Mika Waltari

Citations « Mika Waltari » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Mika Waltari (1958).

Mika Waltari (1908 – 1979) est un écrivain finlandais auteur de romans historiques.

Sinouhé l’Égyptien, son best-seller, est inspiré du Conte de Sinouhé, une œuvre littéraire de l’Égypte antique, et a été adapté au cinéma (L’Égyptien, 1954).

Sinouhé l’Égyptien (Sinuhe egyptiläinen, 1945)[modifier]

Tout recommence et il n’y a rien de nouveau sous le soleil, l’homme ne change pas, quand bien même ses habits changent et aussi les mots de sa langue.


La vérité est un couteau tranchant, la vérité est une plaie inguérissable, la vérité est un acide corrosif.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie I, Livre I (1), p. 12


Chacun puise dans sa croyance une consolation aux revers et aux maux de sa vie

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie I, Livre I (2), p. 15


[…] la fidélité de la femme est comme le vent : elle reste la même, mais elle peut changer de direction.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie I, Livre III (4), p. 111


[…] la vérité est comme un couteau tranchant entre les mains d'un enfant, et elle est encore plus dangereuse entre celles d’un fou.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie I, Livre V (3), p. 200-201


[…] la nature humaine est si étrange qu’un homme boit sans souci à crédit sans penser à l’échéance, mais qu’il économise mesquinement son argent quand il doit payer comptant.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie I, Livre IX (6), p. 420


[…] au fond il n’existe pas de bonnes et de mauvaises actions, mais ce qui réussit est bon et ce qui échoue et est découvert est mal.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie II, Livre XI (4), p. 531


La vie est une chaude journée, Baketaton, la mort est peut-être une nuit froide. La vie est un golfe stagnant, Baketaton, la mort est peut-être une onde profonde et claire.

  • Sinouhé l’Égyptien (1945), Mika Waltari (trad. Jean-Louis Perret), éd. France Loisirs, 2015  (ISBN 978-2-298-09890-7), partie II, Livre XI (6), p. 549


Signature de Mika Waltari.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :