Aller au contenu

Nadine Gordimer

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Nadine Gordimer (2010)

Nadine Gordimer est une femme de lettres sud-africaine, romancière, nouvelliste, critique et éditrice, née le à Springs (Afrique du Sud), et morte le . Elle reçoit le prix Nobel de littérature en 1991.

L’Arme domestique (The House Gun), 1998[modifier]

On porte tous un uniforme, en fonction de ce qu’on veut afficher, ou bien maquiller, de sa personnalité.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 29


Quand on est en prison, on est mort à la conscience du monde, on n’y existe plus qu’au passé.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 36


La mort est le prix de la vie.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 154


Nous sommes tous des créatures mêlées d'amour et de mal.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 252

L’Arme domestique (The House Gun), 1998[modifier]

Se comporter avec un parfait naturel comme on l'entend de vous, c'est aussi se protéger de la peur de ce que l'on est réellement, après tout.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 208


L’Arme domestique (The House Gun), 1998[modifier]

L'obsession de l'injustice de l'injustice de ce qui ne va pas dans ce monde, c'est une maladie dont , en tant qu'individu, on ne peut venir à bout.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 222


La justice est un spectacle.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 252


Tuer n’est que l’acte final qui découle de tous ceux qui l’entourent.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 262


La fin est impossible à imaginer ; si nous le savions dès le début, nous ne prendrions jamais le départ.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 274


Un procès est ce qui reste des veillées de la tradition orale.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 275


La prison c’est l’obscurité. Dedans. Au-dedans de soi. C’est une nuit qui n’en finit pas, même sous la lumière crue que déversent sans concession les néons vissés au plafond de la cellule.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 292


Quelque chose de neuf naît de quelque chose de terrible.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 294


Tout le monde souffre, d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous des gens en difficulté.
  • L’Arme domestique, Nadine Gordimer (trad. Claude Wauthier et Fabienne Teisseire), éd. Plon, coll. « Feux Croisés », 1998  (ISBN 2-259-18807-9), p. 295


Récits de vies (1954-2008), 2012[modifier]

Apprendre à écrire m'a fait plonger, plonger dans la réalité du mode de vie sud-africain.
  • Récits de vies (1954-2008), Nadine Gordimer (trad. Philippe Delamare), éd. Grasset, 2012  (ISBN 978-2-246-78363-3), p. 119


La vérité n'est pas toujours belle, mais la soif de la connaître l'est.
  • Récits de vies (1954-2008), Nadine Gordimer (trad. Philippe Delamare), éd. Grasset, 2012  (ISBN 978-2-246-78363-3), p. 121


Un désert est un endroit sans espérance.
  • Récits de vies (1954-2008), Nadine Gordimer (trad. Philippe Delamare), éd. Grasset, 2012  (ISBN 978-2-246-78363-3), p. 313


Vivre à présent, 2015[modifier]

Ma réponse est la suivante : reconnaissez-vous à travers les autres.
  • Vivre à présent, Nadine Gordimer (trad. David Fauquemberg), éd. Gallimard, coll. « Folio », 2015  (ISBN 978-2-07-045960-5), p. 187


Les saisons de la vie - Nouvelles, 1952-2007,2014[modifier]

J'ai appris depuis lors que parfois les choses que nous désirons le plus nous sont inaccessibles. Vous pouvez avoir envie de rentrer à la maison, mais errer éternellement.
  • Les saisons de la vie - Nouvelles, 1952-2007, Nadine Gordimer (trad. David Fauquemberg), éd. Grasset, coll. « Folio », 2014  (ISBN 978-2-246-79427-1), p. 375


Un caprice de la nature, 1992[modifier]

Les journaux sont des événements d'horreur qui arrivent à d'autres personnes.
  • Un caprice de la nature, Nadine Gordimer, éd. LGF/Livre de Poche, coll. « Le Livre de Poche », 1992  (ISBN 2-253-06024-0), p. 32


None to Accompany Me, 1994[modifier]

Je ne peux pas vivre avec quelqu'un qui ne peut pas vivre sans moi.
  • None to Accompany Me, Nadine Gordimer, éd. Farrar, Straus, and Giroux, 1994  (ISBN 0374222975, 9780374222970[à vérifier : ISBN invalide]), p. 310


La fille de burger, 2015[modifier]

Le sentiment est pour ceux qui ne savent que faire ensuite.
  • La fille de burger, Nadine Gordimer (trad. Guy Durand), éd. Points, coll. « Points Signatures », 2015  (ISBN 978-2-7578-5150-0), p. 127


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :