Maurice Bandaman

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Bandaman.

Maurice Bandaman est un écrivain, romancier, dramaturge et homme politique ivoirien né le à Toumodi (Côte d'Ivoire). Il a été lauréat du Grand prix littéraire d'Afrique noire en 1993.

Citations[modifier]

L’Éternel Amour, 2011[modifier]

Un homme qui ne fait pas de mal à personne a beau souffrir, il finit un jour par être heureux.


Ce n’est pas parce que l’aveugle ne voit pas le soleil, qu’il ne brille pas.


Toute parole est une graine enfouie dans le sol. Laisse-la germer, pousser, grandir et tu verras l’arbre qu’elle enfantera et les fruits qu’elle portera.


Qui investit dans les paroles d’amour et de vérité s’enrichit toujours.


L’homme est une locomotive, et la femme qu’il aime en est le moteur.


L’homme est force et faiblesse. Seul Dieu est force sans faiblesse.


La Bible et le fusil , 1996[modifier]

L’oiseau qui vole loin de son nid offre ses plumes à l’épervier.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 25


Ce qui alourdit le cercueil d’un mort, ce sont non seulement les injures, les haines et les rancœurs, mais aussi les amitiés et l’amour des femmes ou des hommes qu’il emporte seul dans la tombe.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 25


L’on doit se méfier du bonheur qui germe sur les racines du malheur.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 27


La vocation de l’Etat n’est pas de séquestrer ses citoyens mais d’assurer leur liberté et leur bonheur.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 29


Lorsque le destin tire vos pieds sur une piste, vous ne pouvez qu’y poser vos pas.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 39


Le malheur ne s’annonce pas. Il est un étranger très encombrant qui arrive et s’installe chez vous avec ses pustules et ses puces puantes sans même demander votre avis.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 40


Il est des nuits qui s’ouvrent sur le jour et des nuits qui se ferment sur la nuit.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 44


L’opposition et le communisme sont fils de l’injustice sociale.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 57


Rendre haine pour haine multiplie la haine, la violence multiplie la violence.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 78


Manquer d’idéal, c’est mourir avant l’heure.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 79


L’histoire a une longue mémoire. Elle sait distinguer les hommes qui servent l’homme de ceux qui se servent de l’homme.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 79


Le sang des innocents fait fleurir les champs de la liberté.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 88


L’injustice n’est pas une chose abstraite. Elle s’incarne en des êtres et des faits.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 97


Il n’y a de gloire et de grandeur véritables que pour ceux qui ne pensent pas à eux-mêmes et dont l’univers ne s’arrête pas à la périphérie de leur nombril.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 98


Il y a les droits de l’homme occidental et ceux de l’homme africain.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 123


Quand on sauve une vie, elle vous appartient.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 145


Quand voler et tuer s’imposent comme les seules voies pour l’acquisition de la liberté et de la justice, alors, voler et tuer perdent leur caractère infamant pour devenir des actes historiquement héroïques.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 150


La parole est un sabre quand elle dit juste et vrai.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 156


Les peuples sont les forgerons de leur propre destin.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 156


Une œuvre solitaire manque de bonheur et de vie.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 157


Tout ce qui vit sur terre ne peut défier la mort, car c’est d’elle que naît la vie.
  • La Bible et le fusil, Maurice Bandaman, éd. CEDA, 1996  (ISBN 2-86394-236-0), p. 159


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :