Mordecai Roshwald

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mordecai Roshwald (2012).

Mordecai Roshwald (né le 26 mai 1921 et mort le 19 mars 2015) est un auteur américain.

Niveau 7 , 1959[modifier]

Chacun tient les autres responsables de sa condition présente.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 33


Il y a des gens qui se sentent prisonniers quand ils pourraient traverser l'espace et, d'autres à qui il suffit de pouvoir penser ou écrire pour se sentir libres dans une cellule.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 34


Chacun se ment à soi-même, mais fait semblant de se prendre à son propre jeu, tout en sachant très bien qu'il ment.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 51


Nous avons le devoir de connaître le monde où nous vivons.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 62


C'est logiquement l'ultime stade où pouvait en arriver la démocratie : c'est l'abstraction pure, débarrassée de tout élément humain, raffinée jusqu'à la quintessence.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 66


Seul existe ce que l'on croit.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 79


Il n'y a aucun rapport entre sentir et prendre conscience. Ce que l'on ressent on ne peut en connaître ni la cause ni la nature.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 98


Il est absurde de donner un sens aux rêves.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 101


La douleur physique n'à rien d'universel; c'est la plus intime des expériences.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 112


Ils ont étudié le singe pour connaître l'homme, ensuite ils ont transformé l'homme en singe.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 159


Car un déluge créé par l'homme est bien plus terrible que le déluge soulevé par l'éternel.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 188


Le monde est un bateau abandonné par son équipage.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 189


Les constatations sont plus faciles que les explications.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 198


Divisés dans la vie : unis dans la mort.
  • Niveau 7, Mordecai Roshwald (trad. Éliane Bricard), éd. Julliard, 1960, p. 214


Les Mutinés du Polar Lion ,1962[modifier]

Il commençait par penser à ces problèmes, puis pensait à ce qu'il pensait et finissait par se demander pourquoi il pensait à ce qu'il pensait plutôt qu'à ses problèmes.
  • Les Mutinés du Polar Lion, Mordecai Roshwald (trad. Élisabeth Gille), éd. Denoël, 1963, p. 36


Qui a la puissance a également le style. Aux autres de l'imiter.
  • Les Mutinés du Polar Lion, Mordecai Roshwald (trad. Élisabeth Gille), éd. Denoël, 1963, p. 61


Le verre brisé ne peut se recoller.
  • Les Mutinés du Polar Lion, Mordecai Roshwald (trad. Élisabeth Gille), éd. Denoël, 1963, p. 169


C'est ça l'ennui avec ces fameux savants. Ils voient les choses de façon si détachée que c'en est presque inhumain.
  • Les Mutinés du Polar Lion, Mordecai Roshwald (trad. Élisabeth Gille), éd. Denoël, 1963, p. 192


Ne pas agir, c'est aussi agir.
  • Les Mutinés du Polar Lion, Mordecai Roshwald (trad. Élisabeth Gille), éd. Denoël, 1963, p. 194