées par Bertrand Cantat.

Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient), 1989[modifier]

Aux sombres héros de l'amer
Qui ont su traverser les océans du vide
A la mémoire de nos frères
Dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide.

  • Aux Sombres Héros de l'Amer, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient) (1989 chez Barclay).


Quand la nuit s'étend, elle se laisse tomber au hasard
Elle enveloppe et elle sape les carcasses atroces
Et si tu peux te perdre du côté du fleuve
Il te calmera jusqu'à ce que tu ne puisses plus respirer.

  • Le Fleuve, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient) (1989 chez Barclay).


Pour les écorchés
Serre-moi encore
Étouffe-moi si tu peux
Toi qui sais où
Après une subtile esquisse
On a enfoncé les vis...
Nous les écorchés vifs
On en a des sévices
Les écorchés vifs
On les sent les vis.

  • Les Écorchés, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient) (1989 chez Barclay).


Du ciment sous les plaines, 1991[modifier]

Tout passe, tout casse
Le joint, le cul lasse

  • Si rien ne bouge, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Du ciment sous les plaines (1991 chez Barclay).


Qui recréera la base
Qui reconstruira le pont
Qui saura déchirer
Le ciment sous les plaines ?

  • En route pour la joie, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Du ciment sous les plaines (1991 chez Barclay).


Tostaky, 1992[modifier]

Longue attente avant de s'élancer / one trip
Longue vie et tout à recracher / one noise

  • One Trip/One Noise, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Tostaky (1992 chez Barclay).


Soyons désinvoltes
N'ayons l'air de rien.

  • Tostaky (le continent), Noir Désir, Bertrand Cantat, album Tostaky (1992 chez Barclay).


Désolé Lola je n'ai pas su déchiffrer le sens
secret de tes gestes lents aérés, simulacres ou
magie futile à moins que le vide et l'ennui
ne s'emparent de toi Lolita et si cette bulle pleine
de rien voulait se crever enfin.

  • Lolita nie en bloc, Noir Désir, Bertrand Cantat, album Tostaky (1992 chez Barclay).


666.667 Club, 1996[modifier]

Il y avait Paul et Mickey
On pouvait discuter mais c'est Mickey
Qui a gagné
D'accord, n'en parlons plus

  • Un jour en France, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


On devra encore imprimer le rêve de l'égalité
On n'devra jamais supprimer celui de la fraternité
Restent des pointillés... Yeah, Yeah, Yeah !!!

  • Un jour en France, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


À Marcos
À la joie
À la beauté des rêves
À la mélancolie
À l'espoir qui nous tient
À la santé du feu
Et de la flamme
À ton étoile

  • À ton étoile, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


À se changer en roi
À hurler à la lune
À traquer la fortune
Tout ça pour traîner son poids

  • Comme elle vient, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


On en aura des saisons
Des torrides et des blêmes
Je peux encore garder son nom
Je peux aussi dire que je l'aime.

  • Comme elle vient, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


Je suis l’homme médiatique,
Je suis plus que politique,
Et je vais vite très vite
Je suis une comète humaine universelle…

Je traverse le temps
Je suis une référence
Je suis omniprésent
Je deviens omniscient…

  • L'Homme pressé, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


J'suis un militant quotidien
De l'inhumanité
Et des profits immédiats
Et puis des faveurs des médias
Moi je suis riche, très riche
Je fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y'en a qui peuvent payer

  • L'Homme pressé, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


Je me love dans tes bras
Et je n'aimerai que toi
À la longue
Je t'aime et dans tes bras
Toi si tu ne love que moi
On prolonge

  • À la longue, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


Et même si tes yeux
Dissolvent les comètes
Qui me passent une à une
Au travers de la tête

  • Septembre en attendant, Noir Désir, Bertrand Cantat, album 666.667 Club (1996 chez Barclay).


Des visages des figures[modifier]

Des armes[modifier]

Des armes bleues comme la terre,
Des qu'il faut se garder au chaud au fond de l'âme
Dans les yeux, dans le cœur, dans les bras d'une femme
Qu'on garde au fond de soi comme on garde un mystère


LOST[modifier]

Pourras-tu le faire
Pourras-tu le dire
Tu dois tout essayer, i’m lost
Tu dois devenir


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :