Monique Wittig

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Monique Wittig (ph. Colette Geoffrey).jpg

Monique Wittig, née le 13 juillet 1935 et morte le 3 janvier 2003, est une romancière, philosophe, théoricienne et militante féministe lesbienne française.

La pensée straight[modifier]


Les lesbiennes ne sont pas des femmes.
  • La pensée straight (1980), Monique Wittig, éd. Éditions Tierces, 1980, t. Questions féministes, n° 7, février 1980 numéro 7, p. [1]


Le lesbianisme pour le moment nous fournit la seule forme sociale dans laquelle nous puissions vivre libre. De plus, "lesbianisme" est le seul concept que je connaisse qui soit au-delà des catégories de sexe (femme et homme) parce que le sujet désigné (lesbienne) N'EST PAS une femme, ni économiquement, ni politiquement, ni idéologiquement. En effet, ce qui fait une femme c'est une relation sociale particulière à un homme, relation que nous avons autrefois appelée de servage, relation qui implique des obligations personnelles et physiques aussi bien que des obligations économiques ("assignation à résidence", corvée domestique, devoir conjugal, production d'enfants illimitée, etc.), relation à laquelle les lesbiennes échappent en refusant de devenir ou de rester hétérosexuelles. Nous sommes transfuges à notre classe de la même façon que les esclaves "marrons" américains l'étaient en échappant à l'esclavage et en devenant des hommes et des femmes libres, c'est-à-dire que c'est pour nous une nécessité absolue, et comme pour eux et pour elles, notre survie exige de contribuer de toutes nos forces à la déconstruction de la classe - les hommes - dans laquelle les hommes s'approprient les femmes et cela ne peut s'accomplir que par la destruction de l'hétérosexualité comme système social basé sur l'oppression et l'appropriation des femmes par les hommes et qui produit le corps de doctrines sur la différence entre les sexes pour justifier cette oppression.
  • La pensée straight, Monique Wittig, éd. Éditions Amsterdam, 2018, p. 64-65


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :